Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)
Odd Arne Westad  (Editions Perrin)  octobre 2019

Odd Arne Westad est un historien norvégien, en charge de l’histoire des relations internationales à la prestigieuse London School of Economics. Son expertise sur l’espace asiatique et le monde après 1945 est mondialement reconnue. Il est l’auteur d’une dizaine de livres de référence et le coauteur de la monumentale Histoire du monde en trois volumes publié chez Perrin en 2016 qui compte déjà 50000 lecteurs.

Pour l’auteur, la guerre froide est l’histoire d’une confrontation entre le capitalisme et le socialisme qui a atteint son paroxysme entre 1945 et 1989, bien que ses origines remontent à des temps bien plus anciens et que l’on en perçoive encore aujourd’hui les conséquences.

A ses moments les plus forts, elle a constitué un système international, en ce sens que la politique étrangère des grandes puissances mondiales y était liée. Elle a surtout contribué à cimenter un monde dominé par deux superpuissances, un monde dans lequel le pouvoir et la violence, où le chantage à la violence, sont devenus les critères des relations internationales ; un monde enfin où les convictions tendent vers l’absolu, chacun considérant que le seul bon régime est le sien, celui des autres étant intrinsèquement le mauvais.

L'objet du raisonnement du livre est donc que la guerre froide est née des grandes transformations mondiales de la fin du 19ème et que, cent ans plus tard, la hache de guerre s'est trouvée enterrée sous l'effet de changements rapides. En tant que conflit idéologique et système international, on ne peut donc l'appréhender qu'en termes de mutations économiques, sociales et politiques dont le spectre est beaucoup plus large et l'enracinement bien plus profond que les événements engendrés. Vous l'avez donc compris, pour l'auteur, l'idée que la guerre froide débute en Pologne en 1945 est discutable.

Le récit commence donc en 1890 avec les premières contestations venant d'un certain Lénine qui devra attendre presque trente ans pour faire la révolution en Russie. On voit alors déjà une idéologie se mettre en place, la dictature du prolétariat, s'opposant à celle en vigueur aux Etats-Unis.

Le récit nous montre aussi que la guerre froide ne se focalise pas sur le continent européen. Il n'élude pas les nombreux événements qui ont touché l'Europe mais il nous donne de nombreux renseignements sur d'autres espaces concernés par la guerre froide, notamment l'Inde et la Chine. Certains chapitres m'ont particulièrement passionné, notamment celui sur l'Inde et la guerre froide, celui sur l'Amérique Latine dans la guerre froide mais aussi celui sur Nixon et la Chine. J'ai enfin pris beaucoup de plaisir avec le chapitre concernant les Maelströms du Moyen-Orient.

Une fois encore, l'enseignant que je suis est ravi de cette lecture qui ne détaille pas des événements que je maîtrise bien, m'offrant davantage de renseignements sur d'autres que je vais pouvoir utiliser en classe.

Avec une remarquable hauteur de vue, l’auteur situe la guerre froide en tant que phénomène mondial dans une perspective séculaire, partant des années 1890, avec la première crise capitaliste mondiale et la radicalisation du mouvement ouvrier européen, et s’arrêtant une centaine d’années plus tard, autour de 1991, avec la chute du mur de Berlin, l’effondrement de l’Union soviétique et, en définitive, l’émergence des Etats-Unis comme véritable puissance hégémonique mondiale. Cette histoire mondiale de la guerre froide est une somme magistrale qui fera date.

 
 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 11 avril 2021 : Culture en résistance

Nous avons rencontré des acteurs du monde de la culture pour évoquer leurs situations mais aussi l'avenir. Le replay intégral est à voir dès maintenant sur la TV de Froggy's Delight. Pour le reste, voici le programme de la semaine. Et surtout, restons groupés.

Du côté de la musique :

"In time Brubeck" de Duo Fines Lames
"Navegar" de Joao Selva
"Le style (avec Guillaume Long et Flavien Girard" la 8ème émission de Listen In Bed
"Dusk" de Paddy Sherlock
"Live at the Berlin philarmonie 1969" de Sarah Vaughan
Les petites découvertes de la semaine en clips avec : Hanna & Kerttu, Texas, A Certain Ratio, Johnny Mafia, Chevalrex + Thousand
et toujours :
"Caillou" de Gisèle Pape
"Sauvé" de It It Anita
"Goes too far" de Olivier Rocabois
"Morricone stories" de Stefano Di Battista
"Le fruit du bazar" de Alex Toucourt
"Bento presto" de Caribou Bâtard
"De mort viva" de Sourdure
"Mistake romance" de Tristan Melia
"Courtesy of Geoff Barrow : Unsung Heroes" le mix #18 de Listen In Bed
Des petites découvertes en clip : O' Lake, Luwten, Corentin Ollivier, Ghern et Old Caltone

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"La passion selon saint Matthieu" de Bach par Romeo Castellucci
"War sweet war" de Jean lambert-Wild
"Les Sœurs Macaluso" d'Emma Dante
"Monkey Money" de Carole Thibaut
"Une heure de tranquillité" de Florian Zeller
"Le Dernier jour du jeûne" de Simon Abkarian
"La Ronde" de Boris Charmatz

Expositions :

en virtuel :
"Le Grand Tour, voyage(s) d'artistes en Orient" au Musée des Beaux-Arts de Dijon
"La Fabrique de l'Extravagance" au Château de Chantilly
"La Police des Lumières" aux Archives nationales
"D'Alésia à Rome" au Musée d'Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye
"Pompéi, un récit oublié" Musée de la Romanité à Nîmes
et un documentaire : "Les trésors des hôtels particuliers : Du Marais aux Champs Elysées"

Cinéma :

at home :
"Où vont les chats après 9 vies ?" de Marion Duhaime
"Stuck Option" de Pierre Dugowson
"La fête est finie" de Marie Garel-Weiss
"1991" de Ricardo Trogi
"Généalogies d'un crime" de Raoul Ruiz
"L'été de Kikujiro" de Takeshi Kitano
"Le retour de la panthère rose" de Blake Edwards

Lecture avec :

"Elmet" de Fiona Mozley
"Le savoir grec" de Jacques Brunschwig, Geoffrey Ernest Richard Lloyd & Pierre Pellegrin
"Seul entouré de chiens qui mordent" de David Thomas
"Sur la route, vers ailleurs" de Benjamin Wood
et toujours :
"Biotope" de David Coulon
"Ces petits riens qui nous animent " de Claire Norton
"Dernières nouvelles de Sapiens" de Silvana Condemi & François Savatier
"Eat, and love yourself" de Sweeney Boo
"Giants : Brotherhood" de Carlos & Miguel Valderrama
"L'art du sushi" de Franckie Alarcon
"L'île sombre" de Susanna Crossman
"La rivère des disparues" de Liz Moore
"Pourquoi le nord est-il en haut ?" de Mick Ashworth

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=