Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bombay Bicycle Club
Everything Else Has Gone Wrong  (Caroline Records)  janvier 2020

Dernier album des Bombay Bicycle Club, mais avant même d'emprunter les pistes de Everything Else Has Gone Wrong, une rétrospective est nécessaire. Pour mieux connaître et même assimiler les nuances musicales de cet album, permettons-nous de regarder le chemin musical parcouru par les Bombay.

Un premier album, en 2009 (I Had The Blues But I Shook Them Loose), tonitruant. L'encre en a coulé, et déjà étaient attribués des qualificatifs post-punk teenagers sur des morceaux engagés et qui déménageaient.

L'année d'après, étonnement ! On parlait encore il y a quelques mois de relève post-punk puis ce même groupe revient avec un album 100% acoustique, et pas de celle à déchirer les baffles mais plutôt à adoucir les mœurs. Bon, il faut l'avouer, on était plutôt sur un flop.

Loin de s'en ternir, les BBC reviennent aussi vite l'année d'après pour nous laisser découvrir un autre paysage musical du groupe. Ça se construit, des arrangements assurés et assumés, des sonorités appropriés et de nouvelles richesses de sons.

C'est bien à partir de ce troisième album que les Bombay Bicycle Club s'affirment dans un style synth-pop qui leur est propre. Et au fil de l'album suivant, on décèle des mélodies gratifiant les ouïes, des phrasés en tout bien construits.

Puis survient une pause à ce moment si propice à l'éclosion. Des projets persos s'élaborent pour chacun, sans grande conviction, et même pour le guitariste des études d'histoire de la guerre et de philosophie à Cambridge suivi d'un engagement politique, rien que ça. Mais certainement que ce choix fut pertinent et un véritable souffle pour éviter l'asphyxie.

Et enfin une retrouvaille, 5 ans après pour donner naissance à ce nouvel album Everything Else Has Gone Wrong auquel ils ont su nous faire languir avec des parutions de beaux morceaux bien espacées sur le temps, de quoi faire crisser les plus impatients.

En effet, il y avait du prometteur dans ces premiers morceaux charnus de sonorités entraînantes aux synthés comme à la guitare. Cette promesse se maintient dorénavant dans l'album au grand complet.

L'histoire ainsi contée est présente dès le premier morceau "Get Up" aux allures d'un démarrage d'une nouvelle ère dans une quiétude partagée, calme mais sans engagement avec une instrumentation sur la retenue, une bande-annonce pour la suite.

Cet album ne déroge pas aux sonorités accomplies des deux précédents albums et ainsi le groupe s'affirme en un pop-rock avec des thèmes maintenus par des nappes de claviers.

Malgré certains passages s'enlisant ("Good day", "Do you feel loved"), un rythme est maintenu par le panache de quelques titres flirtant sur l'énergie des Two Door Cinema Club ("Is it real").

Quelques notes désordonnées ou d'imprécisions se révèlent au fil des titres, on y reconnaît cependant des arrangements moins confus ("Eat, sleep, wake (nothing but you)") que sur les précédents albums.

Pas totalement rock indé mais plus pop indé, voire psychédélique, de bonne facture mais plutôt silencieux et un manque d'audace pouvant laisser quelques fans en retenue. Conservons tout de même une réunification contre toute attente et une belle nostalgie nourrit de l'expérience commune de cette pause.

Alors gardons l'entité des Bombay Bicycle Club qui nous assurent une identité semblant assumée dans cet album Everything Else Has Gone Wrong, et il y a du beau, profitons.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album So Long, See You Tomorrow de Bombay Bicycle Club
Bombay Bicycle Club en concert au Festival Rock en Seine 2012 - Programmation du dimanche
Bombay Bicycle Club en concert au Festival International de Benicàssim #18 (vendredi 13 juillet 2012)

En savoir plus :
Le site officiel de Bombay Bicycle Club
Le Soundcloud de Bombay Bicycle Club
Le Facebook de Bombay Bicycle Club


Séb.T         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=