Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce On s'en va
Théâtre national de Chaillot  (Paris)  novembre 2019

Spectacle conçu par Krzysztof Warlikowski et Piotr Gruszczynski d'après un opus de Hanokh Levin, mise en scène de Krzysztof Warlikowski, avec Agata Buzek, Andrzej Chyra, Magdalena Cielecka, Ewa Dalkowska, Bartosz Gelner, Maciej Gasiu Gosniowski, Malgorzata Hajewska-Krzysztofik, Jadwiga Jankowska-Cieslak, Wojciech Kalarus, Marek Kalita, Dorota Kolak, Rafal Mackowiak, Maciej Stuhr, Zygmunt Malanowicz, Monika Niemczyk, Maja Ostaszewska, Jasmina Polak, Piotr Polak, Jacek Poniedzialek et Magdalena Poplawska

Depuis longtemps sinon toujours, la Pologne constitue l'unique tropisme warlikowskien, de manière patente, en filigrane ou en résonance.

Car le passé historique du pays natal du metteur en scène Krzysztof Warlikowski a suscité une névrose obsessionnelle confortée par la situation de la Pologne contemporaine considérée comme en voie de repli réactionnaire avec la résurgence aigüe des atavismes anciens, sinon de fascisation.

Un pays dans lequel l'exil, souhaité, espéré ou décidé, semble constituer la seule échappatoire possible et où Krzysztof Warlikowski, qui est parti puis revenu, maintient son ancrage dans le théâtre de résistance avec la troupe du Nowy Teatr de Varsovie dont il assure la direction.

Dans le cadre de cette dialectique du départ, il a été inspiré par un opus du du dramaturge Hanokh Levin, figure majeure de la scène israélienne contemporaine, "Sur les valises", pour élaborer, avec la collaboration du dramaturge compagnon de route théâtrale Piotr Gruszczynski, une variation tragi-comique irriguée d'autres emprunts textuels.

Intitulée "On s’en va", elle reprend l'essentiel de la partition originale sous titrée "comédie en huit enterrements" en ce qu'elle retrace, avec l'aller-retour de certains et les autres qui, selon l'expression triviale, partent "les pieds devant", le drame de la petitesse et de la finitude humaines à travers le destin d'habitants d'un microcosme communautaire et identitaire confiné qui rêvent tous d'une vraie vie ailleurs celle-ci se trouvant dans un hypothétique au-delà où se dégustent des glaces aux flocons de neige.

Introduite par le millésime 1998 du Concours Eurovison de la chanson remporté par Israël avec la chanson interprétée par la transgenre Dana International et se clôturant sur le ghetto de Varsovie avec la quête des origines d'une vlogueuse juive américaine, le spectacle se déploie selon les fondamentaux dramaturgiques et les marqueurs scéniques warlikoswkiens dont la radicale esthétique burlesque voire grotesque dans un décor de salle d'embarquement d'aéroport réalisé par la scénographe attitrée Malgorzata Szczesniak.

Dans cette métaphore de la vie, un stand-by plus ou moins long pendant lequel chacun traîne ses valises avant l'ultime sortie, et sous le regard clos d'un Dieu métis, indifférent aux affres de ses créatures que seule émeut l'éclosion d'une fleur, et la sollicitude ancillaire d'un séraphin qui a troqué son allure d'angelot pour celle d'un queer bodybuildé, se déploient les micro scènes façon "short cuts" d'histoires entrelacées délivrées sur le fil musical tonitruant du compositeur Pawel Mykietyn.

Pas de doute possible, ce festival cabarettique explosif et désillusionné, au demeurant genre prisé par Hanokh Levin, ressort au spectacle-manifeste et s'avère donc un spectacle-signature porté par l'époustouflante interprétation performative des comédiens, fidèles aguerris et jeunes prometteurs.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 1er décembre 2019 : On prépare les cadeaux

On n'a jamais été aussi proche de Noël !! une raison comme une autre pour se faire plaisir et faire plaisir aux autres en (s')offrant quelques belles choses à découvrir dans notre sélection culturelle de la semaine. Des disques, des livres, des jeux, des expos, des films, des spectacles... à découvrir ci-dessous.

Du côté de la musique :

"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer
et toujours:
"Ravel : Miroirs, la valse" et "Stravinsky : Petrushka, The firebird" de Beatrice Rana
"Les mauvais tempéraments" de Christophe Panzani
Rencontre avec Lau Ngama, autour d'une session acoustique de 3 titres
Listen In Bed consacre sa 5ème émission au fabuleux groupe Broadcast
Rencontre avec Ultra Vomit
"Pulsions" de Duo Ypsilon
"The deepest space of now" de Enik
"Malsamaj" de Geysir
"Poussière" de Grèn Sémé
"Love and chaos" de Igor and the Hippie Land
"Dark shade" de Match

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Des territoires (...et tout sera pardonné ?)" au Théâtre de la Bastille
"Trois femmes (L'Echappée)" au Théâtre Le Lucernaire
"Le paradoxe amoureux" au Théâtre Le Lucernaire
"Evita - Le destin fou d'Eva Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"War Horse" à la Seine Musicale
dans le cadre du Focus au Théâtre Ouvert :
"La plus précieuse des marchandises"
"Une Pierre"
des reprises :
"L"Atlas de l'Anthropocène" à la Maison des Métallos
"Vestiges - Fureur" au Lavoir Moderne Parisien
"Britney's Dream" au Théâtre La Flèche
"Roméo et Julierre" à la Scène parisienne
"Ma grammaire fait du vélo" au Théâtre Essaion
"Gauthier Fourcade - Le bonheur est à l'intérieur de l'extérieur" à la Manufacture des Abbesses
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais

Cinéma avec :

Oldies but Goodies avec "Institut Benjamenta" de Timothy et Stephen Quay
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro
et toujours :
"Cauchemar" de Paul Cleave
"La grande aventure de l'égyptologie" de Robert Solé
"La ligne de sang" de DOA & Stéphane Douay
"Matière noire" de Ivan Zinberg
"Que les ombres passent aux aveux" de Cédric Lalaury

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=