Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Les Trans 2005 (Samedi)
Messer Chups et Lydia Kavina - Coldcut - Clap your hands say yeah - Wax Taylor - Birdy Nam Nam - Who made who - Plan B - Missill - Gang of Four - Superthriller  (Rennes Parc des Expos)  10 décembre 2005

Ce dernier jour des Trans 2005 sera électro ou ne sera pas ! Coldcut, responsables de Ninja Tune, Missill ou encore les très attendus DJ de Birdy Nam Nam sont à l'affiche tandis que dans l'antre du rock qu'est le hall 4 beaucoup espèrent la découverte avec Clap Your Hands Say Yeah !.

On commence par les derniers concerts gratuits au Village avec d'abord le fameux Wax Taylor pour une musique électronique touche à tout passant d'un hommage au hip-hop à un titre plus soul où une chanteuse, Charlotte Savary, prend le devant de la scène. Plus rare une violoncelliste, Marina Quaisse, accompagne même les platines.

Après quelques concerts données récemment lors de la tournée des Trans, comme tous les autres groupes présents sur cette scène, Kwal se présente enfin devant un public beaucoup plus dense que d'habitude, samedi oblige.

Hip hop parfait matiné d'instruments traditionnels et de collabroations réelles ou virtuelles. Ils chauffent parfaitement l'assemblée en attendant Dring Toy qui rajoute une couche d'énergie, scratch et basse à l'archet, pour conclure en beauté le dernier apéritif des Transmusicales 2005.

Tout commence dans les autres halls par une fort bonne surprise avec les Who Made Who, trio danois terriblement efficace et visuellement irrésistible.

Guitaristes en tenue Gym Tonic à fuseau bleu et bacchantes improbables. Au point de vue musical, on navigue entre la disco à guitares et le rock déjanté. Surprenant mélange s'il en est.

Tandis que le gros son de Coldcut déchire le hall 9 bien rempli à grand renfort d'invités de marque, Plan B quitte la scène.

Il vient de prodiguer un étonnant concert de hip hop à la guitare accoustique et acocompagné d'une simple batterie.

Londonien, il raconte sa ville en alternant phrasé rap et chant à ballade sur les notes de son instrument.

Sensation du moment et rendez vous incontournable pour tous les pros venus au festival, il est temps de voir ce que donnent les fameux Clap Your Hands Say Yeah ! sur scène.

Le hall 4 est presque comble malgré les rois du Ninja Tune en face. Et il faut avouer que tout le buzz précédent leur venue était plutôt justifié. Assez loin des Arcade Fire avec lesquels on les compare souvent, ils se démarquent des groupes du moment par la voix déchirée du chanteur et un sens de la mélodie sans faille.

En résumé un gros coup de coeur qu'on ne tardera pas à voir sur bien d'autres plateaux.

Petite déception en revanche pour Birdy Nam Nam groupement de quatre virtuoses du scratch.

Le rythme est là, l'ambiance est rapidement mise mais l'originalité de l'exercice ne se voit pas forcément dans la musique. Il y a de bons moments mais malheureusement pas assez pour justifier d'une telle attente.

Voilà enfin, quelques minutes après la prestation de Coldcut et l'extravagant show de Jon Spencer, la fameuse Missill, graphiste du visuel des Trans et DJ de son état.

Comme avec DJ Zebra hier, personne ne résiste à ses mixes ravageurs et la foule en délire commence à slammer tandis qu'elle se démene derrière ses platines.

Envolées soniques, chant à deux voix, batterie métronomique, un déluge de décibels s'abat sur le hall 4 avec Pure Reason Revolution.

Une jolie bassiste et 2 guitaristes chevelus se présentent pour errer entre mélodies mogwaïennes et noisy rock.

Beaucoup d'influences et de diversité pour un spectacle à la hauteur quoique parfois brouillon.

Hall 4 toujours arrivent sur scène un gymnaste maigrichon tout sourire, un travelo exhibitioniste en imperméable, et un professeur ès machines cravaté.

Voici un portrait de quelques uns des participants à la grande fête des SuperThriller. Impossible de les écouter sans remuer les fesses voire même de pratiquer la spectaculaire mini-danse des bras du chanteur, toute en retenue, sur des rythmes electro-funky-pop.

Ce n'est pas au Macumba qu'on risque de se déhancher de la sorte mais ici c'est permis et c'est même vivement conseillé.

