Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce « rinôçérôse » - Dead Combo
La Boule Noire  (Paris)  7 décembre 2005

Ce soir, à la Boule Noire, le groupe français « rinôçérôse » donnait le dernier concert de son Schizophonia European Tour pour la promotion de schizophonia leur dernier album en date.

En première partie, Dead Combo nous ramène au bon vieux temps du rock'n roll garage crade de petits gars qui ont trop écouté les Stooges et Suicide.

Dead Combo est un duo finnois exilé à New York, Nuutti Kataja, le chanteur tatoué au look de grand méchant biker définitivement rock'n roll, et Harri Kupiainen plus sobre, à qui suffisent deux guitares, un moog, une boîte à rythmes et un micro pour asséner un rock garage crade à souhait … quand ils jouent !

Car après avoir distribué des T-shirts et des vinyls au public très clairsemé, Nuutti Kataja passe une bonne partie du set à grogner, boire de la bière, pester contre les techniciens français et tenir des propos oiseux.

Et puis quand ils jouent, finalement, on se dit finalement que ça arrache pas mal et on souscrit à la sentence de Nuuti Kataja : "Rock'n roll is back" !

La salle s'est considérablement remplie pour l'entrée de « rinôcérôse », le groupe français qui a réussi la fusion de l'électro et du live organique.

Le quintet de « rinôcérôse » est particulièrement efficace.

En front men, Jean Philippe Freu et Florian Binker ne laissent pas leurs guitares refroidir soutenus par la rythmique implacable de Frédéric Pacé et les claviers de Johnny Palumbo.

Quand à Miss Patou, à la fois très concentrée et souriante, elle assure avec sa basse !.

Le tout pulse à 100 à l'heure et sans pause sur fond de projections pop art et sous les néons flashy et les spots stroboscopiques. Les fans sont en transe dès les premiers morceaux.

La quasi totalité des titres de schizophonia sera joué mais aussi des compositions datant d'Installation sonore (1999) comme "Radiocapte", "La guitaristic house organization" et de Music kills me (2002) avec "Dead flowers", "Professeur Suicide" et "Le rock summer".

Même les titres de l'album Rétrospective datant de 1997 comme "Bloodsport" ou "Metal mental dub" qui ouvre le concert, n'ont rien perdu de leur acuité novatrice.

« rinôcérôse » nous assène à haute dose un concentré de house rock, de rock seventies et de groove hypnotique, sur fond de beat club qui balaye tout sur son passage.

En guest, Nuuti Kataja qui a perdu ses airs d'ours mal léché et assure plutôt bien et Jessie Chaton, voix de castrat, coiffure afro à la Angela Davis, à l'attitude qui est un mix de Prince et Brian Johnson.

Très gros succès pour le groupe qui embraye directement avec le rappel avec "My demons", le retour de Nuuti Kataja pour un "Stop it" hallucinant, "Cubicle" acédécien et un "Fucky funky music" entêtant.

Les applaudissements fournis sont bientôt remplacés par des tapements de pieds.

Deuxième rappel donc pour « rinôçérôse » qui remercie très chaleureusement le public espagnol qui leur est très fidèlement et inconditionnellement attaché et qui a fait le déplacement à Paris, le groupe a fait 4 concerts en Espagne récemment, et leur joue un "flamenco" avant de finir avec la "dernière chanson du dernier set de la tournée" un "Bitch" hystérico-psychédélique avec Jessie Chaton.

Comme on dit, s'il passe par chez vous...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Schizophonia de rinôçérôse
L'interview de « rinôçérôse » (7 décembre 2005)

En savoir plus :

Le site officiel de Rinocerose
Le site officiel de Dead Combo


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 juin 2019 : Bientôt l'été

On approche de l'été à grands pas, comme toujours pas d'interruption des programmes sur Froggy's Delight. Alors continuez de venir profiter de nos sélections culturelles chaque semaine avec leurs doses de festivals, de spectacles, de livres pour la plage et de musique à écouter partout !

Du côté de la musique :

"Appareil volant imitant l'oiseau naturel" de Boule
"Hypersensible" de Cat Loris
"Strange creatures" de Drenge
Petit tour à Beauregard, qui approche, pour y parler des découvertes. Nous avions déjà évoqué le reste de la programmation
"Strome" de Martin Kohlstedt
"Arrivals & Departures" de The Leisure Society
"Attack of the giant purple lobsters" de Washington Dead Cats
et toujours :
"Walter & Lavergne" de Walter & Lavergne
"Solstice EP" de Alma Forrer
"L'hiver des poètes" de Marianne Feder
"Le ventre et l'estomac" de Nicolas Paugam
"Ok Ok !" de Oui Oui Oui
"Chopin : 4 ballades Polonaises, Valses, Nocturnes" de Jean Paul Gasparian
"Omoiyari" de Kishi Bashi
"Moan EP" de Laura Clauzel
"Toutes choses visibles EP" de Malade[s]
"No problem" de Tristan Mélia Trio
Petit tour au festival RUSH de Rouen
Présentation du festival La Magnifique Society de Reims

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Bigre" au Théâtre du Rond-Point
"Retours - Le père de l'enfant de la mère" au Théâtre du Rond-Point
"Le Testament de tante Caroline" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Petit éloge de la nuit" à La Scala
"A ma place, vous Ferrier quoi ?" au Théâtre de l'Atelier
des reprises :
"Folie" au Théâtre Hébertot
"La petite fille de Monsieur Linh" au Théâtre Le Lucernaire
"Speakeasy" au Palais des Glaces
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

"L'Allemagne romantique - Dessins des musées de Weimar" au Petit Palais
et dernière ligne droite pour : "Thomas Schütte - Trois Actes" à la Monnaie de Paris

Cinéma :

le film de la semaine :
"Van Gogh et le Japon" de David Bickerstaff
et la chronique des sorties de mai

Lecture avec :

"Alice" de Heidi Perks
"J'ai cru qu'ils enlevaient toute trace de toi" de Yoan Smadja
"Présumé coupable" de Vincent Crase
"Une histoire de la Nouvelle France : Français et Amérindiens au XVI siècle" de Laurier Turgeon
"Vue pour la dernière fois" de Nina Laurin
et toujours :
"La vie dont nous rêvions" de Michelle Sacks
"Le chant de l'assassin" de R.J. Ellory
"Le chef du contre espionnage nazi parle" de Walter Schellenberg
"London nocturne" de Cathi Unsworth
"Par delà nos corps" de Bérengère Cournut

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC
"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=