Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sculptures Infinies des collections de moulages à l’ère digitale
Beaux-Arts de Paris  (Paris)  Du 4 décembre 2019 au 16 février 2020

Aux Beaux-Arts de Paris est présentée une exposition inédite intitulée "Sculptures infinies, des collections de moulages à l'ère digitale".

En effet, réalisée en collaboration avec le Musée Calouste Gulbenkian de Lisbonne, elle traite du thème de la production et de la reproduction des œuvres d'art par la technique du moulage à l'origine à vocation documentaire qui connait une novation contemporaine avec le développement des technologies numérique.

Conçue sous le commissariat de Penelope Curtis et Rita Fabiana, respectivement directrice et curatrice au Calouste Gulbenkian Museum, et Thierry Leviez et Armelle Pradalier des Beaux-Arts de Paris, la (dé)monstration opère par une mise en résonance d'œuvres contemporaines avec les collections historiques de moulages des Beaux-Arts de Paris et la Faculté des Beaux-Arts de Lisbonne.

Sculptures infinies, inspiration et re-création

Réplication, variation de forme et d'échelle, travail sériel et notion d'original, tels sont les thèmes explorés et illustrés dans cette exposition pour laquelle les commissaires ont opté pour l'absence de cartels, en y substituant un guide à la visite, afin de susciter un regard résolument réflexif sur les pièces présentées, des moulages d'oeuvres célèbres ou d'anonymes et les réalisations d'artistes plasticiens à la notoriété établie.

Au premier niveau, entourant les créations de Marion Verboom, entre colonnes antiques, totems et moulins à prières, dont la monumentale "Tectonie" réalisée spécialement pour l'événement, le moulage continue à avoir ses adeptes avec les oeuvres "Cast From Nature" de Christine Borland résultant d'un modèle pédagogique de corps disséqué détournée et présenté en version "christique" et en version "volante" présentés devant des agrandissements de fragments de corps de la série "Muscle Vases" de Jumana Manna intégré dans une installation de sauna.

A voir également, et entre autres, les memento mori archéologiques de Asta Gröting qui conservent les façades abîmées de Berlin pendant la Seconde guerre mondiale et le "Voyager Assembly" de Steven Claydon qui détourne un moulage de la sculpture antique du Sénèque mourant dont la partie supérieure de la tête est remplacée par le moulage de celle de l'acteur Wesley Snipes incarnant un psychopathe dans le film d'anticipation "Demolition Man".

A l'étage, le visiteur est accueilli par les avatars modélisés de la sculpture "Le Porteur de veau" de l'Acropole signées par Aleksandra Domanovic et ceux de Oliver Laric qui a utilisé la stéréolithographie pour customiser "The Hunter and His Dog" du sculpteur néo-classique John Gibson.

Si le moulage est utilisé notamment par Simon Fujiwara pour revisiter l'armée de terre cuite du mausolée de l’empereur Qin avec une figure de guerrière moderne en jean, T-shirt et baskets, celle d'une jeune britannique qui s'est démarquée pendant les émeutes londoniennes de 2011 et Jean-Luc Moulène qui décline le masque mortuaire avec les têtes en ciment moulés à partir de masques de carnaval, d'autres empruntent aux nouvelle technologies.

Beaucoup ont recours au scannage sur un modèle vivant tel Xavier Veilhan pour se créer un répertoire de formes ou créer de nouvelles formes telles les "Positive Pattern" de Christine Borland obtenues à partir de l'intérieur des sculptures de Barbara Hepworth, figure de la sculpture abstraite.

Et, puis à la sortie, apercevoir en hauteur "we are poems", une des déclinaisons de l'installation sur la façade en néons arc-en-ciel du plasticien suisse Ugo Rondinone.

