Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Trahison
Lilja Sigurdardóttir  (Editions Métailié)  juin 2020

Après avoir terminé de la meilleure des manières sa trilogie avec le très prenant ouvrage La cage, chroniqué par nos soins l’an dernier, la fin de notre confinement aura été marqué par le retour la nouvelle reine du polar nordique, Lilja Sigurðardóttir.

Trahison, son nouveau titre, nous entraîne dans les méandres des réseaux sociaux et de la politique pour notre plus grand plaisir. Elle abandonne donc ses précédents personnages pour prendre un nouveau départ déjà couronné par le prix Icelandic Crime Fiction 2019. On pourrait se dire que cela n’est qu’un prix islandais, celui d’une petite île perdue au nord de l’Europe mais quand on sait le nombre d’auteurs de talent qui nous vient d’Islande pour les polars, on imagine que l’ouvrage doit avoir de bien grandes qualités.

Et le prix ne s’y trompe pas, l’ouvrage que nous propose l’auteure islandaise nous fait beaucoup penser à une superbe série que vous avez peut-être vue qui s’appelle Borgen, qui nous présentait les coulisses du pouvoir au Danemark avec une femme au pouvoir. Et dans l’ouvrage, c’est aussi une femme qui joue le rôle de personnage principal, une femme attachante qui doit faire face à des méchants insoupçonnables.

Cette femme, c’est Ursula qui accepte, après plusieurs missions humanitaires éprouvantes de remplacer au pied levé le ministre de la justice en attendant les prochaines élections. Elle découvre très vite que son administration n’est là que pour bloquer toutes ses initiatives.

Dès sa première intervention publique, elle devient la proie d’un cyberharcèlement menaçant et doit engager un garde du corps. Elle est également poursuivie par un SDF agressif qui sort d’un hôpital psychiatrique.

Catapultée dans ce nouveau monde, cible systématique d’attaques sur les réseaux sociaux, elle découvre aussi l’attitude faussement compatissante mais réellement méprisante de ses confrères politiques. Malgré tout cela, elle tente cependant de faire son travail tout en affrontant le stress post-traumatique résultant de ses missions humanitaires (en Afrique et en Syrie notamment) ainsi que sa culpabilité vis-à-vis de son mari et de ses enfants.

Ursula est certes entourée de gens en lesquels elle a confiance mais elle va vite se rendre compte que la trahison peut aussi venir de ceux qui lui sont les plus proches.

Construit autour de chapitres courts, ce nouvel ouvrage s’appuie sur un rythme rapide et une histoire particulièrement haletante qui fait qu’il se lit très rapidement (un peu plus que 300 pages). Et il faut dire que le milieu politique que nous dépeint l’auteur n’est pas beau à voir, fait de corruption, de coups bas, de complots et tant d’autres.

Ursula n’est évidemment pas à sa place dans ce monde politique pourri, elle qui a des idéaux et des valeurs, qui fait des promesses à des personnes rencontrées qui vont lui créer de nombreux problèmes. Peu à peu, elle se retrouve enserrée dans une sorte d’étau dont elle va devoir se dégager. Tout va être fait et mis en place pour la faire tomber mais elle trouvera la solution pour résister.

Alors voilà, je me suis régalé en lisant ce nouvel ouvrage de cette auteure islandaise particulièrement talentueuse. Je vous invite vivement à le lire aussi si vous aimez les polars nordiques.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "La cage" du même auteur


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 2 août 2020 : Une petite pause s'impose

Le mois d'août arrive. Sans les festivals, l'actualité culturelle sera plus calme mais nous serons toujours là pour vous tenir compagnie chaque semaine notamment sur Twitch. Commençons par le replay de la Mare Aux Grenouilles #8 (la prochaine sera le 29 août) et bien entendu le sommaire habituel.

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

chez soi avec des comédies blockbusters at home :
"Lady Oscar" de Guillaume Mélanie
"La vie de chantier" de Dany Boon
"Post-it" de Carole Greep
"Mon meilleur copain" de Eric Assous
"L'ex-femme de ma vie" de Josiane Balasko
"Un point c'est tout" de Laurent Baffie
et de l'eclectisme lyrique avec :
"L'Ange de feu" de Serge Prokofiev revisité par Mariusz Trelinski
les antipodes stylistiques avec "L'Enfant et les Sortilèges" de Maurice Ravel par James Bonas et "Dracula, l'amour plus fort que la mort" de Kamel Ouali
et le concert Hip-Hop Symphonique avec des figures du rap et l'Orchestre Philharmonique de Radio France

Expositions :

en virtuel :
"Warhol" à la Tate Modern de Londres Exhibition Tour avec l'exhibition tour par les commissaires et et 12 focus
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des impressionnismes de Giverny
avec l'audioguide illustré ainsi qu'une approche en douze focus
en real life :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
du vintage avec la version restaurée de "Quelle joie de vivre" de René Clément
un documentaire "Dawson City : le temps suspendu" de Bill Morrison
des films récents dans son salon :
"Hauts les coeurs !" de Solveig Anspach
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert
"Pieds nus sur des limaces" de Fabienne Berthaud
"Le Voyage aux Pyrénées" de Jean-Marie Larrieu et Arnaud Larrieu
"Dans Paris" de Christophe Honoré
"La promesse" de Luc et Jean-Pierre Dardenne

Lecture avec :

"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=