Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Que Crèvent tous les protagonistes
Théâtre 13/Seine  (Paris)  novembre 2019

Tragi-comédie fantastique de Gabriel Calderón, mise en scène de Sandrine Attard, avec Maël Besnard, Aymeric Lecerf, Marion Malenfant, Florence Muller, Grégoire Oestermann, Paul Emile Pêtre et Elisabeth Tamaris.

Le choix de la comédienne Sandrine Attard pour sa première mise en scène, un opus du dramaturge urugayen Gabriel Calderón surnommé "l’enfant terrible du théâtre uruguayen" que le public français a pu découvrir en 2013 avec une trilogie dédiée programmée au Théâtre des Quartiers d'Ivry, ne verse pas dans la facilité.

Dans "Que rèvent les protagonistes", et à l'instar de ses homologues de la jeune garde du teatro nuevo en Amérique latine, entre autres, du chilien Guillermo Calderón et des argentins Rodrigo Garcia, Rafael Spregelburd,Claudio Tolcachir et Lola Arias, Gabriel Calderón, dont toutefois la marque de fabrique tient à une composante fantastique instillée dans la partition, officie dans le registre de la tragi-comédie burlesque empruntant aux codes de la télénovela.

Et il traite de leurs thématiques récurrentes : la famille comme microcosme archétypal de l'organisation socio-politique, la violence familiale, la quête identitaire et la mémoire transgénérationnelle dans le cadre de pays ébranlés par les didactures militaires des années 70 qui ont impacté les destins individuels.

Ainsi induit-il la réflexion sur l'obligation éventuelle de transmission explicite par les ascendants de leur biographie pour éviter les non-dits et les secrets dits "de famille" et sur la connaissance de ceux-ci comme donnée indispensable à la construction identitaire de leur progéniture.

En l'occurrence, Ana (Marion Malenfant), victime de la charge émotionnelle des événements dramatiques qui se transmet de façon inconsciente et pathogène, souffre du blackout absolu que sa mère (Florence Muller) a mis en oeuvre au regard du passé coupant les ponts même avec la grand-mère paternelle fataliste(Elisabeth Tamaris).

Face à cette histoire familiale "vide" qui l'empêche de vivre, son fiancé (Paul Emile Pêtre) a inventé une machine à ressusciter temporairement les morts et, au soir de Noêl, jour emblématique de la réunion de famille heureuse, sont convoquées les défunts protagonistes.

Le père d'Ana (Aymeric Lecerf) et son frère (Maël Besnard), frères ennemis disparus pendant la dictature, et le grand-père maternel (vrai-faux ?) amnésique (Grégoire Oestermann) médecin compromis dans les "soins" apportés aux opposants torturés apportent chacun un éclairage factuel subjectif et "sa" vérité à la manière pirandellienne.

Entreprise réussie pour Sandrine Attard qui trouve le juste ton dramaturgique entre fable et hyperréalisme et, notamment, pour porter les twists humoristiques opérés par l'auteur pour désamorcer le tragique.

De plus, elle assure une efficace direction d'acteur avec une excellente distribution de comédiens émérites.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=