Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Toi Tu Te Tais
Théâtre Trévise  (Paris)  octobre 2020

Spectacle conçu par Narcisse, mise en scène de Gérard Diggelmann, avec Narcisse et Robin Pagès.

Voilà un spectacle atypique qui vient de Suisse, pays à la roborative effervescence dans le registre performatif.

En effet, Narcisse, auteur, compositeur et interprète, slameur et vidéaste, a conçu un opus qui se prête diffilement à la catégorisation tant sur le fond qu'en la forme.

D'autant que, de prime abord, tout semble sinon paradoxal du moins intriguant avec une affiche au visuel inquiétant avec un homme surgissant du noir, nonobstant le geste enfantin du secret qu'il arbore, le titre injonctif "Toi Tu Te Tais" et la qualification de spectacle musical.

Musical certes car scandé par les ponctuations musicales dispensées en live par Robin Pagès à la guitare et des chansons slamées mais qui, comme Narcisse l'indique dans sa note d'intention, ne ressort pas au divertissement mais au manifeste poétique et à la réflexion tant politique que philosphique.

De Georges Brassens à la robote androïde Jia Jia en passant par des parodies publicitaires des réclames des années 60 destinées à la litote du temps de la femme ménagère, dont celle afférente au dé coudre qui ouvre un propos sur l'infini de l'univers, Narcisse décline les thématiques du dire, de la liberté de penser à la liberté d'opinion, et de la parole confisquée, interdite, manipulée et imposée dans les démocraties qui, n'usant pas de la force coercitive des dictatures, pratiquent de manière souvent insidieuse la censure.

Ainsi que les dérives contemporaines qui aboutissent à une véritable défaite de la pensée avec un propos qui bien que jouant avec les mots, constitue un appel au discernement individuel et à la résistance contre la défaite de la pensée dans un monde où "le blabla des guignols", de la gouvernance, des acteurs de l'économie ultra-libérale et de l'intégrisme religieux, priment les idées.

Pour l'illustrer et/ou le porter, en la forme, et avec la mise en scène de Gérard Diggelmann, Narcisse combine, de manière réussie, texte, musique et images avec, en fond de scène, un mur d'écrans vidéos, dispositif ne souffrant pas la médiocrité qui, en l'espèce, s'anime avec précision et fluidité, et l'utilisation de la technologie numérique, notamment celle de la réalité augmentée.

Une proposition à découvrir pour aiguiser sa sagacité.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 3 juillet 2022 : Rythme d'été

Moins d'émissions mais toujours des chroniques tout au long de l'été sur le site évidemment, avec des spectacles, des nouvelles du Festival Off d'Avignon, des expos en région et peut être quelques concerts de temps en temps : restez connectés !

Du côté de la musique :

"Violetta y el jazz" de Emiliano Gonzalez Toro
"Leoni Leoni" de Leoni Leoni
"Circus envy" un nouveau mix à écouter en ligne signé Listen In Bed
"L'album du centenaire 1922-2022" de Odette Gartenlaub
"Folklore chapter 1" de Pilani Bubu
"Mami Wata" de Reuben's Daughters
et toujours :
"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Malade imaginaire" au Théâtre Le Lucernaire

"Boule de Suif" au Théâtre Le Lucernaire
"Novecento Pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
"B+B=BB" à La Folie Théâtre
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Hexagone" au Théâtre Essaion
les autres spectacles déjà l'affiche
et les spectacles à l'affiche du Festival Off d'Avignon

Expositions :

"ORLAN - Les femmes qui pleurent sont en colère" au Musée Picasso Paris
"Manifeste ORALN - Corps et sculptures" aux Abattoirs à Toulouse
dernière ligne droite pour "Love Brings Love" au Palais Galliera
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Esprit sacré" de Chema García Ibarra
"The Sadness" de Rob Jabbaz
en streaming gratuit avec :
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Séjour dans les monts Fuchun" de Gu Xiaogang
"Rapsody" de Constance Meyer
"Sashinka" de Kristina Wagenbauer
"Corps of Tobi" d'Alexa Bakony

Lecture avec :

"Cao Bang 1950" de Ivan Cadeau
"La fille sur le coffre à bagages" de John O'Hara
et toujours :
"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=