Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée
Atelier des Lumières  (Paris)  Du 28 février 2020 au 17 janvier 2021

Pour le millésime 2020, l’Atelier des Lumières propose une nouvelle exposition numérique et immersive consacrée aux peintres de la modenité, des Impressionnistes aux Fauves, dont les oeuvres se sont inspirées du soleil, de la lumière et des couleurs exaltées des rives méditerranéennes.

Titré "Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée", le spectacle d'une quarantaine de minutes se déployant en 7 séquences comprend les chefs d'oeuvre d'une vingtaine d'artistes majeurs et emblématiques dispersés dans le monde, qui donc ne seront jamais réunis autrement que de manière virtuelle, pour un voyage dans l'Histoire de l'Art du début du 20ème siècle.

Sa conception technique selon le procédé AMIEX® (Art & Music Immersive Experience) a été réalisée par Gianfranco Iannuzzi, concepteur d’espaces et d’expositions immersives, Massimiliano Siccardi, vidéaste et artiste multimédia, Renato Gatto, enseignant et metteur en scène et Luca Longobardi, muscien et compositeur.

De Renoir à Chagall, ils sont tous là, Claude, René, Pierre, Marc et les autres.

Le fleuron de la peinture française de la Belle Epoque a effectué le voyage vers le Sud quand émergent la civilisation des loisirs et la vogue de la villégiature balnéaire favorisée par le développement du chemin de fer.

La composition est ordonnée en déambulation nomade dans laquelle, comme l'indique Gianfraco Iannuzzi dans sa note d'intention, les oeuvres composent une mosaïque pour une invitation au voyage dans l’art et dans le temps, le long des rivages de la Méditerranée.

Les peintres semblent las des divertissements populaires avec les scènes de caf'conc' et de guinguettes, de la peinture sur le motif au fil de l'eau de la Seine et des rivières franciliennes et même de la quiétude et de la quotidienneté de la vie domestique avec vue sur un jardin immortalisé dans un éternel printemps.

Et pour ceux qui résident dans la capitale, ils aspirent à quitter la trépidante vie parisienne avec ses rues animées. Ils rêvent d'évasion, de soleil et de l'insouciance nonchalante des arpenteurs de la Promenade des Anglais qui préfigure "la dolce vita".

Alors, en route pour le Sud pour un dépaysement radical. En voiture, ou plutôt en chemin de fer, même si la "Gare Saint Lazare" de Monet ne mène pas à la Riviera, au rythme d'une bande musicale élaborée avec sagacité par Luca Longobardi empruntant notamment aux compositeurs impressionnistes Maurice Ravel et Claude Debussy et aux standards du jazz américain.

Ainsi, et entre autres, Monet délaisse les nymphéas de Giverny pour les palmiers de Bordighera comme Raoul Dufy remplace le port du Havre par celui de Saint-Tropez et seules les jeunes filles de Pierre Bonnard, d'Arcachon ou de Cannes, ont la même physionomie de garçonne.

Les peintres coloristes, tels les Fauves avec leur palette saturée, s'en donnent à pinceau-joie et un focus est consacré au peintre Marc Chagall qui s'est installé à Saint-Paul-de-Vence avec de nombreuses toiles de cette période dont le fameux "Couple dans un paysage bleu" et qui s'achève en lointaine Méditérrannée avec les vitraux créés pour la synagogue de l’hôpital Hadassah de Jérusalem.

A noter que pour le visiteur curieux qui veut aller au-delà de cet impressionnant festival visuel, toutes les oeuvres présentées sont répertoriées dans l'espace de la citerne.

 
En savoir plus :

Le site officiel de l'Atelier des Lumières

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation de l'Atelier des Lumières


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 février 2021 : et le chiffre du jour est 21

21 février pour cette édition et 21ème Mare Aux Grenouilles, déjà, à voir en replay dès maintenant. Pour le reste voici le beau programme de la semaine avec une sélection tous azimuts malgré le sale temps pour la culture.

Du côté de la musique :

"Freeze where U R" de Brisa Roché et Fred Fortuny
"Richard Strauss : An Eisamer Quelle - A une source solitaire" de Christophe Sturzenegger
"Encounter" de Beyries
"I, the bastard" de Wassailer
"Debbie et moi" de Thomas Cousin
"Only Smith and Burrows is good enough" de Smith & Burrows
"Tango" de Pascal Contet
"If you know, you know" le mix #13 de Listen in Bed à écouter
"Paysages" de Raphaële Lannadère
"Les molécules fidèles" de Emmanuel Tugny & John Greaves
"Dynah" de Dynah
et toujours :
"Qui naît dort plus" de Armande Ferry-Wilczek
"La beauté du jour" de Ben Lupus
"For the first time" de Black Country, New Road
"Spare ribs" de Sleaford Mods
"Vertigo days" de The Notwist
"Lumen" de Dalva
"Michel de la Barre : Suites et sonates" de Ensemble Tic Toc Choc
"Muses" de Karen Lano
"Road of the lonely ones" le Mix #12, saison 2 de Listen In Bed
Interview de Med dont nous vous présenterons le disque très bientôt
"Blue" de Rosie Balland
RosaWay et Belfour dans un petit ni vus ni connus pour parler de leurs clips

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Un grand cri d'amour" de Josiane Balasko
"Si c'était à refaire" de Laurent Ruquier
"Dix ans de mariage" d'Alil Vardar
"Longwy-Texas" de Carole Thibaut
"J'ai des doutes" de François Morel
et de l'opéra revisité "La Dame Blanche" de François-Adrien Boieldieu
"La Flûte Enchantée" de Mozart
ou pas "Le Barbier de Séville" de Rossini

Expositions :

en virtuel :
"Botero, dialogue avec Picasso" à l'Hôtel de Caumont
“Calder Stories” au Centro Botín à Santander
"Le Voyage à l?époque d?Edo (1603-1868)" au Musée Cernuschi
"Ulla von Brandenburg - "Le milieu est bleu" au Palais de Tokyo
"L'Age d'or de la peinture danoise" au Petit Palais
"Claude Viallat - Sutures et Vari" à la Galerie Templon
"Sabine Weiss - Sous le soleil de la vie" à la Galerie Les Douches

Cinéma :

at home :
"L'Ombre des femmes" de Philippe Garrel
"Un amour de jeunesse" de Mia Hansen-Love
"Seule" de Mélanie Charbonneau
"Crème de menthe" de Philippe David Gagné et Jean-Marc E. Roy
"Pool" de Francis Magnin

Lecture avec :

"Aucune terre n'est promise" de Lavie Tidhar
"Histoire de l'armée italienne" de Hubert Heyriès
"L'inconnu de la poste" de Florence Aubenas
"La bombe atomique" de Jean-Marc le Page
"La fille du chasse-neige" de Fabrice Capizzano
et toujours :
"Yahya Hassan" de Yahya Hassan
"Cela aussi sera réinventé" de Christophe Carpentier
"De l'autre côté des croisades" de Gabriel Martinez-Gros
"L'instruction" de Antoine Brea
"La pierre du remords" de Arnaldur Indridason
"La sountenance" de de Anne Urbain
"Le premier homme du monde" de Raphaël Alix

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=