Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Furie
Olivier Abbou  novembre 2019

Réalisé par Olivier Abbou. France. Thriller. 1h38 (Sortie le 6 novembre 2019). Avec Adama Niane, Stéphane Caillard, Paul Hamy, Eddy Leduc, Hubert Delattre, Marie Bourin, Mickaël Sabah et Saverio Maligno.

"Furie" d'Olivier Abbou appartient à cette catégorie de films français qui ont été faits à l'arrache, sans chercher le sujet qui pourrait attirer le spectateur X à l'époque T, par des amateurs de ce cinéma populaire souvent qualifié de B ou de Z par les professionnels de la critique.

Ces amateurs, traités avec condescendance parce qu'ils n'ont pas la grammaire apprise dans les écoles de cinéma, rêvent de voir sur l'écran des histoires pas forcément calibrées ni formatées comme celles qui répondent aux canons du genre qu'ils traitent. Il en ressort des films souvent mal fichus, porteurs d'idées peu orthodoxes et disant, eux, des choses sur leurs époques. "Furie" d'Olivier Abbou est de ceux-là.

Chloé et Paul Diallo, un couple mixte, rentrent de vacances dans leur combi. Quand ils arrivent à leur domicile : mauvaise surprise... Impossible d'y rentrer. Les serrures de la grande maison ont été changées... La nounou du jeune fils du couple et son concubin prétendent être les maîtres des lieux. Dès lors, le cauchemar commence pour Paul. Toutes les tentatives légales pour reprendre possession de son bien échouent.

Pire, obligé de vivre dans un camping où il installe son combi, il s'aperçoit que le gérant des lieux est l'ex-petit ami de Chloé. Une étrange "amitié" va naître entre les deux hommes qui finira par justifier pleinement le titre du film.

Bien mené, efficace dans sa violence annoncée, le film d'Olivier Abbou est une description de cette France rurale et rurbaine où désormais il fait peut-être moins bon vivre qu'en banlieue. Contrairement aux poncifs attendus, les "ploucs" ne sont pas nécessairement des racistes incultes. Ils acceptent Paul Diallo sans problème du moment qu'il se soumette aux rites de passages.

On assistera ainsi à l'inoubliable épreuve de la bière consommée dans une cabine téléphonique remplie d'eau, à une bacchanale rurale sexuelle qui rendra obsolète toutes les vidéos X suivie de la consommation de drogues même pas encore disponibles dans les boîtes à la mode. Si on voulait frapper les esprits on dirait que "Furie", c'est "Orange mécanique" aux temps des Gilets jaunes.

Cette version d'une France travaillée par un désœuvrement réunissant à la fois les fils de famille et les érémistes dans une même débilité post-moderne mériterait d'être prise aux sérieux. Les acteurs sont bons et une fois de plus, Paul Hamy assume son statut d'acteur culte.

Il ne faut pas attendre de redécouvrir ce film dans une vingtaine d'années pour en souligner les qualités et le voir comme un symptôme de la crise existentielle qui traverse la société française de 2020.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 janvier 2020 : de De Gaulle à Rocard

Cette semaine encore beaucoup de choses à découvrir. D'un portrait de de Gaulle côté livre à l'affrontement Mitterand - Rocard au théâtre en passant par de la musique pop, classique et bien plus encore. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki
et toujours :
"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Una costilla sobre la mesa" au Théâtre de la Colline avec "Padre" et "Madre"
"L'Opposition - Mitterrand vs Rocard" au Théâtre de l'Atelier
"La Sextape de Darwin" au Théâtre La Bruyère
"hélas" au Théâtre de la Tempête
"Une histoire d'amour" à La Scala
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"An Iliad" au Théâtre du Rond-Point
"Elephant Man" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Architecture" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"En couple (situation provisoire)" à La Folie Théâtre
"Les vagues, les amours, c’est pareil" au Centrequatre
"La Vie est belle" au Théâtre Le Lucernaire
"Philippe Meyer - Ma radio heureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Opérapiécé" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereu - aaAhh BiBi" au Théâtre Tristan Bernard
"Marion Mezadorian - Pépites" au Pont Virgule
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Mondrian figuratif au Musée Marmottan-Monet
"Vincenzo Gemito - Le sculpteur de l'âme vénitienne" au Petit Palais
"Toulouse-Lautrec résolument moderne"au Grand Palais

Cinéma avec :

"Le Réseau Shelburn" de Nicolas Guillou
Oldies but Goodies avec "Les Bostoniennes" de James Ivory dans le cadre de la rétrospective que la Cinémathtèque française consacre au réalisateur
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy
et toujours :
"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=