Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Joseph d'Anvers
Les choses en face  (Atmosphériques)  janvier 2006

On pourrait expliquer le regain de chaleur des derniers jours par des explications très météorologiques, se perdre en conjecture sur le golf stream, des précipitations en baisse ou l'anti-cyclone des azores. Expliquer au lecteur que le réchauffement de la planète est dû à un rejet de dioxyde de carbone dans l'atmosphère. Bullshit.

Les initiés connaissent la vérité. Savent que Les choses en face de Joseph d'Anvers est la raison rationnelle de la réapparition du soleil sur nos têtes. Comme dans les flashs météos, il y a de la précipitation, des dépressions et des éclaircies chez ce bonhomme. Des rayons de soleil qui filtrent à travers les nuages.

Bien sûr, Les choses en face reste avant tout un album. Mais quel album ! Une lame de fond dans la production française, où quelques irréductibles persistent à produire des mélodies là où d'autres jouent des ritournelles insipides.

Qu'entendre finalement sur ce premier album ? Des ruptures acoustiques, des névroses violonnées, de l'espoir qui tourne en boucle sur la platine. A contretemps, premier titre et première claque ; une voix qui susurre à l'oreille des mots du quotidien, ses doutes, les déambulations sur les trottoirs parisiens. En dehors des passages cloutés. On pense à Dominique A pour l'âpreté, Daniel Darc pour le borderline, Bashung pour les arrangements luxueux. La ressemblance avec Bashung n'est à ce titre pas fortuite, puisque Jean-Louis Piérot (compagnon de route de Bashung sur Fantaisie Militaire) est à la console..

Oh certes, pas de distorsion ou peu, pas de mot en anglais et point de riff. Point de rock comme on l'entend d'habitude. Et pourtant, on retrouve la beauté du spleen présent chez Radiohead, Buckley et Elliott Smith. Une chose indicible qu'on appelle les sentiments et l'émotion, le genre de choses rare. Une rage rentrée et contenue, comme sur "La vie est une putain", en duo avec Miossec. Un abcès qui se crève une fois la nuit tombée. Une catharsis des passés sombres sur "Nos jours heureux", ballade ternaire au piano. Juste belle.

On pourrait longtemps disserter sur "Comme un souffle" ou "Paris s'allume sous mes pas", chansons de lumière laconiques. Resterait encore le secret impénétrable des mélodies qui durent, que l'auditeur cherche en vain à percer. Comme un dimanche pluvieux, seul sous les couettes à fumer en écoutant Les choses en face.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Les Jours Sauvages de Joseph D'Anvers
La chronique de l'album Rouge Fer de Joseph d'Anvers
La chronique de l'album Les Matins Blancs de Joseph d'Anvers
Joseph d'Anvers en concert à La Maroquinerie (19 janvier 2006)
Joseph d'Anvers en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (jeudi)
Joseph d'Anvers en concert au Festival FNAC Indétendances 2006
Joseph d'Anvers en concert au Festival FNAC Indétendances 2009
L'interview de Joseph d'Anvers (décembre 2005)
L'interview de Joseph d'Anvers (27 avril 2006)
L'interview de Joseph D'Anvers (8 juillet 2008)
L'interview de Joseph d'Anvers (9 mars 2011)
L'interview de Joseph d'Anvers (jeudi 12 mars 2015)


En savoir plus :
Le site officiel de Joseph d'Anvers
Le Myspace de Joseph d'Anvers
Le Facebook de Joseph d'Anvers


Little Tom         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Joseph d'Anvers (12 mars 2015)
Joseph d'Anvers (9 mars 2011)


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=