Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tahiti 80
Fear of an acoustic planet  (Human Sounds)  octobre 2019

Nouvelle pièce au puzzle pour les rouennais polynésiens avec la sortie de leur huitième album Fear of an acoustic planet (clin d’œil au Fear of a black planet de Public Enemy). Vingt ans après la sortie de leur premier LP Puzzle, qui connut un grand succès au Japon (le groupe est d’ailleurs en tournée en Asie à l’heure où j’écris ces lignes), les Tahiti 80 revisitent leur riche discographie (plus de 100 morceaux) dans des versions épurées et dépouillées de leurs parures électriques.

Beaucoup d’artistes se sont frottés à l’exercice depuis les célèbres enregistrements des MTV unplugged. La plus célèbre de ces sessions reste dans la mémoire collective celle de Nirvana, dans laquelle Kurt Cobain, désosse ses morceaux de leur rage, pour y poser et mettre en avant sa voix et ses accords.

Chez les Tahiti, on remonte la rivière à contre-courant des classiques et évidentes reprises unplugged voix-guitare. Ce qui a fait du groupe un écrin pop tout au long de sa carrière, est ce talent à composer des mélodies évidentes, de celle qui vous laisse sans voix, et que vous fredonnez naturellement. Et comme tout bon orfèvre, le groupe a toujours eu le souci de s’entourer de collaborateurs dignes d’arranger et de sublimer leur perfect pop songs. Andy Chase (Ivy) et Tore Johanson (Cardigans) pour Puzzle, Richard Hewson (arrangeur des Beatles) sur Wallpaper for the soul, Neal Pogue (producteur d’Outkast, NERD) sur Fosbury, Richard Swift (Shins, Black Keys) pour Ballroom.

C’est ainsi que le groupe revisite ses douze morceaux dans des versions certes acoustiques mais interprétés par l’ensemble du groupe, portés par une énergie collective "Tahiti 80 a toujours été un groupe, une alchimie entre plusieurs musiciens" et enrichis d’instruments inédits (xylophone, bongos, melodica, glockenspiel...).

Fear of an acoustic planet réinterprète avec délicatesse et brio les classiques du groupe ("1000 times", "Heartbeat") mais également des titres plus contemporains ("Easy", "Hurt") et réussit la gageure de rejouer en mode acoustique tout en conservant le groove originel certains de leurs morceaux soul-funk ("Big day"). C’est au travers de revisites épurées que l’on retrouve la magnifique voix de Xavier, sublimer les touchants et gracieux "Something about you girl" et "Seven seas".

Pour qu’un anniversaire soit réussi, il faut les amis autour du gâteau, ici les complices s’appellent Mehdi Zannad ("Matter of time", "Tune in", "Better days will come"), Helen Ferguson et Julien Pras ("Hurts").

Bien qu’un nouvel album soit en préparation, le groupe en revenant à ses anciens morceaux vient nous rappeler ô combien les Tahiti 80 sont une merveille de la french pop, ayant en leur temps réussi l’exploit d’enfoncer les portes de la pop à la française dans laquelle s’infiltreront les Air et Phoenix avec le succès international que l’on connaît.

"Revenir à ses anciens titres, ça stimule, ça permet de se régénérer".

Les Tahiti (Xavier, Mederic, Pedro, Raphael, Hadrien) célébreront ce magnifique clin d’œil à leur carrière lors d’une date at home au Kalif à Rouen le 25 octobre avant leur unplugged party parisienne au Café de la danse le 22 novembre. A noter le retour de Sylvain Marchand (batteur originel du groupe) non pas derrière ses cymbales, mais en tant que photographe du groupe.

