Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Pierre et Gilles - Errances immobiles
Galerie Templon  Du 10 septembre au 31 octobre 2020

La Galerie Templon présente réunies sous le titre "Errances immobiles" un florilège des œuvres de Pierre et Gilles réalisées au cours des années 2019-2020.

Pierre et Gilles, deux prénoms pour un "double-je", qui a inspiré le titre de l'exposition rétrospective au Jeu de Paume en 2007 pour signer une oeuvre unique à plus d'un titre car osant un syncrétisme audacieux placée sous le signe de l'hybridation.

Le célèbre duo d'artistes plasticiens composé de Pierre, le photographe, et de Gilles, le peintre, oeuvre depuis quatre décennies dans un registre atypique, celui de la "photographie-peinture", une photographie rehaussée par la peinture, résultant de la fusion des deux médiums, avec une esthétique résultant du croisement du chromo sulpicien et du kitsch pop.

Et ce, appliqué aux genres de la peinture d'histoire - et plus particulièrement la peinture religieuse - et du portrait dans son avatar contemporain selon deux axes. D'une part, l'iconisation de nouveaux - et réels - visages pour la représentation de la Vierge du Christ et des Saints notamment Saint Sébastien considéré comme un martyr gay.

En second lieu, la sacralité des idoles profanes, célébrités du show-business pérennes ou éphémères, souvent people, parfois "happy fews" pseudo-confidentiels, quelquefois simples anonymes, qui se susbtituent aux idoles religieuses, ainsi dans l'exposition "La Fabrique des idoles" présentée en début d'année 2020 à la Philarmonie de Paris avec en vidéo l'interview de Pierre et Gilles.

Par ailleurs, dans la lignée du pionnier George Platt Lynes et du "pope of the queer culture" James Bidgood, Pierre et Gilles développe une oeuvre homérotique en procèdant à la sublimation de la beauté plastique de jeunes éphèbes et de l'amour gay en fonction des codes du romantisme sentimental, à ce titre dans la récente exposition "Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la vie romantique dans laquelle fgurait la célébration de leurs noces d'émeraude ("40 ans - Autoportrait").

Car les artistes se mettent également eux-même en scène, non sans humour, autodérision et un second degré qui renvoie à l'actualité et à des sujets graves tel l'immigration avec "Le Vendeur de Tour Eiffel".

Ainsi à la Galerie Templon, Pierre et Gilles accueillent le visiteur avec leur autoportrait intitulé "Bonjour Pierre et Gilles", considéré comme un tribute à l'autoportrait de Gustave Courbet ("La rencontre" renommé "Bonjour Monsieur Courbet"), dans lequel ils apparaissent en clochards beckettiens, certes relookés 21ème avec gilet jaune, jogging à deux bandes blanches et blouson de cuir, mais en résonance avec la situation des exclus et déclassés

Et dans le cadre de la thématique marine qui prévaut en l'occurrence pour cette monstration, avec l'actrice Adéle Farine incarnant "La Reine des Océans" dont le portrait est retenu pour le visuel de l'affiche, le décor carte-postale de style coquillages et crustacés sur la plage abandonnée est pollué de déchets.

Pour l'iconographie religieuse, ils revisitent la Vierge noire qui a les traits de la la mannequin soudanaise Adu Akech en Vierge noire, inventent une nouvelle madone, "Notre Dame du Corona" représentée par la jeune comédienne Clara Benador, et le mannequin et acteur Willy Cartier a été choisi pour incarner "Le Christ aux outrages".

In situ, et entre autres (oeuvres sur la viewingroom de la Galerie Templon), sont présentés "La fureur de vaincre" avec le coach sportif Guillaume Thor en Spartacus, "Le garçon au poisson" avec le styliste Victor Weinsanto et "La Pêche Miraculeuse" réunissant les amants et l'ambigu "Le petit bizut" qui semble également renvoyer au phénomène du harcèlement scolaire.

A voir aussi en vidéo un extrait du documentaire "Dans une photo de Pierre et Gilles" d'Elisabeth Couturier et Chantal Lasbats.

 
En savoir plus :

Le site officiel de la Galerie Templon


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 octobre 2020 : Le grand incendie

Plutôt que de subir ce nouveau couvre feu, faisons feu de tout bois et sortons, chacun avec nos moyens, la culture de ce marasme actuel. Voici donc le programme de la semaine sans plus attendre.

Du côté de la musique :

"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri
et toujours :
"Glover's mistake" de Mickaël Mottet
"Chanson d'amour" de Alexandre Tharaud et Sabine Devieilhe
"Deux mezzos sinon rien" de Karine Deshayes
"Visible(s)" de La Phaze
"Seven Inch" 2eme émission de la 2eme saison de LISTEN IN BED
"Introsessions EP" de Minshai
"Faune" de Raphaël Pannier Quartet
"Shaken soda" de Shaken Soda
"Y" de The Yokel
"L'ancien soleil" de Yvan Marc

Au théâtre :

les nouveautés :
"L'Art de conserver la santé" au Théâtre de la Bastille
"Don Juan" au Théâtre national de Chaillot
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Saccage" à la Manufacture des Abbesses
"Le Dernier jour d'un condamné" au Théâtre Essaion
"Jeanne d'Arc" au Théâtr de la Contrescarpe
"Here & Now" au Centre Culturel Suisse
"Virginie Hocq ou presque" au Théâtre Tristan Bernard
"Le destin moyen d'un mec fabuleux" au Studio Hébertot
les reprises :
"La promesse de l'aube" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Swinging Poules - Chansons synchronisées" au Théâtre L'Archipel
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'art etd'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon

Cinéma :

at home avec :
"India Song" de Marguerite Duras
"De beaux lendemains" de Atom Egoyan
"La légende du piano sur l"océan" de Giuseppe Tornatore
"Une femme mélancolique" de Susanne Heinrich
"Atanarjuat, la légende de l'homme rapide" de Zacharias Kunuk

Lecture avec :

"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

et toujours :
"Etouffer la révolte" de Jonathan M. Metzl
"Infographie de la Rome antique" de John Scheid, Nicolas Guillerat & Milan Melocco
"L'accident de chasse" de David L. Carlson & Landis Blair
"Le voleur de plumes" de Kirk Wallace Johnson
"Mon père et ma mère" de Aharon Appelfeld
"Réparer les femmes : un combat contre la barbarie" de Denis Mukwege & Guy-Bernard Cadière
"Un coeur en sourdine" de Alexandra Pasquer

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=