Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Danses du destin
Michel Vittoz  (Quidam Editeur)  octobre 2019

Voilà encore un ouvrage très original publié par une maison d’édition pleine d’audace qui n’hésite jamais à nous proposer des textes originaux venant d’auteurs plein de talent. A chaque fois que je lis un ouvrage publié chez Quidam éditeur, je découvre un auteur et je termine enthousiasmé par ma lecture. Ce Danses du destin ne déroge donc pas à cette règle que je souhaite bien entendu continuer.

L’ouvrage est écrit par un certain Michel Vittoz, auteur de plusieurs romans que je n’ai jamais lus, Oedipe à Paname et La conversation des morts notamment. Danses du destin, son nouvel ouvrage me permet d'entrer dans l'univers particulier de cet auteur, complexe et exigeant qui dévoile au final un texte puissant ayant comme toile de fond la Seconde Guerre mondiale et la résistance.

"J'ai tiré, il est tombé dans le caniveau. Je me souviens du bruit, sourd. Un sac de terre sur le pavé. Je ne savais même pas qui c’était. Après je lui ai encore donné des coups de pied. La haine. Je ne croyais pas que c'était possible, haïr à ce point, haïr un inconnu qu'on vient de tuer. Haïr un mort. Je ne sais pas combien de fois il aurait fallu que je le tue pour cesser de le haïr. Mes coups de pieds l'ont fait rouler jusqu'au bord du quai. Il est tombé dans le canal entre deux bateaux. Je l'ai vu disparaître dans l'eau noire"

JE tue mon père sans le savoir. TU veux comprendre pourquoi. ELLE, IL devait la tuer. NOUS n'en savons pas plus. VOUS non plus. ILS se demandent ce qui a bien pu se passer.

Vous l'avez compris, l'histoire au départ tourne autour d'un homme qui tue un autre homme sans savoir qu'il vient de tuer son père, père qu'il croyait mort depuis bien longtemps. Ce JE, celui qui tue son père, c'est Nathan, le TU c'est Jacob, son père, un ancien résistant devenu flic après la guerre. ELLE, c'est Fannie, la sœur de Nathan, assassinée avant la mort de Jacob. Un air de vengeance se devine pour le lecteur sans savoir par qui et pourquoi.

Les pronoms personnels, très présents dans l'ouvrage et qui font son originalité sont la plupart du temps les titres des différents chapitres, nous donnant une indication du point de vue adopté par le narrateur. La petite histoire rencontre la grande histoire, les souvenirs enfouis remontent à la surface : la Seconde Guerre mondiale, la résistance et la Shoah.

Faire le résumé de ce livre est autant complexe que la construction de l’ouvrage. Lire cet ouvrage est une véritable expérience littéraire qui nécessitera de tenir bon les quarante premières pages pour comprendre ensuite où veut en venir l’auteur et comment il veut y venir.

Une fois lancé dans le livre, la lecture devient vite addictive et précieuse, on s’adapte alors à la construction déstructurée des chapitres qui dévoile une véritable prouesse d’écriture que l’on n’imaginait pas au début de l’ouvrage. On arrive alors très rapidement vers la fin de l’ouvrage, totalement fasciné par ce que l’on vient de lire, ne correspondant pas du tout à nos lectures beaucoup plus classiques.

 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Et si on ne se mentait plus ?" à la Scène Parisienne
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"G.R.AI.N. - Histoire de fous" à la Manufacture des Abbesses
"Evita - Le destin fou d'Evita Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=