Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Lady Arlette
Interview  (Offranville, Normandie)  dimanche 25 août 2019

Une balade dans le Chant des possibles d'une Rock Lady Blues...

Devenue en 10 ans une artiste incontournable des scènes normandes, c’est à l’occasion de la sortie de son quatrième album le bien nommé 10 que l'équipe de Froggy's Delight est venue à la rencontre de cette professeur de français au verbe poétique pratiquant un rock éclairé et addictif.

Ce dimanche matin de fin d’été, la Lady est arrivée le regard malicieux et la guitare à la main en toute simplicité. Elle a offert à notre petite équipe absorbée une session inédite, un moment d’une grande douceur car elle a eu à cœur pour l’occasion de choisir et d’arranger des titres jamais enregistrés auparavant. Une heure suspendue que l’on aurait bien prolongée mais côté cour la Lady est d’expérience, alors la première prise est toujours la bonne.

En quelques minutes côté jardin, elle nous explique la préparation de cette session et les projets à venir  :

Lady Arlette : "Lave toi les dents" avec ton âme paraîtra sur le prochain album, en version plus électrique bien sûr, c’est une sorte d’autobiographie. J’ai fêté mes 50 ans cette année et il fallait que je raconte ma vie de façon presque mythologique mais pas que…

"Je suis Diva" à la sauce Bossa Nova pour la chaleur de l’été et pour rappeler que la Diva du premier album n’est jamais loin.

"Aller sans retour", cette reprise de Juliette je l’ai trouvée assez sobre pour parler de la difficulté de partir je l’ai ressenti comme une nécessité. J’ai du mal à lire les publications sur internet des gens qui refusent que l’on accueille qui que ce soit. On se met trop rarement à la place des gens. Habituée à choisir des reprises un peu décalées, j’ai fait un choix cette fois-ci plus engagé, toute proportion gardée, car dans mon cas je suis libre de partir et de revenir…

Donc déjà un projet d’album après 10 ?

Lady Arlette : L'album 10 est un disque particulier pour moi, c’est un cadeau que je me suis fait et que toutes les personnes qui sont venues y participé m’ont fait. A commencé par Ludwig Brosch pour l’arrangement mais aussi Qu’en pense Gertrude ?, Lily Vital, GuL, Stéphane Coubray, Claire Jau, Arnaud Herrero de H comme ARNOH.

10 n’est pas un album au même titre qu’a pu l’être Je suis Diva en 2013, puis les deux EP notamment Les Belles Echappées dont je suis vraiment très contente. Maintenant j’aimerais reprendre un travail d’écriture et retrouver le studio. Les idées reviennent. Quatre titres sont déjà prêts pour la suite, dont une chanson qui m’a été proposé par Hauchecorne. GuL s’est proposé de m’aider et j’en suis très heureuse. Il fait partie des gens très doués aux carrières longues comme Agathe Bloutin ou Dominique Bonafini qui pour moi ont conservé une simplicité inspirante.

Depuis quatre ans mon équipe est mouvante. Paolo Consiglio à la guitare est toujours là depuis 10 ans, puis Clémence Denoyer nous a rejoint, nous avons également changé de batteur cette année. William Pina est arrivé à la clarinette, Fredericke Richard, au violon, qui était avec nous il y a un an. J’aime changer les couleurs autour de moi.

Vous l’aurez compris Lady Arlette a la scène tendre et généreuse, pas de concert sans partage, sans rires, sans souvenirs. Pas de "petites" soirées, les couvertures d'applaudissement elle les partage avec les complices de toujours, et les rencontres providentielles. Le ton peut être grave mais elle allège la mélancolie des cœurs de ses mélodies hypnotiques.

Alors si vous ne connaissiez pas déjà, vous pouvez commencer par l’album 10 car au-delà du simple fait de reprendre les titres qui ont marqué les premiers chapitres de sa carrière il laisse entrevoir toutes les sensibilités artistiques variées qu'elle accueille dans son univers et qui présage du meilleur à venir.

Sur la scène du Trianon Transatlantique de Sotteville les Rouen, le vendredi 3 mai 2019, Annabelle Cavallin a célébré ses 50 ans dans les habits de lumière de Lady Arlette. Les costumes de scènes suspendus comme des photos, les visages familiers, les complicités, les titres que l’on reconnaît aux premiers accords et les surprises comme pour nous rappeler qu’elle va nous surprendre encore.

