Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Nicolas Baldeyrou
Dialogues  (Klarthe Records / PIAS)  novembre 2020

C’est donc une histoire de dialogues dans ce disque. Un dialogue entre quatre pièces, quatre chefs d’œuvres : Bug de Bruno Mantovani, Assonance de Michael Jarrell, Dialogue de l'ombre double et Domaines de Pierre Boulez. Quatre pièces rentrées dans le grand répertoire de la clarinette. Un dialogue également entre compositeurs (Mantovani, Boulez, Jarrell mais également, Luciano Berio, qui s’il n’est pas joué ici n’est jamais très loin comme maître inspirateur) et d’une pièce par rapport à une autre : Domaines, composée entre 1961 et 1968 et Dialogue de l'ombre double, composée en 1985 montrant l’évolution du langage de Boulez.

Comme son nom l’indique, Bug, créée le 6 février 1999 au festival de Mériel par Philippe Berrod, évoque un chaos déclenché par une panne informatique imaginaire, le passage à l’an 2000 et le bug qu’il devait provoquer n’étant pas très loin. C’est un foisonnement rythmique et mélodique modifié par de nombreuses dynamiques différentes, d’une grande compacité, qui au fur et à mesure du déroulé de la pièce se transforme en un véritable maelstrom sonore. Bug se termine par des notes tenues. Le calme (la désolation ?) après la tempête.

La série des Assonances de Michael Jarrell figure comme les Sequenza de Berio l'idée de cycle. Elles sont pour lui un "cahiers d'esquisses, comme un droit : celui de me concentrer sur une idée et de m'y sentir libre". On retrouve dans celle pour clarinette créée le 22 août 1984 par Nicholas Cox des jeux autour de quelques éléments fondamentaux ou cellules, comme une sorte de thème et variations (sur les nuances, sur l’ornementation…) qui peuvent se relier ou s’opposer et qui à la fin, le retour à l’élément de base, forment un véritable cycle.

Il existe deux versions de Domaines de Pierre Boulez, œuvre ouverte où la partition n’est pas totalement déterminée, une pour clarinette seule et une pour clarinette et ensemble instrumental, cette version devenant la version définitive, créée en 1968 et révisée en 1969. L’effectif se répartit en six groupes instrumentaux : un quatuor de trombones, un sextuor à cordes, un duo marimba-contrebasse, un quintette mixte, un trio hautbois cor guitare et une clarinette basse. La clarinette effectue comme un parcours, une sorte d’aller et retour en miroir. La clarinette soliste décide de l’ordre de jeu des six feuillets à l’aller, c’est ensuite, au retour, le chef d'orchestre qui choisit l’ordre, dans un dialogue constant entre les musiciens.

Dialogue de l’Ombre double est dédiée à Luciano Berio et pensée à partir de scènes du Soulier de satin, pièce de théâtre de Paul Claudel. Cette fois le dialogue ne se fait plus entre la clarinette et d’autres musiciens mais avec son double, alternance de strophes jouées en direct et de transitions enregistrées et diffusées par des haut-parleurs, comme une présence lointaine.

Bien sûr il y a la virtuosité, parce que ces œuvres demandent une réelle virtuosité mais il y a ce son, ce sens du musical, de l’intention et une interprétation tout simplement admirable qui rendent ce disque indispensable !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Karl Maria von Weber : Symphonie N°1 & Concertos de Orchestre Victor Hugo - Jean-François Verdier - Nicolas Baldeyrou - David Guerrier - Thomas

En savoir plus :
Le Soundcloud de Nicolas Baldeyrou
Le Facebook de Nicolas Baldeyrou


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 mai 2021 : Toujours plus proche de la sortie

On apprend par coeur le calendrier de dé-confinement, on espère les vaccins au plus vite, retrouver les salles de spectacles, les restos, bref on serait presque heureux. Pour le moment, voici le sommaire de la semaine avec la Mare Aux Grenouilles #27 samedi et un concert/interview de La Reine Garçon le 22 mai. Suivez la chaine Twitch.

Du côté de la musique :

"Flux flou de la foule" de Françoiz Breut
"Eiskeller" de Rover qui nous en parle en interview
"Let's do porn" de Captain Obvious
"The moon and stars : prescriptions for dreamers" de Valérie June
"Van Weezer" de Weezer
"Le grand secret des oiseaux de sable" de Ceylon
"Electron libre" de Hae-Sun Kang
"Chronicles of an inevitable outcome" de Intraveineuse
"Autobiographie Pirate" de Lady Arlette
"Vous écoutez quoi en travaillant ?" la 10ème émission de la saison 2 de Listen In Bed avec Guillaume Long, Flavien Girard et Francis Bourganel
"Augustin Pfleger : the life and passion of the christ" de Orkester Nord et Martin Wahlberg
"Beneath" de Tremor Ama
et toujours :
"Once" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Drôles de dames" de Fabrice Martinez, Laurent Bardainne et Thomas de Pourquery
"Statistic ego", de Fauxx
"Fallen chrome" de Jac Berrocal & Riverdog
"Nikolai Tcherepnin : Le Pavillon d'Armide op 29" de Henry Shek & Moscow Symphony Orchestra
"Bal Kabar" de David Sicard
"Surrounding structures" de Veik
"Amnésique, mais d'une bonne manière (avec Francis Bourganel, Guillaume Long et Flavien Girard)" 9ème émission de Listen In Bed saison 2
"A Tania Maria journey" de Thierry Peala & Verioca Lherm
"Can't wait to be fine" de We Hate You You Please Die

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"La Mélancolie des dragons" de Philippe Quesne
"Richard III - Loyauté me lie" de Jean Lambert-wild
"Bestie di scena" de Emma Dante
"Ali Baba" de Macha Makeïeff
"Noire" de Tania de Montaigne
"On ne voyait que le bonheur par Grégori Baquet
"Aimez-moi" de Pierre Palmade

Expositions :

en virtuel :
"Valadon et ses contemporaines. Peintres et sculptrices, 1880-1940" au Musée des Beaux-Arts de Limoges
"Matisse, comme un roman" au Centre Pompidou
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"Luxes" au Musée des Arst Décoratifs
"Léonard de Vinci" au Musée du Louvre

Cinéma :

at home :
"Les Beaux Jours" de Marion Vernoux
"Les Garçons sauvages" de Bertrand Mandico
"Un amour de jeunesse" de Mia Hansen-Love
"Hyènes" de Djibril Diop Mambéty
"De bruit et de fureur" de Bertrand Mandico
"Cosmos" de Andrzej Zulawski
"Cria Cuervos" de Carlos Saura

Lecture avec :

"Une toute petite minute" de Laurence Peyrin
"Rome, naissance d'un empire" de Stéphane Bourdin & Catherine Virlouvet
Rencontre avec Olivier Bal auteur de "La forêt des disparus"
"Le mari de mon frère" de Gengoroh Tagame
"Le bal des folles" de Victoria Mas et "Ici n'est plus ici" de Tommy Orange
et toujours :
"Patti Smith : Horses" de Véronique Bergen
"Les sorcières de la littérature" de Taisia Kitaiskaia & Katy Horan
"Je ne suis pas encore morte" de Lacy M. Johnson
"La famille" de Suzanne Privat
"Le brutaliste" de Matthieu Garrigou-Lagrange
"Les fossoyeuses" de Taina Tervonen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=