Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Un fils
Mehdi M. Barsaoui  mars 2020

Réalisé par Mehdi M. Barsaoui. Tunisie, Qatar, Liban, France. Drame. 1H36 (Sortie 11 mars 2020). Avec Sami Bouajila, Najla Ben Abdallah, Youssef Khemiri, Noomene Hamd, Qassine Rawane, Slah Msaddek et Med Ali Ben Jema/.

Décidément, en quelques semaines, on aura pu découvrir trois facettes du cinéma tunisien – ou si l'on veut être plus exact du cinéma franco-tunisien. Après "Un divan à Tunis" (Manele Labidi), "Sortilège" (Ala Eddine Slim), voilà "Un fils" de Mehdi M. Barsaoui.

Cette fois-ci, il s'agit d'une combinaison assez originale entre drame et "thriller", si tant est que rechercher un donneur de foi compatible avec un jeune garçon en train de mourir peut-être un suspense à ramification policière.

On peut d'abord féliciter le scénariste, qui n'est autre que le réalisateur, que se sert habilement du droit tunisien pour construire son histoire et obtenir sa résolution...

Tout part d'un concours de circonstances astucieusement scénarisées : victime collatéral d'un attentat, le petit garçon de Fares (Sami Bouajila) a besoin d'une grève de foie. Que cela ne tienne, sa mère ou son père fourniront le donneur à charge d'être génétiquement compatibles...

Ce n'est pas le cas de Meriem (Najia Ben Abdallah), la mère. Pas de problème : Fares fera l'affaire sauf qu'en confronta son ADN avec celui de "son" fils... Les médecins découvrent un petit "hic" : il n'est pas le père.

Le beau couple franco-tunisien, beau et bobo, riche et envié de tout leur entourage de privilégies va donc s'effondrer... pendant que l'enfant a besoin d'un donneur de sa famille, son (vrai) père de préférence...

Mehdi M. Barsaoui, pour son premier long métrage, réussit un coup de maître : il a écrit une histoire très originale, qui permet en outre de plonger dans la Tunisie réelle avec une partie imprévue en Libye qui semble bien renseignée et qui fera froid dans le dos, donnant à Sami Bouajila un très beau rôle.

Au passage, on répétera pour la énième fois qu'il est l'un de nos meilleurs comédiens, lui qui a reçu le prix d'interprétation à Cannes pour "Indigènes" de Rachid Bouchareb, un César du second rôle pour "Les Témoins" d'André Téchiné et justement un prix d'interprétation à Venise pour "Un fils" de Mehdi M. Barsaoui.

Avec ces rebondissements, des personnages bien dessinés et crédibles, son filmage impeccable d'une Tunisie à la fois urbaine et rurale, "Un fils" de Mehdi M. Barsaoui est une belle surprise et la preuve que les co-productions franco-tunisiennes permettent aux deux pays de se mieux connaître et de multiplier les scénarios qui feront reculer les préjugés des uns et des autres.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=