Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Soleil de cendres
Astrid Monet  (Editions Agullo)  août 2020

C’est aussi la rentrée chez les excellentes éditions Agullo qui ont toujours à cœur de nous faire découvrir des petites merveilles de texte. Avec Soleil de cendres, Agullo a fait le choix de publier leur premier ouvrage d’une autrice française, à savoir Astrid Monet qui avait reçu un bel accueil en librairie avec son premier roman, A Paris coule sous la mer du Nord.

L’histoire se déroule dans la capitale allemande, Berlin, ville que l’autrice connaît particulièrement bien puisqu’elle s’y est installée dès l’âge de 21 ans, y travaillant comme comédienne pendant une douzaine d’années. Le lecteur se retrouve donc dans le Berlin d’aujourd’hui le temps de trois jours, l’ouvrage étant construit en trois parties, le jour du retour, le jour du tremblement et le jour sans nom. Au cours de ces trois jours, le lecteur va voir se jouer le destin de trois personnages : Marika, son fils Solal et Thomas, le père de Solal.

Dans une Europe accablée par une chaleur particulièrement étouffante, Marika revient à Berlin avec son fils Solal. Ce voyage en Allemagne replonge la jeune française dans une langue étrangère et un passé particulièrement douloureux. Sept ans auparavant, à la naissance de Solal, Marika a fait le choix de quitter brutalement Berlin. Aujourd’hui, elle emmène son fils rencontrer pour la première fois son père Thomas, un célèbre dramaturge et metteur en scène allemand. Elle accepte de les laisser seuls tous les deux le temps d’une nuit.

Le lendemain, alors qu’elle avait prévu de retrouver son fils et Thomas dans un café, une catastrophe naturelle sans précédent se produit qui va bouleverser le pays et le destin de cette famille. Dans l’ouest de l’Allemagne, un vieux volcan vient de se réveiller et une éruption d’une intensité terrible laisse échapper un nuage de cendres qui recouvre Berlin de flocons noirs. Au même moment, la ville connaît un violent tremblement de terre qui coupe la ville en deux.

Dans ce décor apocalyptique, Marika part alors à la recherche de son fils, pris au piège avec son père dans les décombres.

La découverte de l’histoire de cet ouvrage pourrait laisser penser que l’on a à faire à un bon vieux roman catastrophe construit autour du dérèglement climatique et de ses conséquences. Il n’en est rien tout simplement car ce roman est avant tout un roman d’amour, celui d’une mère pour son enfant, le tout évidemment dans une ambiance de chaos. Evidemment, cet amour filial particulièrement émouvant s’accompagne d’un fort message environnemental.

Roman brûlant et intense, Soleil de cendres est un ouvrage qui arrive parfaitement à dégager chez le lecteur l’urgence et le sentiment d’étouffement qui se dégagent de l’histoire racontée. Les émotions sont bien présentes et le lecteur les reçoit parfaitement au fil des pages. L’écriture d’Astrid Monet y est évidemment pour beaucoup, elle arrive toujours à trouver les mots justes que cela soit pour évoquer le passé compliqué de Marika dans la première partie, l’amour inconditionnel qu’elle porte pour son fils et la fureur et le chaos qui s’abattent sur Berlin dans les parties suivantes.

Alors voilà Soleil de cendres est un ouvrage qui a toute sa place au sein de l’excellent catalogue que nous proposent les éditions Agullo. Je vous invite vivement à le lire.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Astrid Monet
Le Facebook de Astrid Monet


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 octobre 2020 : Tous aux abris

Couvre feu encore plus contraint, nouveau confinement, tout est possible et tout est à craindre pour la culture. Restons groupés comme dirait Bernard Lenoir. Nous continuons évidemment de vous proposer chaque semaine notre sélection culturelle. Et bien entendu, découvrez le replay de La Mare Aux Grenouilles #13 de ce samedi 24 octobre

Du côté de la musique :

"Labyrinth" de Khatia Buniatishvili
"Contrasts", la 3eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Dreamer" de Rosaway
"No future" de Samarabalouf
"Verdure" de The Hyènes
"Got the manchu" de We Hate You Please Die
et toujours :
"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri

Au théâtre :

une nouveauté :
"Tout Dostoievski" au Théâtre Le Lucernaire
des comédies pour rire et sourire :
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"De quoi j'me mêle" au Théâtre d'Edgar
"Mon meilleur copain" au Palais des Glaces
les reprises :
"Françoise par Sagan" au Théâtre L'Archipel
"Caroline Loeb - Chiche !" au Théâtre L'Archipel
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Vous pouvez ne pas embrasser la mariée" à la Comédie des 3 Bornes
"Des Femmes" au Lavoir Moderne Parisien
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Voyage sur la route du Kikosaido - De Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernushi
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa

Cinéma :

en salle :
"Une vie secrète" de Aitor Arregi, Jon Garano et José Mari Goenaga
"L'Avventura" de Michelangelo Antonioni
at home :
"India Song" de Marguerite Duras
"Au bout du conte" de Agnès Jaoui
"L'effet aquatique" de Solveig Anspach
"Pourquoi tu pleures ?" de Katia Lewkowicz
"Henri" de Yolande Moreau
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert

Lecture avec :

"Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse" de Mathias Malzieu & Daria Nelson
"Le proche orient" de Catherine Saliou
"Mondes en guerre - tome 3 : Guerres mondiales et impériales, 1870-1945" de André Loez
et toujours :
"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=