Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Babyshambles
Down by Albion  (Rough Trade / Pias)  novembre 2005

Questions:

Y a t-il une vie pour Peter Doherty aprés les Libertines?

Et Kate dans tout ça?

Et puis y a t-il une vie pour Pete Doherty tout court?

Dissertions:

Je pourrais vous parler du disque, mais quel intérêt maintenant?

On va quand même essayer un peu:

Le disque, c'est simple: La "Belle et la bête" et "Fuck forever" sont fantastiques (La 1 dans le genre morceau échappé de la BO de "L'étrange noël de Mr Jack", Kate Moss en plus (vraiment), la 2 dans le genre M.Pete fait la synthèse de Clash, Oasis, les Smiths et...Sham 69.... ).

Le reste, c'est bon pour les ados pré-pubères attardés (je vous aime quand même ) que vous êtes.

De toute façon, aimer Babyshambles, comme les Libertines d'ailleurs, n'a rien que peu de choses à voir avec la musique.

Plus avec aimer la littérature

J'ai entendu parler récemment de PD ( Pete Doherty, pas Patrick Dewaere), dans une banque dans laquelle j'ai la faiblesse d'intervenir en tant que consultant extérieur, sur le thème ; "Mais toi qui écoute du rock bizarre (le rock normal étant Johnny Halliday ), tu as entendu parler de son mec qui l'a droguée??? C'est bien sa musique ??? (Je suis le référentiel rock bizarre de cette banque ....)

Et j'ai répondu, spontanément, que "lui et les Libs sont la meilleure chose qui soit arrivée au rock depuis 10 ans..." Etonnement général...

Donc notre ami PD est devenu un "PEOPLE", à son corps défendant ou pas. Quel talent, ce monsieur, de baiser utile (Kate Moss) et d'exploser ainsi les plans marketing de sa boîte de prod!

Si tel est le cas, alors il est sur la bonne voie, en tout cas celle qui mène à la célébrité et à la richesse!!! Il va battre le système en endossant l'habit dangereux du rebelle de série.

Si tel n'est pas le cas, et que PD est vraiment sincère, et vraiment amoureux de sa KM, ce qu'il dit , alors une autre voie s'offre à lui, celle de se faire icôniser et vampiriser par son public . Et il pourra rejoindre Buddy Holy, Jim Morrisson, Ian Curtis, Kurt Cobain...etc...

Sinon, peut-être qu'on peut juste apprécier PD et ce qu'il fait "en vie", et même s'il ne fait plus fuir les bobos (J'ai fait l'expérience une fois de plus, cf le dernier article sur les Libs ...et là, "tout" le monde reconnaît Doherty, et les gens qui fuyaient il y a un an en redemandent maintenant. La "rock & roll" attitude est de retour), il a déjà contribué à remettre au goût du jour un SON (La "Lofi " production?, une AMBIANCE, une attitude "ALLEZ TOUS VOUS FAIRE FOUTRE SI VOUS N'AIMEZ PAS CE QUE JE FAIS" qui a été , en France en tout, cas, essentiellement l'apanage du Rap (" Z'y va, elle roule vite ta caisse..., mais es' K'elle brule bien???) jusqu'à assez récemment.

Donc, In fine, toujours le même problème:

(les Libertines ) Babyshambles n'invente rien.

On est quand même contents d'écouter ça parce que: (QCM qui accepte plusieurs réponses)

a) On se fait royalement chier(bis repetita placent... du moins je l'espère) , et visiblement ça risque d'empirer, mais quand même Babyshambles ça EXISTE

b) Le mec a l'air sincère, et puis il écrit de bons textes.

c) On peut trouver pire comme orchestre du Titanic

d) J'ai 16 ans, j'écoute les BRATS et SECOND SEX et c'est géniaaaaaaallllll! (Couché!!! retourne au Gibus:!!!)

e) Je veux sauver Kate Moss de l'emprise démoniaque de PD, et donc j'étudie l'ennemi! (T'as qu'à voter UMP )

...

Je pourrais, sur ces thèmes là, développer à l'infini, mais plus sérieusement : ce disque au moins au niveau des LIBs, peut-être supérieur parce que plus homogène à mon goût.

J'espère que PD aura la chance de vivre.

Fuck forever, if you don't mind.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Babyshambles parmi une sélection de singles (février 2007)
Babyshambles en concert au Festival Primavera Sound 06 (jeudi)
Babyshambles en concert au Festival des Vieilles Charrues 2008 (jeudi)
Babyshambles en concert au Festival International Benicàssim 2008
Babyshambles en concert au Festival International Benicàssim 2008 - 2ème

En savoir plus :

Le site officiel de Babyshambles
Le site officiel de The Libertines


Delenda         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=