Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Musica Nigella & Takénori Némoto
Chausson le littéraire  (Klarthe Records)  avril 2020

"Bois frissonnants, ciel étoilé, mon bien-aimé s’en est allé, emportant mon cœur désolé".

Après nous avoir régalés dans un programme Ravel (Rapsodie espagnole, Tzigane, Shéhérazade... Ravel l’exotique sorti chez Klarthe), l’ensemble Musica Nigella (Anne-Cécile Cuniot à la flûte, Boris Blanco et Sandrine Naudy aux violons, Laurent Camatte à l’alto, Annabelle Brey au violoncelle et Marie Normant à la harpe) emmené par Takénori Némoto (direction musicale et arrangements) et accompagné par la mezzo-soprano Eléonore Pancrazi, par la soprano Louise Pingeot, par le violoniste Pablo Schatzman et par le pianiste Jean-Michel Dayez, revient avec un répertoire dédié au compositeur Français Ernest Chausson (1855-1899).

C’est plus particulièrement à l’homme d’une grande culture, lui qui fréquenta les cercles littéraires et artistiques, notamment le salon de Madame Saint-Cyr de Rayssac, que la littérature et la poésie inspirèrent et nourrirent : de Maurice Bouchor à Charles Cros en passant par Shakespeare, Ivan Sergueïevitch Tourgueniev ou Charles Marie René Leconte de Lisle que l’ensemble s’intéresse aux trois œuvres : Chanson perpétuelle Op. 37, La Tempête Op. 18 et le Concert Op. 21 (1891).

La Chanson perpétuelle, sur le poème "Nocturne" de Charles Cros datant de 1898 est la dernière œuvre achevée de Chausson. Plusieurs versions existent : voix et piano, voix et orchestre mais celle retenue ici est celle pour voix, quatuor à cordes et piano. Le texte poignant, entre amours passés, tourments et mort est magnifiquement mis en musique par Chausson.

On retrouve le raffinement et l’intensité de son écriture dans l’éclatante Tempête, musique de scène sur la pièce de Shakespeare traduite par Maurice Bouchor et composée en 1888. C’est à un véritable travail de reconstitution auquel s’est attelé Takénori Némoto. Parti à la recherche de l’arrangement d’une partie de cette œuvre pour voix, flûte, violon, alto, violoncelle, harpe et célesta par le compositeur, ne trouvant que la version, réduction pour voix et piano publiée en 1905 et les copies de deux manuscrits : la version symphonique complète avec quelques parties séparées et la réduction pour piano, se trouvant à la Bibliothèque Nationale de France, Némoto a totalement reconstitué cet arrangement disparu.

Pour terminer, on retrouve le superbe et célèbre (et célébré) concert pour violon, piano et quatuor à cordes écrit en 1891 pour le violoniste belge Eugène Ysaÿe, quintessence d’une riche écriture, cet équilibre entre tensions harmoniques, dramaturgie et lignes mélodiques dialoguant, se juxtaposant, se combinant, se répétant, le rapprochant à la fois de Franck et de Wagner et ici avec dans l’orchestration des réminiscences du baroque Français.

L’interprétation de l’ensemble des musiciens met en valeur avec virtuosité toutes les expressions, le lyrisme de cet éminent compositeur. Putain de vélo...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Ravel l'exotique de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schat

En savoir plus :
Le site officiel de Musica Nigella
Le Facebook de Musica Nigella
Le site officiel de Takénori Némoto


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 11 avril 2021 : Culture en résistance

Nous avons rencontré des acteurs du monde de la culture pour évoquer leurs situations mais aussi l'avenir. Le replay intégral est à voir dès maintenant sur la TV de Froggy's Delight. Pour le reste, voici le programme de la semaine. Et surtout, restons groupés.

Du côté de la musique :

"In time Brubeck" de Duo Fines Lames
"Navegar" de Joao Selva
"Le style (avec Guillaume Long et Flavien Girard" la 8ème émission de Listen In Bed
"Dusk" de Paddy Sherlock
"Live at the Berlin philarmonie 1969" de Sarah Vaughan
Les petites découvertes de la semaine en clips avec : Hanna & Kerttu, Texas, A Certain Ratio, Johnny Mafia, Chevalrex + Thousand
et toujours :
"Caillou" de Gisèle Pape
"Sauvé" de It It Anita
"Goes too far" de Olivier Rocabois
"Morricone stories" de Stefano Di Battista
"Le fruit du bazar" de Alex Toucourt
"Bento presto" de Caribou Bâtard
"De mort viva" de Sourdure
"Mistake romance" de Tristan Melia
"Courtesy of Geoff Barrow : Unsung Heroes" le mix #18 de Listen In Bed
Des petites découvertes en clip : O' Lake, Luwten, Corentin Ollivier, Ghern et Old Caltone

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"La passion selon saint Matthieu" de Bach par Romeo Castellucci
"War sweet war" de Jean lambert-Wild
"Les Sœurs Macaluso" d'Emma Dante
"Monkey Money" de Carole Thibaut
"Une heure de tranquillité" de Florian Zeller
"Le Dernier jour du jeûne" de Simon Abkarian
"La Ronde" de Boris Charmatz

Expositions :

en virtuel :
"Le Grand Tour, voyage(s) d'artistes en Orient" au Musée des Beaux-Arts de Dijon
"La Fabrique de l'Extravagance" au Château de Chantilly
"La Police des Lumières" aux Archives nationales
"D'Alésia à Rome" au Musée d'Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye
"Pompéi, un récit oublié" Musée de la Romanité à Nîmes
et un documentaire : "Les trésors des hôtels particuliers : Du Marais aux Champs Elysées"

Cinéma :

at home :
"Où vont les chats après 9 vies ?" de Marion Duhaime
"Stuck Option" de Pierre Dugowson
"La fête est finie" de Marie Garel-Weiss
"1991" de Ricardo Trogi
"Généalogies d'un crime" de Raoul Ruiz
"L'été de Kikujiro" de Takeshi Kitano
"Le retour de la panthère rose" de Blake Edwards

Lecture avec :

"Elmet" de Fiona Mozley
"Le savoir grec" de Jacques Brunschwig, Geoffrey Ernest Richard Lloyd & Pierre Pellegrin
"Seul entouré de chiens qui mordent" de David Thomas
"Sur la route, vers ailleurs" de Benjamin Wood
et toujours :
"Biotope" de David Coulon
"Ces petits riens qui nous animent " de Claire Norton
"Dernières nouvelles de Sapiens" de Silvana Condemi & François Savatier
"Eat, and love yourself" de Sweeney Boo
"Giants : Brotherhood" de Carlos & Miguel Valderrama
"L'art du sushi" de Franckie Alarcon
"L'île sombre" de Susanna Crossman
"La rivère des disparues" de Liz Moore
"Pourquoi le nord est-il en haut ?" de Mick Ashworth

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=