A la fois discrète, presque timide, et tout à coup percutante, déchaînée, immaîtrisable presque emportée par sa guitare mais toujours connectée avec le cœur de son public. Lady Arlette souffle une nouvelle vie sur ses mots et des nouveaux mots sur nos vies. Un regard persan à la motivation infatigable qui n’attend que vous.

Elle est libre Arlette, y'en a même qui disent qu'ils l'ont vu voler... (photo de Bruno Maurey à l’appui).

L’album 10 est disponible sur toutes les plateformes de téléchargement et peut être commandé sur Bandcamp, ou même directement auprès de la Lady qui vous l’enverra avec un petit mot doux. Pour celles et ceux qui viendraient se perdre dans les rues de Rouen, il est toujours au Rêve de l’Escalier 14, rue Cauchoise.

Les prochains rendez-vous à venir :
- dans le cadre du Festival Chants d’Elles,
- vendredi 8 novembre à Radepont (27) à 19h "Chez l'habitant",
- samedi 9 novembre à 20h30 salle Jean-Claude Frétigny à Pissy-Pôville (76),
- jeudi 26 mars 2020 à 20h30 au Casino de Bonsecours (76).

Retrouvez Lady Arlette
en Froggy's Session
pour 4 titres en cliquant ici !

 

En savoir plus :
Le site officiel de Lady Arlette
Le Bandcamp de Lady Arlette
Le Soundcloud de Lady Arlette
Le Facebook de Lady Arlette

Crédits photos : Bérengère Guillot (photos en noir et blanc), Mélanie Martin (photos en couleur)


Mélanie Martin         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Lady Arlette (25 aout 2019)


# 26 janvier 2020 : Les rois des galettes

En cette fin de période de galettes à tout va, on vous parle surtout de celles en vinyles avec de la bonne musique dessus mais pas que : théâtre, littérature, cinéma, expos sont aussi au programme. C'est parti.

Du côté de la musique :

"Pesson, Abrahamsen & Strasnoy : Piano concertos" de Alexandre Tharaud
"Paris Beyrouth" de Cyril Mokaiesh
"Water is wet" de Theo Hakola
"Musique de chambre" de Le Noiseur
"Les identités remarquables" de Tristen
Interview avec No One Is Innocent à Saint Lô
Theo Lawrence et Mr Bosseigne au Fil
"La légende de Nacilia" de Nacilia
"C'est quoi ton nom ?" de Blankass
"Il est où le bonheur" 9ème émission de Listen in Bed
"Swin, A Benny Godman story" de Pierre Génisson, BBC concert Orchestra et Keith Lockhart
et toujours :
"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Deux euros vingt" au Théâtre Rive Gauche
"Vive la Vie" au Théâtre Gaité-Montparnasse
"Mon Isménie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"La Paix dans le monde" à la Manufacture des Abbesses
"Un Tramway nommé Désir" au Théâtre La Scène Parisienne
"Trop de jaune" au Studio Hébertot
"Oh ! Maman" au Théâtre La Scène Parisienne
"Le fantôme d'Aziyadé" au Théâtre Le Lucernaire
"Le hasard merveilleux" au Théâtre de la Contrescarpe
"Attention les Apaches !" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Norma Djinn" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Blond and Blond and Blond - Hømåj à la chønson française" au Café de la Danse
les reprises :
"Tanguy Pastureau" au Théâtre de la Renaissance
"Close"
"Elisabeth Buffet - Obsolescence programmée" au Théâtre du Marais
"Le comte de Monte-Cristo" au Théâtre Essaion
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"La Diva divague" au Théâtre de Dix heures
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Kiki Smith à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

"Botero" de Don Millar
"Mission Yéti" de Pierre Gréco et Nancy Florence
et la chronique des films sortis en janvier

Lecture avec :

"Le ciel à bout portant" de Jorge Franco
"Le prix de la démocratie" de Julia Cagé
"Les champs de la Shoah" de Marie Moutier Bitan
"Les rues bleues" de Julien Thèves
"Trois jours d'amour et de colère" de Edward Docx
et toujours :
"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=