Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Patrick Burgan
Sphère, Le Lac & Vagues  (Klarthe Records)  octobre 2019

"J’ai toujours apprécié avec quelle aisance Patrick Burgan parvient à modeler son style en l’adaptant au genre d’ouvrages qu’il décide d’entreprendre".

"La version intégrale m’a séduit par la flambée de lumière, la vivacité du langage instrumental" (2004, à propos de Sphères pour grand orchestre) Henri Dutilleux.

"Tu mugissais ainsi sous ces roches profondes,
Ainsi tu te brisais sur leurs flancs déchirés,
Ainsi le vent jetait l'écume de tes ondes
Sur ses pieds adorés." Alphonse de Lamartine Le lac.

Se concentrer exclusivement sur les très belles œuvres vocales de Patrick Burgan serait occulter tout un pan instrumental, conséquent et indéniablement intéressant de sa musique.

Patrick Burgan est né le 17 mars 1960 à Grenoble, agrégé de musicologie, premiers prix de composition et d'orchestration du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, élève de Gérard Grisey, Ivo Malec, Franco Donatoni, Tristan Murail et Philippe Manoury. Le prix de la Fondation "Simone et Cino Del Duca" lui est attribué en 1996 par l'Académie des Beaux-Arts, puis le prix Claude Arrieu en 2000 par la Sacem. Il obtient ensuite le Grand Prix Sacem de la musique symphonique qui vient en 2008 couronner l'ensemble d'une œuvre jouée dans le monde entier.

Son large catalogue propose des œuvres aussi belles que Les Spirituelles (2015) et le Cantique des cantiques (2014) pour 4 voix de femmes, La puerta de la Luz pour 12 voix solistes, la fantaisie lyrique Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling (2006), La chute de Lucifer poème symphonique pour trombone et orchestre (2009), L’archipel des saisons (2014) pour violoncelle et chœur mixte ou le concertino pour piano et orchestre à cordes (1997).

Des pièces auxquelles nous pouvons rajouter Sphères (2003), Le lac (2001) et Vagues (1990) regroupées dans ce disque.

Les sphères, non sans rappeler Holst, sont de courtes pièces. Une durée dictée par l’émission de France musique Alla breve commanditaire de l’œuvre. Une concision qui n’empêche pas un expressionisme aux mille couleurs et un travail sur les timbres et la matière sonore.

Patrick Burgan est dans la lignée d’Henri Dutilleux ou plus loin encore de Vincent d’Indy. Et cela s’entend dans Vagues, hommage à Wagner et rappelant Murail ou Grisey, entre tumulte, introspection et consistantes structures et textures.

La musique de Patrick Burgan peut également se caractériser par une construction presque mathématique, quelque chose de sensoriel, d’émotionnel, une force dramatique (dans l’utilisation des nuances) qui conduit tout naturellement à des "méditations poétiques". Une poésie que l’on retrouve dans Le Lac, méditation symphonique pour soprano et orchestre. Le compositeur met en musique, avec un certain onirisme le poème d’Alphonse de Lamartine.

La qualité d’interprétation par l’Orchestre National de France sous la direction de Pascal Rophé, Valérie Condoluci (soprano), l’Orchestre Colonne sous la direction de Laurent Petitgirard, l’Orchestre des Lauréats du Conservatoire sous la direction de Jean-Sébastien Béreau est à l’image de la qualité des compositions. Très beau !

 

En savoir plus :
Le site officiel de Patrick Burgan
Le Facebook de Patrick Burgan


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=