Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Amie
Studio Hébertot  (Paris)  octobre 2019

Monologue dramatique d'après le récit éponyme de Michèle Manceaux interprété par Nathalie Grauwin dans une adaptation et une mise en scène de Philippe Honoré.

Michèle Manceaux a été pendant trente ans l'amie de l'auteur de l'Amant. Et, puis un jour de 1984, elle reçoit un coup de téléphone de Marguerite Duras qui lui cherche querelle. Une mauvaise querelle.

Elle lui reproche d'avoir donné sa date de naissance dans un de ses articles. La journaliste lui rappelle que ce n'est pas un scoop et qu'il suffit d'ouvrir un dictionnaire pour la trouver.

Mais rien n'y fait : pour bien mener à bout une mauvaise querelle il faut être de totale mauvaise foi. Voilà ! En quelques minutes péremptoires, une grande amitié n'est plus. "L'amie" n'est plus une amie... Tout s'arrête pas même sur un malentendu, mais plutôt sur un trop bien entendu.

Sur scène, dans "L'Amie ", Michèle Manceaux est le plus souvent assise dans un large fauteuil rouge qui occupe le centre de la scène. Elle s'interroge sur cette amie qu'elle n'a pas revue entre ce mémorable coup de fil et sa mort une douzaine d'années après en 1996. Cruelle situation que cet état impossible de "non-amitié".

Michèle Manceaux ne cesse d'essayer de comprendre ce qui s'est passé, d'autant que pendant les douze dernières années de sa longue existence, Marguerite s'est transformée en super-star de la littérature et en monstre sacré médiatique à l'image d'un Jean-Luc Godard hier ou d'un Michel Houellebecq aujourd'hui.

Alors que Marguerite vit aussi ses années "Yann Andrea", Michèle se doute qu'elle a été oubliée par la Dame de la rue Saint-Benoît. Elle ne pourra s'extraire de sa rumination qu'en consacrant un livre à cet événement qui reste pour elle improbable.

"L'Amie", c'est donc un texte sur une absence toujours douloureusement présente. Avec peu d'éléments, ce fauteuil central et une chaise-tabouret sur lequel sont posés une bouteille de vin et un verre, Nathalie Grauwin s'est glissée dans la peau de Michèle Manceaux. Elle joue sa désillusion en s'y jetant corps et âme.

La plupart des spectateurs trouvera des correspondances avec des histoires voisines d'amitiés trahies et sera conquis à la fois par l'analyse de Michèle Manceaux et le jeu de Nathalie Grauwin.

Seul bémol : les aficionados de Duras trouveront que Philippe Honoré n'a, dans sa mise en scène, donné aucune vérité "durassienne". Ne serait-ce que par la couleur du vin bu largement par Michèle.

Si elle a été l'amie intime de Marguerite, elle ne peut qu'être encore sous l'emprise de ce Pouilly fumé chère à la réalisatrice d'"India Song". Pareillement, les musiques qui accompagnent la pièce n'ont rien à voir avec les musiques de Carlo d'Alessio qui firent le charme des grands films de la dame au col roulé...

Nonobstant ces critiques bénignes à destination de ceux qui pratiquent le Duras "première langue", "L'Amie", interprétée subtilement par Nathalie Grauwin qui y met visiblement beaucoup d'elle-même, est une belle leçon qui montre qu'une amitié déçue se vit aussi mal, voire plus mal, que la fin d'un amour.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Et si on ne se mentait plus ?" à la Scène Parisienne
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"G.R.AI.N. - Histoire de fous" à la Manufacture des Abbesses
"Evita - Le destin fou d'Evita Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=