Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The National - David Tétard
La Guinguette Pirate  (Paris)  13 décembre 2005

Concert "pélerinage" pour The National à la Guinguette Pirate à laquelle le groupe américain est attaché en tant que lieu de leur premier concert en France. C'est là également que nous les avions découvert en juin 2003. Et avec David Tétard en première partie.

Comme il n'est jamais trop tard pour faire son mea culpa, pour ceux qui n'apprécient pas trop la chanson française acoustique et qui ont donc zappé David Tétard première époque, ce soir trouvait l'occasion, si ce n'était déjà fait avec l'labum 12 pures chansons, de le découvrir en formation pop-rock nerveuse.

Et il faut reconnaître que les textes plein d'humour parfois caustique de David Tétard prennent une toute autre dimension avec une guitare électrique incisive, une basse affirmée et une batterie plus que nerveuse, celle de Gérard Gacoin, qui sévit également au sein du groupe de rock'n surf Vegomatic.

Son set sera un mix des titres de ses deux albums Dix Doigts ("T'arracher un cheveu", "Au bord de l'O", "Les sentiments", "Mes dix doigts", "Je ne dirai pas nan") et 12 pures chansons ("Reste avec moi", "L'île de Ré", "Malgré mes efforts").

Deux chansons en duo avec Julie, la primeur d'une nouvelle chanson pour remonter le moral ("Le grain de beauté") et en final avec "Près du pôle Nord" et la participation d'Aaron Dressner de The national qui s'achève en déluge électrique.

Un concert de The National est toujours un moment de pur bonheur quel que soit le lieu, même à l'exigüe Guinguette Pirate où l'on ne voit pas la scène passé les deux premiers rangs surtout quand ceux qui font plus d'un mètre quatre vingt jouent des épaules pour blinder la ligne avant allant même jusqu'à monter sur des chaises (ils se reconnaîtront !).

Parce que The National est un des meilleurs groupes de rock indé du moment, un des plus doués, des plus expressifs, des plus talentueux, parce que son chanteur Matt Berninger est charismatique, parce que depuis les Tindersticks on avait guère entendu dans ce registre un groupe aussi envoutant...

Parce qu'il réussit à réunir d'excellents musiciens et un front man auteur-chanteur à la voix atypique et à l'inspiration introspective sombre, des compositions très personnelles et aisément identifiables et une qualité croissante à chaque album.

Avec 3 albums (The National, Sad songs for dirty lovers et un sublime Alligator sorti en 2005) et un EP (Cherry Tree), The National a tracé un sillon unique.

A la batterie, toujours très discret en fond de scène, Bryan Devendorf, impertubable et presque impassible délivre une rythmique imparable qui constitue l'indispensable et majestueuse ossature sur laquelle les guitares nerveuses de Bryce Dessner et Scott Devendorf et la basse ravageuse d'Aaron Dessner peuvent donner toute leur mesure.

Padma Newsome, compositeur et violoniste australien, présent sur leurs albums, les a rejoint pour les concerts et son violon, qui peut être aussi romantique que frénétique, apporte aux puissantes compositions juste les envolées nécessaires pour atteindre les cimes.

Dès lors, sur cet écrin majestueux, il ne reste plus qu'à placer le songwriting torturé et la voix bouleversante de Matt Berninger, shootée à la cigarette et à l'alcool, pour que la magie opère.

La Guinguette Pirate tangue et Matt Berninger le remarque pour la première fois parce que, dit-il, lors des concerts précédents, il était un peu ivre.

Le meilleur d'Alligator sera proposé ce soir : "Friends of mine", "The geese of beverley road", "Baby will be fine", "All the wine", "Daughters of the soho riots", de l'halluciné "Mr November" au rageur "Lit up", du mid tempo "Secret meeting" .

Magnifique !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Sad songs for dirty lovers de The National
La chronique de l'album Cherry Tree de The National
La chronique de l'album Kicking the national habit de Grand National
La chronique de l'album Alligator de The National
La chronique de l'album Boxer de The National
La chronique de l'album High Violet de The National
La chronique de l'album The National Health de Maximo Park
La chronique de l'album Trouble Will Find Me de The National
La chronique de l'album Sleep Well Beast de The National
The National en concert à La Guinguette pirate (22 juin 2003)
The National en concert à Mains d'Oeuvres (3 novembre 2003)
The National en concert au Nouveau Casino (11 juin 2004)
The National en concert à Bowery Ballroom (3 octobre 2004)
The National en concert à Bowery Ballroom (3 octobre 2004) - 2ème
The National en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2005 (jeudi)
The National en concert au Café de la Danse (25 avril 2005)
The National en concert au Festival La Route du Rock 2005 (vendredi)
The National en concert au Trabendo (24 novembre 2005)
The National en concert au Festival La Route du Rock 2007 (mercredi)
The National en concert au Festival La Route du Rock 2007 (jeudi)
The National en concert au Festival Furia Sound 2008
The National en concert au Festival International Benicàssim 2008
The National en concert au Festival International Benicàssim 2008 - 2ème
The National en concert au Festival La Route du Rock 2010 (dimanche)
The National en concert au Festival Pukkelpop 2010 (samedi 21 août 2010)
The National en concert au Festival BIME Live! 2014 (édition #2) - samedi 1er novembre
L'interview de The National (22 juin 2003)
L'interview de The National (3 novembre 2003)
L'interview en VO de The National(11 juin 2004)
L'interview de The National (11 juin 2004)
L'interview de The National (5 mai 2007)
L'interview de The National (avril 2010)
La chronique de l'album J'ai toujours rêvé d'être un groupe de rock de David Tétard
David Tétard en concert à L'Européen (18 novembre 2004)
L'interview de David Tétard (juin 2004)

En savoir plus :

Le site officiel de The National
Le site officiel de David Tétard

Crédits photos : David (plus de photos sur Taste of indie)


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=