Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Man Ray et la mode
Musée du Luxembourg  (Paris)  Du 23 septembre 2020 au 17 janvier 2021

Le Musée du Luxembourg accueille l'exposition "Man Ray et la mode", organisée par la Réunion des musées nationaux-Grand Palais et la Ville de Marseille et initialement présentée au début de l'année 2020 à Marseille au Musée Cantini, avec un deuxième volet intitulé "La mode au temps de Man Ray" au Château Borély.

Elle permet de (re)découvrir un aspect méconnu de la production photographique de Man Ray, le troisième homme, avec Picabia et Duchamp, de l'aventure "Dada en Amérique" devenu une des figures de l'avant-gardisme parisien et du surréalisme.

La monstration supervisée par Xavier Rey, directeur des musées de Marseille, dont le commissariat scientifique est assuré par Alain Sayag, conservateur honoraire au Musée national d'Art moderne, et Catherine Örmen, conservateur du patrimoine et historienne de la mode, se développe en un parcours chrono-thématique dans une élégante scénographie à la chromatique poudrée de Nathalie Crinière.

Man Ray, la photographie, la mode et les femmes

Les contingences matérielles amènent Man Ray à accepter des travaux de commande en commençant par le portrait des élégantes et des personnalités du Tout Paris des Années folles, du gotha aux cercles artistiques, et la couverture des événements mondains associés.

Sa pratique photogaphique en rupture radicale avec la photographie pictorialiste alors en vigueur intéresse les revues de mode et notamment les magazines américains tels Vogue, Femina, Vanity et Harper's Bazaar en un temps qui connaît l'essor de la presse féminine et les publicitaires.

Jouissant d'une grande liberté d'éxcution, il décline les innovations techniques, telle la solarisation et l'ultra-violet ("Beauté aux ultraviolets"), et ses expérimentations personnelles, dont le rayogramme, et pour l'esthétique s'inspire de la photographie constructiviste pour la prise de vue notamment par le basculement de l'angle de vue et le décentrement du cadrage.

Man Ray aime les femme, uniques sujets et objets de ce panorama. Photos de ses modèles, muses et amantes, au nom célèbre telle Lee Miller, dont une série de portraits en petit format, ou tombé dans l'oubli comme Adelin Fidelin, jeune danseuse guadeloupéenne qui devient le premier mannequin de couleur posant pour la série de photos "La mode au Congo" avec les chapeaux "ethniques" qui sont exposés dans une galerie parisienne.

Autre muse notoire, celle de Kiki de Montparnasse, avec l'emblématique "Noire et blanche", publiée sous le titre "Visage de nacre et masque d’ébène", avec son visage mis en résonance avec un masque africain.

Une autre photographie iconique, "Les larmes", gros plan d’un œil aux cils fardés fardés avec une larme de verre sur la joue réalisée pour une publicité pour le mascara.

Femmes encore avec les pionnières de la Haute couture que sont Madeleine Vionnet, Gabrielle Chanel et Elsa Schiaparelli qui sont portraiturées comme sont immortalisées sur papier glacé leurs créations dont certaines scandent le parcours.

A lire sur le site du musée les témoignages d'admirateurs de l’œuvre de Man Ray, photographes de mode, stylistes et mannequins, ainsi que critiques, designers et éditeurs.

 
En savoir plus :

Le site officiel du Musée du Luxembourg

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation du Musée du Luxembourg


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 mai 2021 : Toujours plus proche de la sortie

On apprend par coeur le calendrier de dé-confinement, on espère les vaccins au plus vite, retrouver les salles de spectacles, les restos, bref on serait presque heureux. Pour le moment, voici le sommaire de la semaine avec la Mare Aux Grenouilles #27 samedi et un concert/interview de La Reine Garçon le 22 mai. Suivez la chaine Twitch.

Du côté de la musique :

"Flux flou de la foule" de Françoiz Breut
"Eiskeller" de Rover qui nous en parle en interview
"Let's do porn" de Captain Obvious
"The moon and stars : prescriptions for dreamers" de Valérie June
"Van Weezer" de Weezer
"Le grand secret des oiseaux de sable" de Ceylon
"Electron libre" de Hae-Sun Kang
"Chronicles of an inevitable outcome" de Intraveineuse
"Autobiographie Pirate" de Lady Arlette
"Vous écoutez quoi en travaillant ?" la 10ème émission de la saison 2 de Listen In Bed avec Guillaume Long, Flavien Girard et Francis Bourganel
"Augustin Pfleger : the life and passion of the christ" de Orkester Nord et Martin Wahlberg
"Beneath" de Tremor Ama
et toujours :
"Once" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Drôles de dames" de Fabrice Martinez, Laurent Bardainne et Thomas de Pourquery
"Statistic ego", de Fauxx
"Fallen chrome" de Jac Berrocal & Riverdog
"Nikolai Tcherepnin : Le Pavillon d'Armide op 29" de Henry Shek & Moscow Symphony Orchestra
"Bal Kabar" de David Sicard
"Surrounding structures" de Veik
"Amnésique, mais d'une bonne manière (avec Francis Bourganel, Guillaume Long et Flavien Girard)" 9ème émission de Listen In Bed saison 2
"A Tania Maria journey" de Thierry Peala & Verioca Lherm
"Can't wait to be fine" de We Hate You You Please Die

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"La Mélancolie des dragons" de Philippe Quesne
"Richard III - Loyauté me lie" de Jean Lambert-wild
"Bestie di scena" de Emma Dante
"Ali Baba" de Macha Makeïeff
"Noire" de Tania de Montaigne
"On ne voyait que le bonheur par Grégori Baquet
"Aimez-moi" de Pierre Palmade

Expositions :

en virtuel :
"Valadon et ses contemporaines. Peintres et sculptrices, 1880-1940" au Musée des Beaux-Arts de Limoges
"Matisse, comme un roman" au Centre Pompidou
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"Luxes" au Musée des Arst Décoratifs
"Léonard de Vinci" au Musée du Louvre

Cinéma :

at home :
"Les Beaux Jours" de Marion Vernoux
"Les Garçons sauvages" de Bertrand Mandico
"Un amour de jeunesse" de Mia Hansen-Love
"Hyènes" de Djibril Diop Mambéty
"De bruit et de fureur" de Bertrand Mandico
"Cosmos" de Andrzej Zulawski
"Cria Cuervos" de Carlos Saura

Lecture avec :

"Une toute petite minute" de Laurence Peyrin
"Rome, naissance d'un empire" de Stéphane Bourdin & Catherine Virlouvet
Rencontre avec Olivier Bal auteur de "La forêt des disparus"
"Le mari de mon frère" de Gengoroh Tagame
"Le bal des folles" de Victoria Mas et "Ici n'est plus ici" de Tommy Orange
et toujours :
"Patti Smith : Horses" de Véronique Bergen
"Les sorcières de la littérature" de Taisia Kitaiskaia & Katy Horan
"Je ne suis pas encore morte" de Lacy M. Johnson
"La famille" de Suzanne Privat
"Le brutaliste" de Matthieu Garrigou-Lagrange
"Les fossoyeuses" de Taina Tervonen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=