Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bumcello - Niels Peter Molvaer
Le Bikini  (Toulouse)  11 octobre 2005

BumCello : n.m. Bum comme percussion. Cello comme violon. Groupe atypique de la scène jazz française.

Cette simple définition ne peut à elle seule résumer l'esprit du duo composé de Cyril Atef et de Vincent Ségal. Certes le "célèbre" batteur de M alias Mathieu Chédid, connu pour sa batterie bizarroïde composé d'un bidon à eau lui servant de tom, et le musicien de classique orné de multiples prix sont des pointures dans leur domaine respectif.

Cependant, outre leur niveau technique impressionnant, ce qui m'a le plus marqué dans l'excellent concert qu'ils nous ont offerts est leur capacité à faire vivre une musique originale et complexe. En effet je ne connais pas beaucoup de groupe qui fait chanter et taper des mains un public, pas toujours musicien, sur des cellules rythmiques basées sur 9 ou 13 temps.

Ces deux là ont un sens de musical exceptionnel !

En effet, sur plus d'une heure et quart de concert, une bonne heure d'improvisation totale nous a été gratifiée. Il faut certes une bonne dose de talent pour réussir une telle prouesse mais aussi une bonne dose de culot pour oser faire ce que peu de groupes font : improviser sur des thèmes aussi variés que la jungle, le reggae ou encore le rock et créer une parfaite symbiose entre le duo et son public.

Le public est conquis et la descente de Cyril Atef au milieu de la foule à fini de convaincre les plus réticents à ce world jazz original et haut en couleur. Un peu de pub pour leur dernier album, qui est à mon goût bien moins intéressant que leur concert, une dernière banderille en direction des organisateurs pour l'ouverture du nouveau Bikini et la première partie se terminait sur une note bien agréable.

Une belle première partie !

La lumière s'éteint et j'attend avec impatience l'arrivée de Niels Peter Molvaer, qui est censé être le clou de la soirée.

Oh surprise, la salle pleine à l'arrivée de BumCello se vide au fur et à mesure. Certes, c'était le batteur de M. qui était en première partie et il est bien possible qu'une partie des personnes présentes soit venue pour lui. Le public n'était pas connaisseur ? Ou au contraire, il connaissait parfaitement NPM (pour les intimes) et il estimait que le groupe norvégien ne valait vraiment pas la peine d'être vu ?

Et bien je vous laisse deviner la suite : j'ai pris une énorme claque. Le trompettiste norvégien, un des pionniers de l'electro-jazz, nous a offert une heure et demie de jazz expérimental dans une ambiance mystérieuse et poétique. Certes le premier morceau pouvait sembler indigeste tant la prestation scénique de BumCello était vivante.

L'effet de surprise étant passé, il nous suffisait de fermer les yeux pour nous sentir voyager au milieu des fjords. Les tempi variaient peu sauf peut être pour un ou deux morceaux plus "jungle". Sa sonorité unique et la parfaite utilisation de l'electro dans tous ses morceaux furent pour moi une très belle découverte et une surprise que je n'attendais pas.

Sa musique, apaisante et splendide, nous rappelle qu'il est un grand du milieu jazz-expérimental et que sa place auprès de noms comme Truffaz est loin d'être usurpée.

A découvrir a-b-s-o-l-u-m-e-n-t !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Lychee Queen de Bumcello
La chronique de l'album Al de Bumcello
Bumcello en concert au Festival Solidays 2005 (samedi)
Bumcello en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (samedi)
Bumcello en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (dimanche)

En savoir plus :

Le site officiel de Bumcello


ManuD         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=