Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Cauchemar
Paul Cleave  (Editions Sonatine)  novembre 2019

Une chaîne cassée brinquebalante sur un fond blanc, un titre composé d’un seul mot, Cauchemar, et son auteur, formidable conteur de thriller néo-zélandais, voilà la couverture de l’un des derniers titres publiés chez Sonatine pour cette année 2019. Cauchemar, donc, un titre qui devrait nous promettre des nuits compliquées, un titre qui évoque parfaitement l’ouvrage même si ces nuits difficiles ne seront au final pas si nombreuses que cela tant le livre, un véritable page-turner se lit rapidement.

Une fois encore donc, Paul Cleave nous propose un ouvrage bluffant, dans la lignée de ses deux exceptionnels ouvrages, Un employé modèle et Ne fais confiance à personne. Cauchemar, son dernier livre, qui vient de sortir, se révèle être d’une efficacité rare, entêtant comme un cauchemar récurrent.

Direction les Etats-Unis pour ce nouveau thriller et la bourgade d’Acacia Pines. Une petite fille, Alyssa Stone, a mystérieusement disparu. Noah, un des flics de la ville, fait irruption chez le principal suspect. Fou de rage, il le séquestre et le torture jusqu’à ce que l’homme lui révèle le lieu où sa victime est retenue captive. Noah file alors vers une vieille maison abandonnée, où il retrouve Alyssa enchaînée dans la cave, encore en vie.

Fin de l’histoire ? Non, début de l’histoire. Dévoiler davantage la suite des évènements serait criminel. L’ouvrage nous embarque douze ans plus tard lorsqu’Alyssa est à nouveau portée disparue. Le cauchemar recommence.

Passé les premières dizaines de pages qui évoquent la première disparition, les scènes de torture du principal suspect qui finit par révéler le lieu de séquestration de l’enfant puis les retombées de ses actes pour le policier qui n’hésite pas à déroger aux règles, le lecteur se retrouve très rapidement pris dans une spirale de lecture qui l’emmène vers une nouvelle disparition de la fillette devenue adulte. A partir de là, le livre se dévore, et je mets au défi quiconque de pouvoir passer plus de trois jours pour lire cet ouvrage totalement addictif.

Acacia Pines va vous engloutir avec sa population semblant tout à fait normale, classique comme celle qu’on pourrait trouver partout ailleurs et qui pourtant, révèlent de nombreux secrets, des tensions et beaucoup de rancœur. Au cœur de cette ville, un personnage immense, taillé pour le livre et l’intrigue, un certain Noah, le narrateur du livre, touchant et attachant, qui est au cœur du récit, de par son histoire personnelle et la relation qu’il entretient avec sa ville natale. Suite à son interrogatoire musclé, Noah va se retrouver comme un pestiféré dans sa ville natale car il s’en est pris au fils du shérif de la ville. Eloigné de sa ville natale, c’est suite à un coup de fil de son ex-femme qu’il n’hésitera pas à revenir suite à la disparition d’Alyssa.

Une fois encore, on ne s’ennuie pas une seconde avec ce nouvel ouvrage de Paul Cleave qui offre aux lecteurs de nombreux rebondissements et un final de haute volée. Cauchemar s’avère être un thriller parfaitement maîtrisé, un ouvrage qui nous secoue sur près de 400 pages, nous laissant le souffle coupé.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "Ne fais confiance à personne" du même auteur

En savoir plus :
Le site officiel de Paul Cleave
Le Facebook de Paul Cleave


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 26 janvier 2020 : Les rois des galettes

En cette fin de période de galettes à tout va, on vous parle surtout de celles en vinyles avec de la bonne musique dessus mais pas que : théâtre, littérature, cinéma, expos sont aussi au programme. C'est parti.

Du côté de la musique :

"Pesson, Abrahamsen & Strasnoy : Piano concertos" de Alexandre Tharaud
"Paris Beyrouth" de Cyril Mokaiesh
"Water is wet" de Theo Hakola
"Musique de chambre" de Le Noiseur
"Les identités remarquables" de Tristen
Interview avec No One Is Innocent à Saint Lô
Theo Lawrence et Mr Bosseigne au Fil
"La légende de Nacilia" de Nacilia
"C'est quoi ton nom ?" de Blankass
"Il est où le bonheur" 9ème émission de Listen in Bed
"Swin, A Benny Godman story" de Pierre Génisson, BBC concert Orchestra et Keith Lockhart
et toujours :
"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Deux euros vingt" au Théâtre Rive Gauche
"Vive la Vie" au Théâtre Gaité-Montparnasse
"Mon Isménie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"La Paix dans le monde" à la Manufacture des Abbesses
"Un Tramway nommé Désir" au Théâtre La Scène Parisienne
"Trop de jaune" au Studio Hébertot
"Oh ! Maman" au Théâtre La Scène Parisienne
"Le fantôme d'Aziyadé" au Théâtre Le Lucernaire
"Le hasard merveilleux" au Théâtre de la Contrescarpe
"Attention les Apaches !" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Norma Djinn" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Blond and Blond and Blond - Hømåj à la chønson française" au Café de la Danse
les reprises :
"Tanguy Pastureau" au Théâtre de la Renaissance
"Close"
"Elisabeth Buffet - Obsolescence programmée" au Théâtre du Marais
"Le comte de Monte-Cristo" au Théâtre Essaion
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"La Diva divague" au Théâtre de Dix heures
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Kiki Smith à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

"Botero" de Don Millar
"Mission Yéti" de Pierre Gréco et Nancy Florence
et la chronique des films sortis en janvier

Lecture avec :

"Le ciel à bout portant" de Jorge Franco
"Le prix de la démocratie" de Julia Cagé
"Les champs de la Shoah" de Marie Moutier Bitan
"Les rues bleues" de Julien Thèves
"Trois jours d'amour et de colère" de Edward Docx
et toujours :
"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=