Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Angil - Vérone - Julien Ribot
Nouveau Casino  (Paris)  30 novembre 2005

Soirée "chanson pop" annonçait ce soir le nouveau Casino. Avec à l'affiche, 3 artistes français atypiques Angil, Vérone et Julien Ribot. Affiche dense qui pourtant n'arrive pas à remplir la salle.

Et c'est bien dommage surtout pour ceux qui n'étaient pas là ce soir.

C'est Mickäel Mottet, alias Angil, auteur compositeur et interprète, leader d'un groupe-collectif à géométrie variable qui se présente sur scène avec jusqu'à 10 personnes, musiciens, chanteurs, récitants, sur scène, qui ouvre la soirée. Angil monte sur scène, mine de rien, et dispense un timide bonsoir.

Ce soir Angil et les Hiddentracks forment un trio (guitare, platines, percussions) et se livrent, comme leur habitude, à une véritable performance dans la mesure où leurs concerts revêtent toujours le caractère de prestation unique, ce qui atteste égalemement de la solidité et de la pertinence de ses compositions.

Les morceaux démarrent souvent quelques sons, un accord de guitare, quelques notes de guimbarde, un tapotement sur le micro qui sont ensuite enregistrés et joués sur la pédale boomerang et constituent la rythmique entêtante qui peut se reproduire à l'infini, créant ainsi des strates sonores sur lesquelles s'ajoute la guitare, la petite batterie, les extraits de vinyl sur la platine maîtrisée par Flavien Girard et les mélopées vocales.

Angil et les Hiddentracks soufflent un vent de rock frais sur des chansons de veine post anti-folk post.

Au programme ce soir, notamment, une superbe reprise de "Live in vain" de Daniel Johnston, des compositions nouvelles comme "Christmas" et puis des titres de son dernier album Teaser for matters.

Excellent concert.

Vérone clôt cette année placée sous le signe de Retour au zoo, premier album qui oeuvrait avec des morceaux intimistes et contemplatifs dans le registre pop-rock et unanimement salué par la critique.

Le set de ce soir révèle un groupe à la formation pour moitié renouvelée et un répertoire enrichi en pleine mutation.

Ainsi, il y a quelques semaines, au Point Ephémère, Fabien Guidollet et Delphine Passant, le couple leader, nous présentaient leur nouvelle bassiste, Justine Defrancq.

Et ce soir, Marc Kern remplace Tom Fury à la batterie.

Par ailleurs, le set de ce soir, s'il inclut bien évidemment, les morceaux phares de l'album tels "Alaska", "Cherokee", "Retour au zoo" ou "J'ai vu des chevaux sous la mer" comprend essentiellement de nouvelles compositions que Vérone a essaimé tout au long de ses concerts.

Avec "Le garage", "La fiancée du crocodile", "L'élixir du suédois", "Le hamac" ou "Le concours d'imitations", Vérone change de cap en optant pour des compositions pleines d'un humour un peu grinçant et décalé sur les travers de nos contemporains et des rythmes pêchus de pop-folk urbaine qui ravissent le public.

Le mix fonctionne assez bien et Vérone prouve donc qu'il a plus d'une corde à son arc.

Pépiements et caquettements de volière pour introduire Julien Ribot, auteur, compositeur, interprète, illustrateur, en petit costume étriqué des années 70.

Avec deux albums, Hotel Bocchi et La métamorphose de Caspar Dix, où l'on retrouve des collaborations de Katerine et Françoiz Breut, Julien Ribot s'inscrit dans la pop psychédélique vintage.

Entouré de son pompeux Hitoribocchi Orchestra, (Renaud Leprince à la basse, Lepil à la guitare et Antoine Gueillet à la batterie) le jeune homme s'installe au piano pour un set psychédélico-symphonique qui prend des allures de récital.

Grandiloquence, paroles ampoulées, arrangements luxuriants et piano claydermanien, tout est à prendre au second degré sans doute.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Teaser for : Matter de Angil
La chronique de l'album Oulipo saliva de Angil
La chronique de l'album Angil Was A Cat de Angil
La chronique de l'album The And de Angil & The Hiddentracks
La chronique de l'album Now de Angil and the Hiddentracks
La chronique de l'album Angil and the fucking Hiddentracks de Angil and the Hiddentracks
La chronique de l'album Lines EP de Angil and the Hiddentracks
La chronique de l'album AWAC EP de AWAC - Angil Was a Cat
Angil en concert au Pop In (26 janvier 2005)
Angil en concert à La Guinguette Pirate (23 février 2005)
Angil en concert à Fête de la Musique (21 juin 2005)
Angil en concert à Par Mickaël Mottet (mai 2008)
Angil en concert à Angil & the Hiddentracks - Old Mountain Station (mercredi 30 mars 2011)
L'interview de Angil (février 2005)
L'interview de Angil (mai 2007)
L'interview de Angil and the Hiddentracks (décembre 2014)
La chronique de l'album Retour au zoo de Verone
La chronique de l'album La Fiancée du Crocodile de Vérone
La chronique de l'album Quand même EP de Verone
La chronique de l'album La Percée de Verone
Vérone en concert au Nouveau Casino (11 janvier 2005)
Vérone en concert au Point Ephémère (25 octobre 2005)
Vérone en concert au Festival La Route du Rock - Collection Hiver 2006
L'interview de Verone (4 février 2005)
L'interview de Vérone (4 juin 2010)
L'interview de Verone (samedi 26 octobre 2013)
La chronique de l'album Vega de Julien Ribot
Julien Ribot parmi une sélection de singles (janvier 2012)
La chronique de l'album Do You Feel 9 ? de Julien Ribot
L'interview de Julien Ribot (10 avril 2008)

En savoir plus :

Le site officiel d'Angil
Le site officiel de Vérone
Le site officiel de Julien Ribot

Crédits photos : David (plus de photos sur Taste of indie)


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Angil & The Hiddentracks (18 juin 2013)
Angil and the Hiddentracks (8 janvier 2010)
Verone (26 octobre 2013)
Verone (07 juin 2010)


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=