Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Nervous Cabaret
Nervous Cabaret  (Naive)  novembre 2005

Il suffit de savoir que le titre de leur premier opus était Ecstatic music for savage souls pour deviner que Nervous cabaret ne fait pas dans la candy pop.

Prenez une formation atypique d'excellents musiciens (Matt Morandià la basse, Elyas Khan à la guitare, Greg "G Wiz" Wieczorek aux batterie et percussions, Brian Geltner au tambourin, Don Undeen au saxophone baryton et Fred Wright au cornet à pistons) avec aux supermanettes, un personnage extravagant Elyas Khan, alias Kid sic, danseur, comédien, musicien, chanteur, songwriter et cinéaste dont la voix éraillée et habitée vous met à genoux, qui a décidé de casser toutes les conventions musicales.

Cela donne une musique sauvage, brute, sensuelle et viscérale qui conduit à une addiction ou à une répulsion immédiate. Dès le premier titre complètement hypnotique, "Mel Gibson", à la limite de la dissonance et de la discordance, votre compte est bon. Si vous passez à la plage suivante, du cri au choeur, "Instant lady", vous écouterez cet album jusqu'à l'asservissement complet de vos neurones. Point besoin de susbtances illicites pour partir dans les divagations sonores qu'il vous propose.

Nervous Cabaret semble avoir digéré tous les styles musicaux, du tzigane au rap et du rock au jazz pour créer un son singulier, inclassable, unique. Il vous plonge dans le même état de délire jubilatoire et d'émotions archaïques qu'à l'écoute de TV on the radio, HiM (le groupe de Doug Sharin) certains morceaux des !!! ou de A Silver Mount Zion Memroial Orchestra et The tralala band.

Si l'énergie féroce s'apaise en se muant en tension retenue dans "Grand Palace of love" un peu swing, la fanfare fantastique et cacophonique reprend le dessus avec le morceau suivant "Tryptych". Et il en est ainsi tout au long de cet opus qui se termine avec "Passion plumbers" sur lequel la scansion envoûtante d'Elyas Khan donne la chair de poule.

Bienheureux ceux qui les ont découvert en live à Paris en 2004 ou aux Transmusicales de Rennes 2005 ! Les autres pourront toujours se rattraper en février 2006, date prévue de leur tournée européenne.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Drop Drop de Nervous Cabaret
Nervous Cabaret en concert au Festival Les Trans 2005 (Jeudi)
Nervous Cabaret en concert à La Flèche d'or (1er mars 2006)
Nervous Cabaret en concert à La Maroquinerie (9 mai 2006)
Nervous Cabaret en concert à La Maroquinerie (22 octobre 2007)
L'interview de Elyas Khan - Nervous Cabaret (février 2006)

En savoir plus :

Le site officiel de Nervous Cabaret


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=