Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Une famille presque normale
M.T. Edvardsson  (Editions Sonatine)  octobre 2019

Voilà un ouvrage qui a connu un énorme succès en Suède, pays de l’auteur, qui est en cours de traduction dans de nombreux pays et qui vient d’arriver en France, publié par Sonatine. Une famille presque normale est le premier roman traduit en Français de M. T. Edvardsson, une traduction qui devrait en amener d’autres à mon avis.

Cette famille presque normale, c’est la famille Sendell. Le père, Adam, est un pasteur respecté dans la petite ville de Lund, en Suède. Sa femme, Ulrika est une brillante avocate. Leur fille, Stella, dix-neuf ans, s’apprête à quitter le foyer pour un road-trip en Asie du sud-est.

C’est une famille normale, une famille comme les autres. Et comme toutes les familles de la ville, les Sendell se retrouvent horrifiés quand un important homme d’affaires, Christopher Olsen, est retrouvé assassiné. Ils le sont encore plus quand quelques jours plus tard la police vient arrêter Stella. Comment aurait-elle pu connaître Olsen ? Quelles raisons auraient pu la pousser à le tuer ? Il ne peut s’agir que d’une erreur judiciaire.

Au travers de ce récit construit en trois parties, chacun des membres de la famille tente à son tour de recomposer un puzzle dont il n’a pas toutes les pièces. C’est d’abord, Adam qui s’exprime, puis Stella, et enfin Ulrika. A chaque fois de nouvelles perspectives se font jour, la version précédente est remise en question, la vérité s’échappe. La seule évidence qui s’impose très vite, c’est qu’il n’existe aucune famille "normale".

Ce qui fait de cet ouvrage un livre malin, au-delà d’être addictif et de l’intrigue pour savoir qui a tué l’homme d’affaires, vient du choix de l’auteur de glisser le lecteur dans la peau des trois personnages du livre. On voit alors ce que sont capables de faire les deux parents pour protéger leur fille et aussi les interrogations qui tournent autour de Stella, personnage qui possède des pulsions particulières. Evidemment, les versions des trois protagonistes diffèrent alors qu’elles tournent toutes autour d’un seul et unique crime.

On pénètre alors au cœur de cette famille qui semble normale, se dévoile alors devant nos yeux leur intimité faite de failles et d’émotions. Des fausses pistes apparaissent, des révélations aussi et des éléments du passé ressurgissent pour dévoiler au final l’ultime vérité que l’on n’attendait pas.

Les éléments du livre qui décrivent le procès de la jeune fille sont aussi particulièrement intéressants et éclairants, nous dévoilant l’organisation judiciaire en Suède, le rôle et l’importance des avocats, d’autant plus que la mère dans l’ouvrage est elle-même avocate. C’est au cours de son récit que le lecteur obtient le dénouement final.

Une famille presque normale est donc un thriller de grande qualité, un ouvrage ingénieux qui nous plonge au cœur d’une famille qui nous fait réfléchir sur ce que nous serions capables de faire si les mêmes évènements nous arrivaient.

Des chapitres courts, très courts, un rythme intense fait de fausses pistes et de rebondissements, des mensonges et des mauvais choix, l’ensemble porté par une intrigue menée de mains de maître, il n’en fallait pas moins pour nous offrir un ouvrage particulièrement réussi, l’une des dernières sorties de l’année chez Sonatine qui nous aura encore livré une très belle année de polars et thrillers psychologiques.

 

En savoir plus :
Le site officiel de M.T. Edvardsson
Le Facebook de M.T. Edvardsson


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Et si on ne se mentait plus ?" à la Scène Parisienne
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"G.R.AI.N. - Histoire de fous" à la Manufacture des Abbesses
"Evita - Le destin fou d'Evita Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=