 

En savoir plus :

Le site officiel des Beaux Arts de Paris

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation des Beaux-Arts de Paris


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 28 février 2021 : Vaccin contre la morosité

Pas encore de vaccin, pas encore d'espoir de voir réouvrir les lieux culturels mais toujours notre sélection pour agiter vos sens et continuer de soutenir les artistes qui en ont bien besoin. Et n'oubliez pas, tous les jours un programme différent sur la TV de Froggy's Delight.

Du côté de la musique :

"Bareback" de Acquin
"Tu m'apprends" de Andréel
"Let my people go" de Archie Shepp & Jason Moran
"Roden crater / Basquiat's black kingdom / Laurel canyon" de Arman Méliès
"Monument ordinaire" de Mansfield TYA
"Glowing in the dark" de Django Django
"My shits" de Dye Crap
"Medicine at midnight" de Foo Fighters
"In a silent way" le mix #14 de cette saison 2 de Listen In Bed
"Alors quoi" de Meril Wubslin
"Old western star" de Nico Chona & the Freshtones
et toujours :
"Freeze where U R" de Brisa Roché et Fred Fortuny
"Richard Strauss : An Eisamer Quelle - A une source solitaire" de Christophe Sturzenegger
"Encounter" de Beyries
"I, the bastard" de Wassailer
"Debbie et moi" de Thomas Cousin
"Only Smith and Burrows is good enough" de Smith & Burrows
"Tango" de Pascal Contet
"If you know, you know" le mix #13 de Listen in Bed à écouter
"Paysages" de Raphaële Lannadère
"Les molécules fidèles" de Emmanuel Tugny & John Greaves
"Dynah" de Dynah

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Fanny et Alexandre" d'Ingmar Bergman
"La Fuite !" de Mikhaïl Boulgakov
"King Kong Théorie" de Virginie Despentes
"Les Topor #2 - Prix de l'inattendu" au Théâtre du Rond-Point
"Chantons, faisons tapage" de Thomas Jolly et Laurent Campellone
"Darling chérie" de Marc Camoletti
"J'aime beaucop ce que vous faîtes" de Carole Greep
"Bonne année à toi même" de Pauline Daumale
"Chers" de Kaori Ito

Expositions :

en virtuel :
"Léon Spilliaert - Lumière et solitude" au Musée d'Orsay
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des Impessionnismes à Giverny
"Figure d'artiste" au Musée du Louvre
"Matisse - Comme un roman" au Centre Pompidou
"Le dessin sans réserve" au Musée des Arts Décoratifs
"Jardins d'Orient - De l'Alhambra au Taj Mahal' à l'Institut du Monde Arabe
"Ivan Navarro - Planetarium" à la Galerie Templon

Cinéma :

at home :
"A la recherche de Vivian Maier" de Charlie Siskel et John Maloof
"L'Amant d'un jour" de Philippe Garrel
"Les Brigades du Tigre" de Jérôme Cornuau
"There will be blood" de Paul Thomas Anderson
"Beyond the Sea" de Kevin Spacey
"Mishima, une vie en quatre chapitres" de Paul Schrader

Lecture avec :

"Diamants" de Vincent Tassy
"88" de Pierre Rehov
"Blanc autour" de Wilfrid Lupano & Stéphane Fert
"Dictionnaire des mafias et du crime organisé" de Philippe di Folco
"Le rapport Brazza" de Vincent Bailly & Tristan Thil
"Les amants d'Hérouville - un histoire vraie" de Romain Ronzeau, Thomas Cadène & Yann le Quellec
"Monstres anglais" de James Scudamore
"Vers le soleil" de Julien Sandrel
et toujours :
"Aucune terre n'est promise" de Lavie Tidhar
"Histoire de l'armée italienne" de Hubert Heyriès
"L'inconnu de la poste" de Florence Aubenas
"La bombe atomique" de Jean-Marc le Page
"La fille du chasse-neige" de Fabrice Capizzano

Du côté des jeux vidéos :

Les jeux de l'année selon Boris Mirroir de Doom à Minoria !
"DevilZ, Survival" sur PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=