Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Grand Cahier
La Manufacture des Abbesses  (Paris)  septembre 2020

Monologue dramatique d'après le roman éponyme d'Agota Kristof conçu et interprété par Valentin Rossier.

Voilà un spectacle qu'on n'oublie pas et qui redonne instantanément goût au théâtre en ces temps difficiles.

Chemise sombre, pantalon sombre, dans un cercle de lumière créé par Davide Cornill, devant un micro qui restera constamment sur son pied, Valentin Rossier pourrait être un chanteur à la Léo Ferré, scandant immobile ses imprécations lyriques.

La comparaison est rendue possible aussi parce qu'il actionne une pédale pour moduler en baissant ou augmentant de volume la musique électronique que lui a écrit David Scrufari et qui, avec ses relents d'impressions fantastiques, correspond parfaitement au récit d'épouvante néo-réaliste d'Agota Kristof.

Ainsi Valentin Rossier est un homme-orchestre qui joue de sa voix et de son pied pour créer une atmosphère bien particulière. En adaptant la première partie d'un triptyque consacré à deux jumeaux qui vont s'efforcer d'apprendre à survivre dans un monde en guerre et dans un pays où règne une dictature de fer, il a en main une partition exceptionnelle, mais qui contient tellement d'éléments insoutenables qu'il faut savoir la conduire avec une délicatesse qui contredit son contenu d'une noirceur absolue.

Par petites touches, car les phrases sont courtes, il ajoute de l'horreur à l'horreur, de la cruauté gratuite à la banalité du mal.

La voix de Valentin Rossier est chaude, presque douce, et il n'a pas besoin de beaucoup d'effets pour la pousser vers des phases d'authentique terreur. Elle sait distiller les informations et s'arrêter nette quand l'épreuve suivante a été exposée en quelques mots secs et effrayants. Surtout pas le temps de souffler dans ce récit tout en violence verbale et en images suffocantes suggérées.

Tout ici est question de rythme dans cette accumulation de malheurs qui ne s'octroie aucun répit. Peu à peu, les jumeaux sont seuls face à eux-mêmes. Ce qu'ils endurent leur garantit la peau dure. Dans cet univers vicieux où aimer est interdit, il faut pressentir le coup d'après, savoir l'esquiver et rester sur ses gardes.

Roman d'apprentissage et manuel de survie, "Le Grand Cahier" d'Agota Kristof est un texte d'une force rare, une merveille de langue française composée par quelqu'un qui, vingt ans plus tôt, n'en connaissait pas un mot.

Valentin Rossier ressuscite une écrivaine hongroise d'expression française et en tire 75 minutes de pure émotion. Manquer ce boxeur de mots qui saoulent des coups d'Agota Kristof un spectateur qui ne peut que les encaisser dans leur sauvagerie primale, c'est passer à côté d'un vrai moment de théâtre total.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 octobre 2020 : Tous aux abris

Couvre feu encore plus contraint, nouveau confinement, tout est possible et tout est à craindre pour la culture. Restons groupés comme dirait Bernard Lenoir. Nous continuons évidemment de vous proposer chaque semaine notre sélection culturelle. Et bien entendu, découvrez le replay de La Mare Aux Grenouilles #13 de ce samedi 24 octobre

Du côté de la musique :

"Labyrinth" de Khatia Buniatishvili
"Contrasts", la 3eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Dreamer" de Rosaway
"No future" de Samarabalouf
"Verdure" de The Hyènes
"Got the manchu" de We Hate You Please Die
et toujours :
"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri

Au théâtre :

une nouveauté :
"Tout Dostoievski" au Théâtre Le Lucernaire
des comédies pour rire et sourire :
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"De quoi j'me mêle" au Théâtre d'Edgar
"Mon meilleur copain" au Palais des Glaces
les reprises :
"Françoise par Sagan" au Théâtre L'Archipel
"Caroline Loeb - Chiche !" au Théâtre L'Archipel
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Vous pouvez ne pas embrasser la mariée" à la Comédie des 3 Bornes
"Des Femmes" au Lavoir Moderne Parisien
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Voyage sur la route du Kikosaido - De Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernushi
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa

Cinéma :

en salle :
"Une vie secrète" de Aitor Arregi, Jon Garano et José Mari Goenaga
"L'Avventura" de Michelangelo Antonioni
at home :
"India Song" de Marguerite Duras
"Au bout du conte" de Agnès Jaoui
"L'effet aquatique" de Solveig Anspach
"Pourquoi tu pleures ?" de Katia Lewkowicz
"Henri" de Yolande Moreau
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert

Lecture avec :

"Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse" de Mathias Malzieu & Daria Nelson
"Le proche orient" de Catherine Saliou
"Mondes en guerre - tome 3 : Guerres mondiales et impériales, 1870-1945" de André Loez
et toujours :
"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=