Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Adam Green
Engine of Paradise  (30th Century Records)  septembre 2019

Le légendaire new yorkais, moitié des Moldy Peaches, et auteur du tube planétaire "Anyone else but you" nous revient avec son dixième album solo Engine of Paradise enregistré à Brooklyn, sous la houlette de Loren Humphrey, avec les collaborations de James Richardson (MGMT), Florence Welch (Florence and the Machine) et Jonathan Rado (Foxygen).

Artiste polymorphe (auteur de bd, peintre, sculpteur, poète), on l’avait quitté il y a 3 ans en tant que réalisateur d’une revisite très personnelle et contemporaine de Aladdin dans laquelle apparaissaient pêle-mêle Macaulay Culkin et Devendra Banhart. Retour donc aux affaires musicales pour le presque quadragénaire mais éternel gamin facétieux de la côte est américaine.

Engine of Paradise, ce sont 9 morceaux assez courts, mais terriblement feutrés et baroques, dans une veine différente et inédite de l’anti-folk caractéristique que nous connaissons de l’artiste. Adam s’éloigne de son univers habituel proche de Leonard Cohen ou Jonathan Richman, pour explorer les ambiances mélancoliques et douces des Tindersticks, Burt Bacharach ou Left Banke.

Envolées lyriques, violons, violoncelles sur fond d’arpèges folk, résument parfaitement l’ambiance d’Engine of Paradise.

Le chanteur que l’on connaissait espiègle dans ses folk songs les plus plus connues ("Jessica", "Emily") se révèle des talents de crooner, voix sobre, douce, chaleureuse.

Adam pose sa voix avec simplicité, pour nous délivrer sa vision de la vie, de l’après vie, des relations entre les humains et les machines...

L’artiste nous délivre ce qui restera certainement un de ses plus jolis albums, moins foutraque et éparse qu’à l’accoutumée mais terriblement joli, attachant, ouvrant un pan nouveau dans sa friche artistique, déjà riche de toutes les explorations possibles, sans frontières ni barrières, avec cette éternelle envie de se projeter hors de sa zone de confort, "Escape from his brain".

Adam confirme avec cette merveilleuse pépite baroque toute l’estime que je porte à son talent. Engine of Paradise figure d’ores et déjà dans ma liste des plus belles réussites de l’année musicale 2019.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Friends of mine de Adam Green
La chronique de l'album Jessica de Adam Green
La chronique de l'album Gemstones de Adam Green
La chronique de l'album Jacket full of danger de Adam Green
La chronique de l'album Sixes & Sevens de Adam Green
Adam Green en concert à La Cigale (7 juin 2003)
Adam Green en concert à Mains d'Oeuvres (26 mai 2003)
Adam Green en concert à La Maroquinerie (1er mars 2004)
Adam Green en concert à La Cigale (12 avril 2006)
Adam Green en concert à La Maroquinerie (24 septembre 2007)
Adam Green en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Mardi)
Adam Green en concert à L'Aéronef (jeudi 11 février 2010)
L'interview de Adam Green (7 juin 2003)
L'interview de Adam Green (mars 2004)
L'interview de Adam Green (7 juin 2005)
L'interview de Adam Green (7 février 2006)

En savoir plus :
Le site officiel de Adam Green
Le Bandcamp de Adam Green
Le Soundcloud de Adam Green
Le Facebook de Adam Green


Sébastien Dupressoir         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=