Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Profession romancier
Haruki Murakami  (Editions Belfond)  octobre 2019

"Ecrire un roman n’est pas très difficle. Ecrire un roman magnifique n’est pas non plus si difficile. Je ne prétends pas que c’est simple, mais ce n’est pas non plus impossible. Ce qui est particulièrement ardu, en revanche, c’est décrire des romans encore et encore. Tout le monde n’en est pas capable. Comme je l’ai déjà dit, il faut disposer d’une capacité particulière, qui est certainement un peu différente du simple talent.

Bon, mais comment savoir si l’on possède cette aptitude ? Voici la réponse : plongez dans l’eau et voyez si vous nagez ou si vous coulez.

Bienvenue sur le Ring"

J’attendais avec impatience un nouvel ouvrage d’Haruki Murakami depuis la parution de son double ouvrage dernier, Le meurtre du commandeur. Mes souhaits se sont en partie réalisés avec la parution d’un nouvel ouvrage de l’écrivain japonais que l’on n’a plus besoin de présenter tant son œuvre est immense et géniale.

Un nouvel ouvrage du Japonais est donc disponible sur toutes les tables des bons libraires depuis le mois d’octobre mais ce nouvel ouvrage n’est pas un roman, c’est un essai, un ouvrage original constitué de douze textes autobiographiques drôles et intelligents sur l’écriture en général et sur un métier bien particulier, celui de romancier.

Profession romancier, le titre de l’ouvrage est donc l’occasion pour l’auteur japonais de nous dévoiler les ficelles de ses créations, de s’interroger sur l’avenir du livre tout en prodiguant des conseils et des encouragements à ceux qui souhaitent se lancer dans l’écriture, les futurs écrivains en herbe.

Tout en explorant ses plus chères obsessions et en distillant des réflexions sur la littérature, la lecture et plus largement la société japonaise, l’auteur dévoile les coulisses de son quotidien, où s’imposent persévérance, patience et endurance.

Le livre reste plaisant à lire, cela serait malhonnête de ne pas l’affirmer mais il reste à mes yeux nettement moins intéressant et plaisant que les romans ou les recueils de nouvelles de l’écrivain (pour tout vous dire, j’aime particulièrement ses romans, un peu moins ses recueils de nouvelles). N’ayant pas de velléités d’écriture de roman et ne pensant pas sortir le futur Goncourt dans les années à venir, les conseils prodigués par Murakami à ceux souhaitant se lancer dans l’écriture m’ont laissé un peu insensible.

L’ouvrage reste néanmoins intéressant car il nous dévoile les différents aspects du romancier sous la forme de différents chapitres. Les chapitres témoignent d’une grande sincérité de l’auteur qui nous présente avec précision son travail d’écriture ainsi que le plaisir qu’il prend à écrire. On comprend alors au fil des pages, la construction de certains ouvrages de l’auteur, ses inspirations aussi. Profession romancier est alors une autre façon de rentrer dans l’œuvre du romancier.

Alors voilà, Profession romancier n’est pas l’ouvrage indispensable de Murakami car il nécessite à mon avis d’avoir lu une bonne partie des livres de l’auteur pour bien l’apprécier. Il reste donc par contre un ouvrage très utile pour ceux qui souhaite pénétrer dans l’intimité de la création des ouvrages du maître. Murakami est un immense romancier, il nous le prouve à chaque fois qu’il publie un roman mais c’est aussi un être d’une grande générosité qui n’hésite pas à proposer à ses lecteurs une partie de ce qui lui permet d’avancer dans son métier d’écrivain.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "Birthday Girl" du même auteur
La chronique de "Le Meurtre du Commandeur : Livre 1" du même auteur
La chronique de "Le Meurtre du Commandeur : Livre 2" du même auteur

En savoir plus :
Le site officiel de Haruki Murakami
Le Facebook de Haruki Murakami


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Et si on ne se mentait plus ?" à la Scène Parisienne
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"G.R.AI.N. - Histoire de fous" à la Manufacture des Abbesses
"Evita - Le destin fou d'Evita Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=