Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Phaze
Visible(s)  (At(h)ome)  octobre 2020

La Phaze est de retour ! Ça ne parlera peut-être pas aux plus jeunes d’entre vous, mais La Phaze est né dans les années 2000, tu sais quand on croyait au bug, alors qu’il aura fallu attendre 20 ans pour qu’un virus mette la pagaille, mais là n’est pas le propos !

Au départ, La Phaze est un tandem, formé de Damny aux paroles et associé avec Arnaud pour la musique. Et quelle musique me demanderas-tu ? Parce que te connaissant c’est encore du gros rock, me diras-tu.

Et bien pas du tout, parce que La Phaze c’est de la pungle ! Alors oui je sais, encore un nouveau style, et de grâce arrêtons avec les étiquettes, bonnes uniquement pour les pots de confiture. En fait, La Phaze est un mélange de punk et de jungle, avec quand même des touches de reggae, de trap et de drum’n’bass.

Pour cet album, c’est une sorte de retour aux sources pour le tandem qui s’est enrichi en studio, comme en live, des talents de sound-designer de Speaker Louis, explorateur des scènes underground londoniennes.

Je parle de retour aux sources puisque pendant un temps le groupe était plus punk-rock, après un chouette featuring sur le titre "Ensemble" sur l’album Le feu aux poudres de Tagada Jones qui lui a rendu la pareille en la personne de Nico qui chante sur le titre "Cogne" de ce nouvel album de la Phaze. En parlant de collaboration, il y a aussi celle du MC espagnol Lasai sur le titre "Liberticide". Ces collaborations signes de la dimension internationale des membres de groupe, disséminé entre la France, l’Angleterre et l’Espagne.

Le groupe est encore très engagé et le premier titre "Comme David Buckel" pose le décor. David Buckel étant un avocat activiste qui s’est immolé par le feu pour marquer son désespoir face à l’utilisation des énergies fossiles. Ou encore le titre "Sourire au teint de glace" qui fustige l’ère du vide de la société ultra libérale et les visages filtrés par les écrans de smartphones.

"Tabasse" à la sonorité nettement plus punk aborde frontalement la perpétuation des violences domestiques et "Haute Sécurité" parle de la solitude dans le monde carcérale.

La Phaze, ne nous y trompons pas, ne fait pas qu’un constat cynique, il revendique une résistance joyeuse et frénétique, une combativité à toute épreuve, ils appellent à la pugnacité comme à la danse.

Le titre "Avoir 20 ans", comme eux finalement, à la production inspirée par les rythmiques progressives des sons latinos, trace un parallèle entre la convergence des générations, les désirs et les espoirs sans cesse nourris par le grand vent de la jeunesse.

Cette énergie ne demande qu’à s’exprimer sur scène et nous entraîner avec elle !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La Phaze dans la rubrique Ni Vus Ni Connus
La chronique de l'album Psalms and Revolution de La Phaze
La Phaze en concert au Festival Les Rockeurs ont du coeur 2005
La Phaze en concert au Festival de Saint Nolff 2006 - Fichez nous la paix !
La Phaze en concert au Zénith (18 juin 2008)
La Phaze en concert au Festival Musiques en Stock 2008
La Phaze en concert au Festival Paroles et Musiques #20 (édition 2011) - mercredi

En savoir plus :
Le site officiel de La Phaze
Le Bandcamp de La Phaze
Le Soundcloud de La Phaze
Le Facebook de La Phaze


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 octobre 2020 : Tous aux abris

Couvre feu encore plus contraint, nouveau confinement, tout est possible et tout est à craindre pour la culture. Restons groupés comme dirait Bernard Lenoir. Nous continuons évidemment de vous proposer chaque semaine notre sélection culturelle. Et bien entendu, découvrez le replay de La Mare Aux Grenouilles #13 de ce samedi 24 octobre

Du côté de la musique :

"Labyrinth" de Khatia Buniatishvili
"Contrasts", la 3eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Dreamer" de Rosaway
"No future" de Samarabalouf
"Verdure" de The Hyènes
"Got the manchu" de We Hate You Please Die
et toujours :
"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri

Au théâtre :

une nouveauté :
"Tout Dostoievski" au Théâtre Le Lucernaire
des comédies pour rire et sourire :
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"De quoi j'me mêle" au Théâtre d'Edgar
"Mon meilleur copain" au Palais des Glaces
les reprises :
"Françoise par Sagan" au Théâtre L'Archipel
"Caroline Loeb - Chiche !" au Théâtre L'Archipel
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Vous pouvez ne pas embrasser la mariée" à la Comédie des 3 Bornes
"Des Femmes" au Lavoir Moderne Parisien
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Voyage sur la route du Kikosaido - De Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernushi
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa

Cinéma :

en salle :
"Une vie secrète" de Aitor Arregi, Jon Garano et José Mari Goenaga
"L'Avventura" de Michelangelo Antonioni
at home :
"India Song" de Marguerite Duras
"Au bout du conte" de Agnès Jaoui
"L'effet aquatique" de Solveig Anspach
"Pourquoi tu pleures ?" de Katia Lewkowicz
"Henri" de Yolande Moreau
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert

Lecture avec :

"Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse" de Mathias Malzieu & Daria Nelson
"Le proche orient" de Catherine Saliou
"Mondes en guerre - tome 3 : Guerres mondiales et impériales, 1870-1945" de André Loez
et toujours :
"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=