Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Da Silva
Interview réalisée par Radio Evasion  (Brest)  10 novembre 2005

Rencontre avec Da Silva, jeune auteur-comosisteur-interprète qui vient de sortir son premier album Décembre en été.

Manu Da Silva, tu as sorti ton album Décembre en été, il y a quelques semaines. Peux-tu nous parler de la naissance de ce disque. Tu n'en es pas à ta première expérience musicale me semble-t-il ?

Da Silva : Moi, j'ai commencé la musique à l'âge de 12 ans. Je viens d'une famille de parents d'immigrés qui habitait dans une petite une banlieue de province. Il y avait un centre social en bas de chez moi avec des mecs qui jouaient du punk rock comme les Ramones et tout ça… Moi, j'adorais leurs pompes, leurs blousons et leur musique alors je me suis acheté une guitare électrique et j'ai commencé à faire du punk. Les années ont passé, je te parle de ça, il y a quinze ans. Mais, j'ai toujours composé à la guitare folk. J'ai composé des chansons à la guitare folk et au moment de prendre une guitare électrique, de mettre une batterie et tout, je me suis dit "Mais attends, c'est très jolie comme ça. Ben, je garde tout". Voilà.

Ça vient aussi de l'écriture en français. Tu écrivais avant en anglais et en espagnol ?

Da Silva : En anglais, en espagnol, en français, les trois. En fait dans une même chanson, je mélangeais.

J'ai lu que tu souhaitais faire quelque chose d'assez brute pour Décembre en été.

Da Silva : Ouais, c'est vrai. J'ai voulu que ce soit dépouillé, incisif et qu'il y ait une matière assez brute comme du granit. Je ne souhaitais pas lécher une production, ça ne m'intéressait pas. C'est une forme d'extrémité aussi, et on peut aussi avoir de la tension sur une guitare acoustique. Si le morceau est bon, il sonne sur toutes les guitares.

Comment s'est déroulé l'enregistrement de l'album ?

Da Silva : Je l'ai enregistré chez moi. Ce que j'ai voulu garder, c'et l'intention plus que la technique. Ce que j'ai voulu garder, c'est ce petit moment de magie qui se passe au début quand tu crées le morceau. Donc, j'ai tout enregistré chez moi. Après, on est passé en studio avec Dominique Ledudal. Là, on a enregistré des mandolines avec Pierre Sangra, du piano avec Albin de la Simone, à qui j'ai proposé des titres et qui sont venus joués dessus et puis le duo avec Françoiz Breut. Et on a refilé le bébé à Renaud Létang, le mixeur de Manu Chao, Souchon, qui lui, dans tout ce bordel de pistes, a su faire en sorte que ça sonne.

Pourrais-tu nous parler de ton duo avec Françoiz Breut sur le titre "Décembre en été" ?

Da Silva : En fait quand j'ai écrit "Décembre en été", c'est après avoir lu un livre de Besson qui s'appelait Les jours fragiles. Ce livre racontait les derniers jours d'Arthur Rimbaud, de son dernier voyage lorsqu'il allait rejoindre l'Afrique, il va décéder à Marseille… Il était avec sa sœur dans le train. Et donc j'ai besoin d'une voix féminine, une résonance quoi. Je marque trois noms sur une liste - je ne te donnerai pas les deux autres - et je vais voir Vincent Frèrebeau, le patron du label Tôt ou Tard. Je lui dis "Voilà avec qui je veux chanter "Décembre en été" " Il me dit, "La première que tu as marquée, elle va être signée sur le label très bientôt, son album est enregistré, je la signe en licence". Du coup, ça s'est fait naturellement et après l'avoir rencontrée c'était génial, donc roule…

Ta rencontre avec le label Tôt ou Tard s'est faite comment ? On en parle souvent comme un label très familial, privilégiant avant tout l'artiste..

Da Silva : Ben disons, que moi, c'est le seul qui me parlait musique et qui ne parlait pas que argent. Donc pour un artiste c'est important. J'avais d'autres propositions mais celle-là était la plus aboutie artistiquement. Et puis j'ai trouvé autre chose qu'une maison de disque, j'ai trouvé une équipe super soudée qui est à l'écoute des artistes, donc j'ai dit bingo.

On t'a découvert sur le double album du label Tôt ou Tard, Plus tôt plus tard, avec une magnifique reprise de "l'Espace" de Mathieu Boogaerts, en duo avec Bastien Lallement.

Da Silva : C'était une chouette collaboration. "L'Espace", je trouve que c'est un morceau énorme de Mathieu Boogaerts. Moi, je ne suis pas trop à faire des bœufs avec des gens, tout ça. Mais là, ça s'imposait. J'ai dit OK, on y va.

Un grand merci à Manu Da Silva

Merci également à Marianne de Tôt ou Tard pour l'organisation de la rencontre.

Interview réalisée pour Radio Evasion , radio de l'Aulne Maritime

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Décembre en été de Da Silva
La chronique de l'album De beaux jours à venir de Da Silva
La chronique de l'album La Distance de Da Silva
La chronique de l'album L'Aventure de Da Silva
La chronique de l'album Au revoir chagrin de Da Silva
Da Silva en concert au Festival Mythos 2005
Da Silva en concert au Festival Alors..chante ! 2005
Da Silva en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (vendredi)
Da Silva en concert au Festival Art Rock 2006 (Dimanche)
Da Silva en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (dimanche)
Da Silva en concert au Festival FNAC Indétendances 2006
Da Silva en concert au Festival Du Bout Du Monde 2006
L'interview de Da Silva (jeudi 29 mars 2018)

En savoir plus :

Da Silva chez Tôt ou Tard


Groggy         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=