Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Lauren Hoffman
Choreography  (Fargo Records)  janvier 2006

Le cycle de Lauren Hoffman est triennal. Tous les 3 ans, elle vient se rappeller à notre oreille avec un nouvel opus qui connaît un succès d'estime.

En effet, en 1997, à 19 ans, Lauren Hoffman connaît un beau succès avec un premier album folk-rock Meggido. En 2000, sort From blues house qui comportera une chanson exceptionnelle sur la mort de Jeff Buckley "Song for a boy". En 2003, on la retrouve membre d'un éphémère groupe féminin The Lilas et auteur de son opus Out of the sky, into the sea disponible sur son seul site.

Puis elle disparaît. Victime sans doute de la comparaison avec ses aînées. Car Lauren Hoffman se situe dans le sillon tracé par Suzanne Vega, Paula Frazer, PJ Harvey, Cat Power et Jennifer Charles.

2006 marque son retour avec Choreography qu'il faut écouter sans modération même si l'addiction vous guette.

Avec des mélodies dépouillées, de textes inspirés par une passion pour Jeff Buckley ("Remembering all of that innocent passion I found in Jeff's voice, and trying, with every note and every song, to honor that memory"), des chansons d'amour simples et évidentes et un chant troublant, Lauren Hoffman tisse des ambiances nostalgiques et plus violentes qu'il n'y paraît.

Ca commence avec "Broken" qui vous attaque directement au coeur ( "You're a little bit damaged , I'm a sucker for that/So in the moment I lost you, I wanted you back") et "As the stars" ("Baby tell me everything, with your hands/You know we don't need words/You talk about forever with you fingers,/You know I'm already yours") qui vous donne l'estocade dans un registre pop nostalgique et introspectif qui ne manque pas de charme pour un univers sincère et personnel

"White sheets" plus pop rock vous tire la tête hors de l'eau avec son refrain entêtant avant que "Ghost you know" vous fasse replonger ("Like a song in my ear you are near me, here like a time machine/Ghost you keep pulling me back"). Car la belle alterne parfois avec une pop plus rock et peut souffler le froid et le chaud dans le même morceau comme dans "Hiding in plain sight", "Solipsist" ou "Another song about the darkness".

A la date du 1er janvier 2006, elle note dans son web-journal : "I really wanted to find a label to put choreography out in America, but that didn't happen. I'm disappointed, certainly, but excited about my label in Europe , so it's not so bad. I'm not going to stand pounding on the locked door in front of me when another is opened by the side, inviting me in. I'll go whereIi am welcomed. Sorry America ..."

Bienvenue chez nous Lauren !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Lauren Hoffman en concert à La Maroquinerie (Soirée Fargo all stars) (27 février 2006)

En savoir plus :

Le site officiel de Lauren Hoffman


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=