Vieux briscards du rock anglais, inspirations des Franz Ferdinand ou autres stars actuelles, le Gang of Four s'avance sur la gigantesque scène du hall 9 et déploie une expérience sans équivoque dans l'art de remuer les foules en décochant un bon vieux rock des familles.

Micros interchangeables, guitare acérées, tout bouge sur la scène et si les petits gars ont beaucoup appris de ces ancêtres de la musique, les vieux bougent encore très bien.

Excellente découverte pour finir notre aventure de ces trois jours de festival : les russes de Messer Chups et Lydia Kavina (assistés de Zombie Girl) pour le spectacle le plus kitschouille des Trans.

Projection de séries Z sur l'écran géant et mélange de surf music et de theremin : on retourne dans les années 60, on fait sembler de trembler devant les thèmes horrifiques bon marché et on se régale d'une musique bigrement désuete mais malheureusement beaucoup trop rare.

Ca se termine pour Froggy's Delight et c'est avec regret qu'il faut quitter le magnifique village musical qu'était devenu pour trois jours l'assemblage de hangars qu'est le parc expos.

Trois jours de musique pour un éventail de toutes les nouvelles tendances, tout ce qui fera les programmations de 2006 et tellement de surprises pour les oreilles.

A l'année prochaine !

 

Voir aussi sur Froggy's Delight :

En direct des Transmusicales 2005 : jeudi 8 décembre
En direct des Transmusicales 2005 : vendredi 9 décembre

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Sound mirrors de Coldcut
Coldcut en concert au Nouveau Casino (18 janvier 2006)
Coldcut en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (jeudi)
La chronique de l'album eponyme de Clap your hands say yeah
La chronique de l'album Some loud thunder de Clap Your Hands Say Yeah
Clap your hands say yeah en concert au Festival Le Rock dans tous ses Etats 2007 (samedi)
Clap your hands say yeah en concert au Festival des Vieilles Charrues 2007 (vendredi)
Wax Taylor en concert au Festival Le rock dans tous ses Etats 2007 (vendredi)
Wax Taylor en concert au Festival Art Rock #30 (édition 2013)
Wax Taylor en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Vendredi
Wax Taylor en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #25 (2013) - Jeudi
La chronique de l'album Live in Paris de Birdy Nam Nam
Birdy Nam Nam en concert au Festival de Dour 2006 (jeudi)
Birdy Nam Nam en concert au Festival Le Rock Dans Tous ses Etats 2008
Birdy Nam Nam en concert au Festival Les Transmusicales 2008 (Vendredi)
Birdy Nam Nam en concert au Festival Rock en Seine 2009 (samedi 29 août 2009)
Birdy Nam Nam en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Vendredi
Birdy Nam Nam en concert à L'Aéronef (mardi 20 mars 2012)
Birdy Nam Nam en concert au Festival Solidays #14 (édition 2012) - vendredi
Birdy Nam Nam en concert au Festival Le Cabaret Vert #8 (vendredi 24 août 2012)
Birdy Nam Nam en concert au Festival Rock en Seine 2016 - Vendredi 26 août
Articles : Festival Rock en Seine 2010 - Programmation du samedi - Chew Lips - K'Nann - Viva and the Diva - Plan B - Quadricolor
Plan B en concert au Festival Les Inrocks 2006
Plan B en concert au Festival Rock en Seine 2010 (samedi 28 août 2010)
Plan B en concert au Festival International de Benicàssim #17 (jeudi 14 juillet 2011)
Missill en concert au Festival FNAC Indétendances 2008
Gang of Four en concert au Festival Les Inrocks 2006
Gang of Four en concert au Festival All Tomorrow's Parties
Gang of Four en concert au Festival International Benicàssim #15 (2009)
Gang of Four en concert au Festival International Benicàssim #15 (2009) - 2ème

En savoir plus :

Dring Toy : www.dringtoy.com
Who made who : www.whomadewho.dk
Plan B : www.time4planb.co.uk
Coldcut : www.ninjatune.net/coldcut
Clap your hands say yeah! : http://clapyourhandssayyeah.com
Missil : www.missill.com
Birdy Nam Nam : www.grouek.com/bnn/
Pure Reason Revolution : www.purereasonrevolution.com
Gang of Four : www.gangoffour.us
Superthrillers : www.superthriller.co.uk
Messer Chups and Lydia Kavina : www.messerchups.ru

Crédits photos : Fred (plus de photos)


        
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 5 juillet 2020 : Un avant goût de vacances

il fait (presque) beau partout, on sort un peu de chez nous, on voit nos amis, on pense aux vacances. Chez Froggy's on continuera tout l'été à vous alimenter en culture mais ce sera peut être un peu plus calme. En attendant, voici le sommaire et bien sûr le replay de La Mare Aux Grenouilles #5 !

