Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Nancy Jazz Pulsations #46 (édition 2019)
Dom La Nena - Sarah McCoy  (ACB Scène Nationale, Bar-le-Duc)  vendredi 11 octobre 2019

C’est un plateau cent pour cent féminin qui était proposé, en lien avec le Nancy Jazz Pulsations, le vendredi 11 octobre à Bar-le-Duc.

Deux artistes féminines seules sur scène et deux façons d’habiter cette scène. Deux artistes étrangères qui ont fait le choix de vivre en France, deux univers différents. La lumière d’un côté, les ombres de l’autre.

Être seul sur scène est un exercice absolument délicat : être capable de faire une proposition musicale intéressante, de capter et garder l’attention du public. Dom La Nena ou Sarah McCoy ne font pas le même genre musicale et n’utilisent pas les mêmes moyens musicaux mais dans les deux cas elles proposent deux belles prestations.

La jeune chanteuse Dom La Nena originaire de Porto Alegre, dans le sud du Brésil, près de la frontière uruguayenne offre une musique folk lumineuse. Avec son petit côté Rémy Bricka, elle joue du violoncelle mais également divers tambours, claviers, du ukulélé, de la guitare électrique et chante avec un bonheur communicatif. Sa musique lui ressemble beaucoup, simple, naturelle, une invitation au bonheur et au voyage (entre le brésil, la France, Buenos Aires...).

"Felicidade foi-se embora, E a saudade no meu peito ainda mora, E é por isso que eu gosto lá de fora, Porque eu sei que a falsidade não vigora". Elle reprend "Felicidade" de Lupicino Rodrigues et chante qu’il faut donner de la valeur aux choses simples de la vie pour réussir à être heureux. Seule sur scène, elle joue avec différents modes de jeux sur son violoncelle, boucle les instruments. Elle est souvent attendrissante, lumineuse et son énergie communicatrice.

Sarah McCoy est totalement différente. Elle est outrancière, vulgaire mais divine. Avec sa robe noire comme son univers (comme une sorte d’hommage chic et choc à Russ Meyer), son côté burlesque trash on a peur qu’elle en fasse beaucoup trop. On comprendra vite que ses sales manières, son humour déjanté et son rire gargantuesque cachent une poésie, des fêlures et une timidité. La chanteuse seule avec son piano c’est une explosion blues déchiré, c’est une voix magistrale, de superbes mélodies. Mais surtout, c’est assurément un personnage capable de nous transpercer d’émotions, quand elle chante (évoquant Big Mama Thornton, Billie Holiday, Amy Winehouse, Tom Waits et Screamin’Jay Hawkins) ou quand elle raconte sa vie tourmentée. Il suffit de voir le public la gorge nouée quand elle explique la genèse de "Mamma’s song". Sarah McCoy, prêtresse vaudou, donne énormément pour ne pas dire qu’elle donne tout et se montre régulièrement émouvante, tonitruante et bouleversante.

Deux artistes, deux façons d’habiter la scène mais beaucoup d’émotion...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Festival Nancy Jazz Pulsations en concert au Festival Nancy Jazz Pulsations #44 (édition 2017)
La chronique de l'album Ela de Dom La Nena
Dom La Nena en concert à Tourcoing Jazz Festival #30 (édition 2016) - samedi 22 octobre
La chronique de l'album Blood Siren de Sarah McCoy

En savoir plus :
Le site officiel de Festival Nancy Jazz Pulsations
Le Facebook de Festival Nancy Jazz Pulsations


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Dom La Nena (3 décembre 2013)


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=