Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Un jardin de silence
La Scala  (Paris)  octobre 2019

Spectacle musical conçu par L. (Raphaële Lannadère), mise en scène de Thomas Jolly, avec L., Thomas Jolly et Babx.

L., Thomas Jolly et Babx, c'est un trio gagnant qui a conçu "Un jardin de silence", spectacle musical hommage à la "longue dame brune" comme la surnommait Georges Moustaki.

En une centaine de minutes, cette association de talents s'approprie corps et âme la chanteuse "mystérieuse" selon les dires de ces journalistes qui sont ici gentiment moqués.

Car pour conter la vie chantée de Barbara, L. et ses deux acolytes ont choisi la forme d'un bout-à-bout d'interviews qui s’entremêlent avec les chansons choisies et interprétés.

Thomas Jolly, d'une voix facétieuse de faux journaliste sentencieux et mondaine, se charge des questions et L., lunettes noires et tenues sombres mais pas forcément "barbariennes", y répond avec les mots et le phrasé de Barbara. C'est dire si ses interventions font mouche : toujours honnête et précise dans ses réponses, celle qui refusait d'être traitée d'intellectuelle ne se moque pas de ses interlocuteurs mais leur cloue le bec avec son profond bon sens.

Comme on le verra dans le spectacle, avec une magnifique interprétation de L. de "La Solitude", Barbara pouvait être une statue pétrifiée d'angoisse, elle n'en restait pas moins éternellement drôle et chaleureuse avec tous ses intervieweurs, même les plus imbus de leur science du questionnement.

Dans un décor de lis et de fauteuils Louis XV, évoquant ce "jardin de silence" de Précy-sur Marne où vivait Barbara, défile la vie de la chanteuse. Sans chercher une ressemblance physique mimétique avec son personnage, et surtout en essayant de ne pas l'imiter vocalement (ce qui est une prouesse) mais de la restituer au-delà de toute imitation, L. ne s'est pas facilitée les choses.

Elle s'en sort superbement qu'elle chante les classiques du début du siècle que Barbara affectionnait ("Les amis de Monsieur" de Fragson, "Les petits gâteaux" de Vincent Scotto) ou son répertoire. Il faut ajouter que L et ses camarades ont eu l'intelligence de ne pas piocher dans les "standards" comme "L'aigle noir" ou "Gottingen".

Ils ont même poussé la distanciation jusqu'à chanter du Léo Ferré et l'on n'oubliera pas la très réussie version de "La Vie d'artiste" interprétée par Thomas Jolly qui ne s'est pas contenté d'ordonner ce spectacle dans un savant désordre.

Des cabarets aux tournées finales où Barbara devint l'humble prêtresse de la lutte contre le Sida, tout y est. Raconté et chanté avec simplicité pour transmettre à d'autres un portrait sensible de cette femme.

On remerciera le trio dont aucun ne tire la couverture vers lui et où chacun contribue à la beauté de l'ensemble, comme Babx, sage derrière son piano mais capable de restituer "Parce que je t'aime" à sa manière, une très belle manière que la grande dame aurait certainement adoubé.

"Un jardin de silence" est un spectacle généreux qui ne prétend à rien d'autre qu'à entretenir une flamme qui ne vacillera jamais dans le cœur de tous ceux qui aiment et aimeront cette femme inoubliable.

 

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=