Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le 20 novembre
Théâtre La Flèche  (Paris)  novembre 2019

Monologue dramatique de Lars Norén interprété par Cédric Welsch dans une mise en scène de Laurent Fresnais.

Dans "Förgänglighet" mot correspondant au concept et caractère de l'impermanence, le dramaturge suédois Lars Noren décline le thème de la tuerie en milieu scolaire.

Et plus précisément, celui du multiple homicide suicidaire, événement sporadique qui, devenu récurrent au Canada et aux Etats Unis depuis les années 1959, connaît une inquiétante multiplication depuis la fusillade de Columbine en 1999 et a traversé l'Atlantique.

Le titre français - "Le 20 novembre" - au demeurant beaucoup moins signifiant, renvoie à la date à laquelle, en 2006 en Allemagne, le jeune Sebastien Bosse ouvrait le feu sur les élèves et les professeurs de son ancien collège en laissant de nombreux documents destinés à laisser une trace visible à tous de son acte.

Lars Noren a conçu un monologue rageur qui n'utilise pas les procédés dramatiques logiquement attendus, ceux du récit, de la confession ou du soliloque, mais celui de l'adresse au public avec la prise à partie de l'auditoire comme représentant la masse sociétale dans son ensemble au nom de la théorie de l'universalité de la culpabilité qui se traduit par l'expression "tous coupables !" que brandit comme une bannière le personnage s'érigeant en ange exterminateur alors même qu'il excipe d'une vengeance personnelle.

Et l'intérêt de la partition ne tient pas tant à la recension et au brassage des éléments d'analyse clinique, idéation paranoïde, victimation scolaire, blessure narcissique, tendance suicidaire, sentiment d'exclusion, révolte contre la société, "aquabonisme" face à la finitude humaine, néant spirituel et autres qui peuvent expliquer la perturbation des relations interpersonnelles qui se dégage d'un premier niveau de lecture mais ce qui prend forme au fil de cette pensée délirante.

D'une part, sa paradoxalité notamment en se déclarant mortifié et humilié par l'ostracisation subie tout en clamant sa haine de l'humanité, la vision nihiliste du "rien à perdre" et se déclarant anarchiste, et, d'autre part, la culpabilité dont le personnage essaie de s'affranchir en cherchant une justification à son acte, ce que le droit pénal définit comme une excuse absolutoire, et qui tiendrait au fait que le coupable est la société.

A la mise en scène, Laurent Fresnais a opté pour un dispositif de proximité radicale consistant en un jeu en adresse quasi interactive avec le public telle une prise en otage in situ.

Ce qui s'avère en cohérence avec la structure de la partition qui, par ailleurs, résultant d'une commande d'une comédienne de la troupe de la Schaubühne de Berlin, constitue un monologue pour acteur et un exercice de comédien que Cédric Welsch, tout en tension maîtrisée, délivre et assène avec talent et sagacité.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Et si on ne se mentait plus ?" à la Scène Parisienne
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"G.R.AI.N. - Histoire de fous" à la Manufacture des Abbesses
"Evita - Le destin fou d'Evita Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=