Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bartleby
Théâtre Essaion  (Paris)  novembre 2019

Monologue dramatique d'après la nouvelle éponyme de Herman Melville interprété par Jean-Luc Giorno dans une mise en scène de Yves-Patrick Grima.

Yves-Patrick Grima, à la mise en scène, et Jean-Luc Giorno, au jeu, proposent une excellente adaptation théâtrale de la nouvelle "Bartleby" de Herman Melville, figure de la littérature américaine du 19ème siècle, qui a suscité de nombreuses gloses quant à la portée philosophico-socio-économique de "l’immobile errance du scribe" et de sa fameuse antienne sous forme d'affirmation négative.

Dans leur note d'intention, Yves-Patrick Grima et Jean- Luc Giorno se rangent à l'interprétation afférente "au contre-pouvoir et à la résistance passive" face à la servitude moderne imposée par le capitalisme ainsi qu'au thème de l'intolérance en résonance contemporaine avec l'augmentation du nombre de personnes en situation d'exclusion sociale et l'ampleur des flux migratoires.

Toutefois, ils ne se laissent pas distraire de la nature et de la structure du récit original qui est dispensé dans une mise en scène sobre, quelques simples éléments de décor pour signifier l'étude du notaire-narrateur qui se trouve confronté au comportement singulier et inhabituel d'un nouvel employé.

A toute demande, de manière récurrente et avec une fréquence croissante, de manière incompréhensible au plan rationnel, le copiste Bartleby, homme inconsistant et transparent en état de disparition autodestructrice, oppose un refus non frontal mais en usant de l'expression "je préfère ne pas" qui interloque et désempare son employeur.

Jean-Luc Giorno campe donc le narrateur relativement bonhomme et humaniste de cette édifiante fable qu'il délivre avec l'art émérite du conteur et l'éloquence sensible du comédien aguerri qui capte et ferre l'attention de l'auditoire subjugué.

Et non seulement il transcende la partition dans laquelle il rend tangible et poignant le désespoir contenu dans la seule phrase prononcée par Bartleby mais y apporte crédiblement une dimension fantastique quand pour le relateur, après maintes exaspérations et dans l'incapacité de trouver une réponse rationnelle à une situation qui défie son entendement, la figure de celui-ci devient obsessionnelle.

Magistral.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 1er décembre 2019 : On prépare les cadeaux

On n'a jamais été aussi proche de Noël !! une raison comme une autre pour se faire plaisir et faire plaisir aux autres en (s')offrant quelques belles choses à découvrir dans notre sélection culturelle de la semaine. Des disques, des livres, des jeux, des expos, des films, des spectacles... à découvrir ci-dessous.

Du côté de la musique :

"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer
et toujours:
"Ravel : Miroirs, la valse" et "Stravinsky : Petrushka, The firebird" de Beatrice Rana
"Les mauvais tempéraments" de Christophe Panzani
Rencontre avec Lau Ngama, autour d'une session acoustique de 3 titres
Listen In Bed consacre sa 5ème émission au fabuleux groupe Broadcast
Rencontre avec Ultra Vomit
"Pulsions" de Duo Ypsilon
"The deepest space of now" de Enik
"Malsamaj" de Geysir
"Poussière" de Grèn Sémé
"Love and chaos" de Igor and the Hippie Land
"Dark shade" de Match

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Des territoires (...et tout sera pardonné ?)" au Théâtre de la Bastille
"Trois femmes (L'Echappée)" au Théâtre Le Lucernaire
"Le paradoxe amoureux" au Théâtre Le Lucernaire
"Evita - Le destin fou d'Eva Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"War Horse" à la Seine Musicale
dans le cadre du Focus au Théâtre Ouvert :
"La plus précieuse des marchandises"
"Une Pierre"
des reprises :
"L"Atlas de l'Anthropocène" à la Maison des Métallos
"Vestiges - Fureur" au Lavoir Moderne Parisien
"Britney's Dream" au Théâtre La Flèche
"Roméo et Julierre" à la Scène parisienne
"Ma grammaire fait du vélo" au Théâtre Essaion
"Gauthier Fourcade - Le bonheur est à l'intérieur de l'extérieur" à la Manufacture des Abbesses
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais

Cinéma avec :

Oldies but Goodies avec "Institut Benjamenta" de Timothy et Stephen Quay
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro
et toujours :
"Cauchemar" de Paul Cleave
"La grande aventure de l'égyptologie" de Robert Solé
"La ligne de sang" de DOA & Stéphane Douay
"Matière noire" de Ivan Zinberg
"Que les ombres passent aux aveux" de Cédric Lalaury

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=