Fear of an acoustic planet est un album à part entière et essentiel du groupe, à écouter et conserver précieusement dans sa discothèque, histoire de se rendre compte (ou se remémorer) du génie mélodique de nos polynésiens préférés. Quant à votre rédacteur, l’écoute de ces morceaux le replonge dans ses années lycées / fac en compagnie des Tahiti, à parler ziq, pop, à échanger les k7, à fréquenter les mêmes studios, les mêmes soirées... Douce madeleine de Proust... Muruuru Tahiti boys.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Tahiti 80 parmi une sélection de singles (janvier 2011 )
La chronique de l'album Ballroom de Tahiti 80
Tahiti 80 en concert au Festival Fnac Indétendances 2005
Tahiti 80 en concert au Festival Le Rock Dans Tous ses Etats 2008
L'interview de Tahiti 80 (jeudi 7 janvier 2016)
L'interview de Foray - Tahiti 80 (vendredi 28 septembre 2018)

En savoir plus :
Le site officiel de Tahiti 80
Le Bandcamp de Tahiti 80
Le Soundcloud de Tahiti 80
Le Facebook de Tahiti 80


Sébastien Dupressoir         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2024 : La grande parade

C'est l'heure de la grande parade et du tintouin pour faire semblant que tout va bien depuis 1789. Mais le feu d'artifice culturel, c'est sur Froggy's Delight que ça se passe et plus précisément à Avignon ! Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"Postindustrial Hometown Blues" de Big Special
"That golden time" de Villagers
"La maladresse" de Leila Huissoud
quelques découvertes avec The Silver Lines, Inwoods, Djinn, Coeur Joie, Pop Crimes et ODA
et toujours :
"Les chants de l'aurore" de Alcest
quelques clips à découvrir : Dropdead Chaos, MATW, For the Hackers, Elias Dris, CXK
Festival Chauffer la Noirceur #32, nous y fumes avec Gogol Bordello, Glauque, Mike Love et quelques autres
"Shame" de Venice Bliss
"Locust land" de Bill MacKay
"Flash-back" de de Laurène Heistroffer Durantel
"Hommage à Nadia Boulanger" de Lola Descours
"All things shining" de Oh Hiroshima
"Deutche theatre Berlin trilogy" de PC Nackt et Nico van Wersch
"Le seum" de Resto Basket
"Times" de Seppuku
des festivals à venir : U Rock Party #3, Cooksound #13, La Guinguette Sonore #7
quelques clips : BEBLY - Lofofora - Chien Méchant - Wendy Pot - Cloud House - JMF Band
on termine la saison du Morceau Caché par "Émission 33 - Alt-J, The Dream, analyse par Alt-J"

Au théâtre :

Spéciale Avignon :
"L'arbre de Mia" au Grenier à Sel
"Au creux de mon silence" au Théâtre 3S
"Des chèvres en Corrèze" au Théâtre Episcène
"Inavouable" de Théâtre La Manufacture
"Vive" au Théâtre du Train Bleu
"Brisby (blasphème !)" au Théâtre du Train Bleu
"L'art de ne pas dire" au Théâtre La Factory, salle Tomasi
"Constellation Bobin Leprest" au Théâtre Le Verbe Fou
"Femme non rééducable" au Théâtre du Balcon
"Métanoïa, le présage du papillon" au Théâtre La Factory, Chapelle des Antonins
"Normal" à La Scala Provence
"Le poids des fourmis" au Théâtre La Manufacture
"Les enchanteurs" au Théâtre des Gémeaux
"Cyborg Experiments #1" au Théâtre La Factory
"Cet amour qui manque à tout amour" au Théâtre Chapau Rouge
"Rêveries" au Présence Pasteur, salle Jacques Fornier
"160 000 enfants" au Théâtre des Lilas
"Anne Chrsitine et Philippe" au Tiers lieu La Respelid'/Carmel
"Blanc de blanc" au Théâtre Transversal
"Classement sans suite" au Théâtre La Luna
et également toutes les chroniques par théâtre :
Le récapitulatif des tous les spectacles d'Avignon chroniqués chez Froggy

Cinéma avec :

"Aventurera" de Alberto Gout
"Karmapolice" de Julien Paolini

"Saravah" de Pierre Barouh
"La récréation de juillet" de Pablo Cotten et Joseph Rozé

"El profesor" de Marie Alché & Benjamin Naishtat

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Expos avec "Résistance" de l'artiste Ukrainien Pinhas Fishel, Pavillon Davioud

Lecture avec :

Nos polars de l'été :
"7m2" de Jussi Adler Olsen
"La meute" de Olivier Bal
"Les effacées" de Bernard Minier
"Norferville" de Franck Thilliez
et toujours :
"Délivrées" de Delilah S. Dawson
"Un autre eden" de James Lee Burke
"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=