Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'homme qui n'est jamais mort
Olivier Margot  (Editions JC Lattès)  janvier 2020

Passionné par l’histoire et en même temps grand amateur de football, je ne pouvais pas passer au travers de l’ouvrage d’Olivier Margot qui réussit à réunir mes deux passions. Avec L’homme qui n’est jamais mort, publié aux éditions JC Lattès, Olivier Margot, qui a été rédacteur en chef à L’Equipe et à L’Equipe Magazine durant 25 ans, nous raconte l’histoire de Matthias Sindelar.

Matthias Sindelar fut l’un des meilleurs joueurs du monde dans les années 30. Autrichien, on le surnomma le Mozart du football. Avant-centre génial de la Wunderteam, la grande équipe historique de l’Autriche, on lui donna le surnom "d’homme de papier" du fait de son physique chétif qui lui permettait de franchir les défenses adverses là où ne pouvait passer qu’un bout de papier. Dans la capitale de la musique, il inventa un jeu musical, un football collectif d’où l’art n’était jamais absent. Il personnifia le jeu et avec lui, chacun compris que la beauté avait une durée : une heure et demi, le temps d’un match de football.

En mars 1938, les troupes allemandes envahissent l’Autriche. La propagande nazie a l’idée d’organiser à Vienne le match de la réconciliation entre les deux pays. Hitler est présent dans les tribunes pour assister au match. Bien que son équipe n’ait pas le droit de marquer, le capitaine autrichien ouvre le score et court célébrer son but devant l’aéropage nazi. Une dangereuse provocation. Score final, 2 à 0 pour l’Autriche. C’est une humiliation pour l’Allemagne et un acte de résistance pour l’Autriche.

Le 23 janvier 1939, on retrouve le corps du footballeur inanimé avec celui de sa compagne juive, apparemment asphyxiés par une cheminée défectueuse. Chaque 23 janvier depuis quatre-vingt ans, de nombreux Viennois se réunissent autour de sa tombe, en hommage à celui qui s’opposa aux nazis.

Je n’avais jamais entendu parler de ce joueur ni de cette histoire avec l’Allemagne. J’ai donc particulièrement apprécié de lire cet ouvrage qui, au final, s’apparente beaucoup à un hommage à ce footballeur qui donnait du plaisir aux gens de par la qualité de son jeu, son esthétisme, bien loin du football actuel dominé par l’argent.

La vie de ce footballeur est un roman, sa magie footballistique au cœur de la montée du nazisme est traitée avec grâce par l’auteur qui n’hésite pas à nous décrire avec beauté les dribbles et la percussion de Matthias Sindelar, symbole de la résistance au nazisme.

L’homme qui n’est jamais mort est un roman ou presque tout est vrai, et le reste est vraisemblable. C’est un texte écrit par un auteur passionné, fruit d’une enquête de vingt ans pour démêler le vrai du faux, pour comprendre l’épaisseur du mythe qui accompagne toujours les légendes.

 
 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=