Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Churchill
Andrew Roberts  (Editions Perrin)  août 2020

Magistral, monumental, passionnant, érudit, précis, documenté. Les mots me manquent pour vous décrire tout ce que j’ai pu ressentir à la lecture du dernier ouvrage d’Andrew Roberts consacré à l’un des géants de l’histoire contemporaine, un certain Winston Churchill. Un ouvrage, une immense biographie qui nous est de nouveau proposé par les excellentes éditions Perrin qui ne cessent de ravir les amateurs autour de publications toujours excellentes. Notons aussi l’immense travail de traduction effectué par Antoine Capet qui nous permet de pouvoir lire cet ouvrage en français.

Pour pouvoir nous gratifier d’une biographie d’une telle qualité sur Churchill, on ne pouvait compter que sur cet éminent spécialiste de la biographie historique qu’est Andrew Roberts. Andrew Roberts enseigne au King’s collège et à la Hoover institution de Stanford. Il a déjà écrit des ouvrages sur Churchill et aussi une biographie concernant l’un des grands héros de Churchill, un certain Napoléon.

Pour nous proposer une biographie d’une telle qualité, l’auteur est parvenu à exhumer des articles de presse, des correspondances privées, des journaux intimes (dont celui du Roi Georges VI), des sources qui ne figurent dans aucun des ouvrages déjà existants sur Churchill (documents privés des enfants de Churchill, carnet de l’ambassadeur soviétique en Russie). Cela lui permet donc d’affirmer que sur ce personnage britannique, tout n’a pas encore été raconté. Et pourtant, Churchill détient le record mondial de pages écrites sur lui, plus de mille livres ont été écrits sur lui.

L’auteur peut donc nous proposer un récit extrêmement enlevé, fondé sur une abondance de citations désormais classiques, mais également souvent peu connues, voire inédites, qui apportent parfois un éclairage convergent, parfois contrasté sur Churchill.

Ce qui ressort en premier de cette biographie est que Churchill a eu une vie hors-norme, tout comme son destin. En termes d’activités, on pourrait même dire de lui qu’il a eu plusieurs vies. Premier ministre pendant la Seconde Guerre mondiale, il a aussi été secrétaire d’Etat avant et premier lord de l’amirauté entre 1911 et 1915. Churchill ne fut pas seulement un grand homme politique, il fut aussi un immense écrivain couronné par le prix Nobel de littérature. Churchill fut aussi un grand journaliste, activité qu’il pratiqua durant sa carrière politique mais aussi lorsqu’il fut officier en Inde et en Afrique du Sud.

Son enfance ne fut pas des plus confortables alors qu’il venait d’une famille aristocrate. Délaissé par ses parents, occupés à des mondanités et à la politique, il perd son père relativement tôt puisque celui-ci meurt juste après avoir passé la quarantaine. L’ouvrage nous montre que cette enfance marquée par un manque d’affection venant de ses parents va le construire dans sa vie future, lui conférant le tempérament d’un homme qui veut s’affirmer et réussir, ce qu’il arrivera évidemment à faire. En effet, Churchill a voulu marcher dans les traces de son père et l'a toujours admiré. L’ouvrage nous montre bien que le personnage de Churchill s’est formé au cours de ses 25 premières années, période charnière dans la vie de Churchill. Sa vie y est déjà bien remplie, il participe à quatre guerres (Asie et Afrique), est présent lors de la plus grande charge de cavalerie de la fin du 19ème au Soudan et réussit même l’exploit de s’évader d’une prison sud-africaine.

Churchill a connu les deux grandes guerres, il a connu l’échec des Dardanelles en 1915 qui lui coûta au passage son poste de premier Lord de l’amirauté (ministre de la marine) et qui entacha durablement sa réputation. Il s’engagea alors dans l’armée fut alors envoyé sur le front dans la somme comme simple officier, au cœur des tranchées. Il fit donc preuve d’un grand courage, échappant à la mort, ce qu’il raconte dans l’une de ses correspondances.

Au-delà du tempérament et du caractère de celui qu’on appelait le vieux lion, l’ouvrage revient sur les moments de gloire du personnage, correspondant en très grand partie à son rôle au cours de la Seconde Guerre mondiale. La manière dont il a géré les bombardements allemands sur l’Angleterre en 1940 nous rappelle les décisions stratégiques qu’il a dû prendre à ce moment-là, faisant du Royaume-Uni le dernier rempart contre le nazisme en Europe de l’ouest à l’époque. Churchill fut au final l’un des grands artisans de la victoire finale, de par sa détermination à combattre l’ennemi nazi et son dictateur.

L’ouvrage nous montre que sa carrière politique a eu des hauts et des bas, nous raconte son incroyable retour au début des années 50 après avoir connu l’échec qui fut le sien à la fin de la Seconde Guerre mondiale (un peu avant pour être précis). Sa vie politique fut passionnante, superbement racontée par l’auteur. L’auteur nous dévoile aussi les relations entretenues par Churchill avec les autres grands chefs d’Etat (on pense à De Gaulle notamment).

L’ouvrage ne se limite pas à nous présenter les bons côtés du personnage, ses faits d’arme et son implication contre le nazisme. Il nous dévoile aussi, et c’est aussi ce qui fait que cet ouvrage est d’une excellente qualité, tous les défauts du vieux lion et les erreurs qu’il a pu commettre. L’ouvrage n’élude pas les problèmes d’alcoolisme de Churchill. C’est très jeune, lors de son séjour aux Indes que Churchill apprit à boire, particulièrement du whisky. Churchill prenait plaisir à montrer qu’il était un gros buveur mais l’auteur nous précise qu’il ne buvait que très rarement jusqu’à l’ivresse. L’alcool au final, n’altéra que très peu son jugement et ses décisions, Churchill n’hésitant pas d’ailleurs à plaisanter sur son goût prononcé pour l’alcool. On se rend compte d’ailleurs au passage que Churchill avait beaucoup d’humour, dans ses relations avec les autres mais surtout dans ses écrits. De nombreux passages dans l’ouvrage sont savoureux, particulièrement drôles.

Alors voilà, l’ouvrage d’Andrew Roberts est maintenant la référence biographique sur ce personnage incroyable que fut Winston Churchill. Complète et érudite, cette biographie est un petit bijou de lecture qui nous dévoile avec une précision diabolique celui qui fut et restera l’un des grands hommes du 20ème siècle.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Andrew Roberts
Le Facebook de Andrew Roberts


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=