Du côté de la musique :

"Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet
"INTENTA experimental & electronic music from Switzerland 1981-93" par divers artistes
"Jimmy Cobb" mix #19 de Listen In Bed
"Chausson le littéraire" de Musica Nigella & Takenori Nemoto
"Alessandro Scarlatti, il Martirio di Santa Teodosia" de Thibault Noally & l'Ensemble Les Accents"
et donc La Mare Aux Grenouilles numéro #5 avec la liste de ce qui a été abordé et le replay.
et toujours :
"Grand prix" de Benjamin Biolay
"The Beethoven collection Vol1 : Sonatas by Clementi, Hummel, Dussek and Wolfl" de Jean-Efflam Bavouzet
"Eivind Groven Symphonies N°1 & 2" de Kristiansand Symphony Orchestra sous la direction de Peter Szilvay
"L'heure bleue" de Marianne Piketty, Le Concert Idéal
"Tu rabo Par'abanico" de Marion Cousin & Kaumwald
"Veines" de Merakhaazan
"Silas" de Silas Bassa

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

des créations :
"La Putain respectueuse" par Gérard Gélas
"Dracula Asylum" par Felicien Chauveau
"L'Homme qui rit" par Gaële Boghossian
"Cage" par Jacques Bellay
"Kyste" de et par Eloïse Hallauer et Camille Soulerin
et une pépite : "Jimmy's blues" de James Baldwin par Nicolas Repac et Anouk Grinberg
du théâtre moderne :
"Vient de paraître" d'Edouard Bourdet par Jean-Paul Tribout
"La vie de Galilée" de Bertold Brecht par Eric Ruf
le répertoire classique par la Comédie français d'hier et d'aujourdhui :
"Le Mariage de Figaro" de Beaumarchais
"On ne badine pas avec l'amour" d'Alfred de Musset
Au Théâtre ce soir :
"Les Petits oiseaux" d'Eugène Labiche
"La Reine Blanche" de Barillet et Grédy
"Les Petites têtes" d?André Gillois
des comédies :
"L'Opération du Saint-Esprit" de Michel Heim
"Jeux de mots bêtes pour gens laids" autour de textes de Bobby Lapointe
"Pochettes Surprise" de Jacky Goupil
du côté des humoristes :
"Jean Luc Lemoine - Au naturel"
"Moustapha El Atrassi - Second degré"
du théâtre visuel avec "L'Avare" par la Compagnie Tàbola Rassa
et enfin du théâtre lyrique avec"Ercole Amante" de Francesco Cavalli par Christian Hecq et Valerie Lesort

Expositions :

les réouvertures de la semaine :
le Musée d'Art Moderne dela Ville de Paris avec les collections permanentes de "La Vie Moderne" dans sa nouvelle présentation et la salle Matisse
le Musée Rodin
le Musée national des Arts asiatiques-Guimet
le Musée Cognacq-Jay et le Musée du Louvre
et les expositions en "real life" à ne pas manquer :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Les Contes étranges de N.H. Jacobsen" au Musée Bourdelle
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :
en salle "L'Envolée" de Eva Riley
at home avec :
du thriller :
"La Isla minima" de Alberto Rodriguez
"La Onzième heure" de John Lyde
de la romance :
"La revanche d'une blonde" de Robert Luketic
'"Aime-moi comme je suis" de Stephan Meyer
"Coup de foudre en cuisine" de James Hacking
du drame :
"L'ombre du doute" d'Aline Issermann
"Tout va bien on s'en va" de Claude Mouriéras
"Henri" de Yolande Moreau
Ciné-Club français des années 60 :
"L'Insoumis" d'Alain Cavalier
"Le Chien" de François Chalais
"La Voleuse" de Jean Chapot
"Les Ennemis" d'Edouard Molinaro
et des raretés :
"Le Champignon des Carpathes" de Jean-Claude Biette
"King of the White Elephant de Sunh Vasudhara

Lecture avec :

"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson
et toujours :
"Be my guest" de Priya Basil
"De Gaulle sous le casque" de Henri de Wailly
"La faiblesse du maillon" de Eric Halphen
"Les jours brûlants" de Laurence Peyrin

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=