Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tue-Loup
La Maroquinerie  (Paris)  2 décembre 2005

Content ce soir de retrouver les Tue-Loup sur une scène parisienne.

Et c'est La Tropa qui ouvre le bal.

La Tropa ce sont 3 filles et un garçon.

Lui est coincé derrière ses fûts de batteries, elles, sont armées de violons et violoncelles joués de façon pas forcément très académique (une des trois tient son violon en bandoulière et en joue comme d'une guitare).

Audacieuses et sans complexes, les trois filles réussissent par leur chansons à captiver un public amusé et curieux (et aussi trop peu nombreux ce soir là) par un spectacle quasi interactif. On joue à 1, 2, 3 soleil, on se fait interpeller et les filles descendent même de scène pour venir se présenter au public façon défilé de mode.

Une bonne première partie donc avec ce groupe qui, bien que discret, n'est pas si nouveau puisque les musiciennes ont déjà arpenté les scènes auprès des Orgres de Barback ou de Bumcello…

Pas beaucoup plus de monde dans la salle lorsque arrivent sur scène les sarthois de Tue Loup sous une belle lumière (une fois n'est pas coutume), Thierry Plouze à la guitare, Eric Doboka à la basse, Romain Allanot à la batterie, Xavier Plumas au chant et Christian Dasfeld au piano.

Tue-Loup connaît un beau succès dès la sortie de son premier album La bancale en 1998. Changement de label, temps de pause, cinq albums après, le groupe revient avec un nouvel album signé chez Naive sorti en octobre. Leur présence ce soir à la Maroquinerie fait renaître tous les espoirs de leurs fans.

Pas bavards, les Tue-Loup entrent directement dans le vif du sujet avec le superbe "Les Encoches" tiré de leur tout nouvel album Rachel au rocher.

S'en suit alors un savant mélange de titres récents avec le répertoire représentant les presque 10 années de carrière du groupe.

 

 

 

 

 

La voix de Xavier Plumas fait écho à la rythmique basse/batterie, profonde et tendue, tandis que les guitares et le clavier naviguent eux aussi en eaux troubles.

L'ensemble donnant aux titres une coloration moins jazzy que sur disque et beaucoup plus sombre et rock'n'roll.

"City Light" ou "Le martin pêcheur" bénéficient de ce côté rock avec des versions plus brutes (pas de chœurs féminins ce soir) et peut être encore plus noires que sur disque.

Le superbe "Merlin" sera également au programme.

Programme qui semblera d'ailleurs bien court malgré un nombre important de titres joués et qui se terminera notamment sur un "Les Grands pins" magistral !

Groupe trop rare, concerts trop courts, voilà bien les seuls reproches que l'on peut faire à ce groupe si discret comptant pourtant certainement parmi les plus intéressants en France depuis bien longtemps !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Rachel au rocher de Tue-Loup
La chronique de l'album Le lac de Fish de Tue-Loup
La chronique de l'album 9 de Tue-Loup
La chronique de l'album Total musette de Tue-Loup
Tue-Loup en concert au Nouveau Casino (27 septembre 2005)
Tue-Loup en concert au Zèbre de Belleville (jeudi 31 mars 2016)
L'interview de Tue-Loup (2 décembre 2005)
L'interview de Tue-Loup (lundi 1er avril 2013)
La chronique de l'album La gueule du Cougouar de Xavier Plumas
La chronique de l'album Mayerling de Xavier Plumas
Xavier Plumas en concert au Festival Les Nuits de L'Alligator 2009
L'interview de Xavier Plumas (20 février 2009)

En savoir plus :

Le site officiel de La Tropa

Crédits photos : Thomy Keat (plus de photos sur Taste of indie)


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Tue-Loup (1 avril 2013)
Xavier Plumas (20 février 2009)


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=