Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jean-Louis Aubert
Ideal Standard  (Virgin)  novembre 2005

Faut-il encore présenter Jean-Louis Aubert, le chanteur de l'ex-groupe Téléphone disparu depuis près de 20 ans, et qui depuis continue en solo ? Après quelques années de silence, il revient sous les spotlights avec un 6ème album Ideal Standard et un Ideal tour blindé sur plusieurs mois.

Affublé d'un titre à la fois cocasse et ambitieux, ce nouvel album, écrit sur mesure par et pour lui-même qui reconnaît ne pas avoir une voix terrible et être piètre guitariste, s'inscrit, même s'il met en musique un poème de Rimbaud, dans la catégorie "variétés".

Et Il y a fort à parier que les paroles de "A ceux qui passent" soient révélatrices et prémonitoires quant à ses fans et à son succès ("Je chante pour ceux qui passent et qui passent et qui repassent dans les grandes surfaces", "Ma tête de gondole, dans les Fnac et les Mégastores, roule avec celles de vos idoles"), preuve d'une lucidité certaine, dont acte.

Pour cet album, Jean-Louis Aubert ne change pas une équipe qui gagne. Il est concocté avec des fidèles, Jean-Baptiste Mondino pour la photo et pour le mixage et les arrangements le tandem Renaud Létang (le producteur de Manu Chao, Alain Souchon, Astonvilla…) - Gonzalès (le fameux Gonzalès du trio infernal avec Feist et Peaches) qui œuvre notamment pour Jane Birkin, Dani, Feist, Katherine…

Côté contenu, de la guitare souvent acoustique et des arrangements de bon faiseur pour des compositions élémentaires, certains diront minimalistes, sur lesquels sont posés des textes consensuels, parfois lénifiants, emplis de bons sentiments qui évitent les aspérités et s'inscrivent dans la positive attitude de la morosité ambiante et dont le morceau qui donne son titre à l'album est exemplaire0

Bref Jean-Louis Aubert on aime ou on aime pas.

"Je chante pour tous ceux qui restent/Et s'il n'en reste qu'un/Nous serons tous celui-là" chante Jean-Louis Aubert. Il ne faut donc pas qualifier Ideal Standard de dernier album !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Jean-Louis Aubert en concert au Festival des Vieilles Charrues #20 (édition 2011) - Jeudi
Jean-Louis Aubert en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Samedi

En savoir plus :

Le site officiel de Jean Louis Aubert


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=