Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les têtes raides
Fragile  (Mon slip)  novembre 2005

"Je préfère les gens qui ne me comprennent pas".

Ainsi commence le dernier opus des Têtes Raides, Fragile, douzième galette du combo parisien (en comptant les deux lives et la compil').

Cette phrase d'introduction pourrait illustrer la volonté (ou non) du groupe de prendre les gens à contre-pied et surtout d'être là où on ne les attend pas.

Fragile marque un tournant ou plutôt un retour aux sources. Certains ne vont pas s'y retrouver, d'autres vont adorer, enfin quelques-uns vont découvrir…Le ton est plus incisif, le son plus brut.

On sentait déjà le coup venir avec la tournée qui suivait le précédent album Qu'est-ce qu'on s'fait chier et la sortie du live 25.05.04. Les Têtes Raides revenaient en quelque sorte à leurs premiers émois (qu'ils n'ont jamais réellement quittés d'ailleurs).

Fragile s'inscrit dans la ligne directe des deux premiers albums du groupe, à savoir Not dead but bien raides et Mange tes morts. Christian Olivier ne chante-t-il pas sur le titre "l'Oraison", "Lâche un peu le bout du toit" ? Il est vrai, ces mots sont sortis du contexte de la chanson mais l'interprétation au premier degré faisant référence à l'album Le bout du toit, prend du sens.

Fragile délaisse l'accordéon (pas une seule note) pour se recentrer sur un schéma plus rock accompagné de cordes ici, de saxo là, de textes inspirés…Les Têtes Raides délaissent un temps la chanson dite néo-réaliste pour repartir sur des sentiers plus rock voire punk.

"Je préfère comprendre les gens qui comprennent que je ne les comprends pas"

Le Têtes Raides ont confié la co-réalisation à Denis Barthe, batteur de Noir Désir. Très bon choix vu le bon cru qui en résulte. D'autres invités de marque viennent ici et là, tout au long des quinze titres. Le titre "Latuvu", ritournelle rock très efficace, voit ainsi défiler, le chanteur de The Ex, Didier Wampas, l'ami Rachid Taha sans oublier Mikaël Laugier et Jasmine Végas, poulains du label Mon Slip.

Romain Humeau, chanteur d'Eiffel et camarade du groupe, associe avec réussite, sur "l'Oraison", un quatuor à cordes à la voix de Christian Olivier et au schéma guitare / basse / batterie. François Pierron, compagnon de route de Loïc Lantoine, amène sa contrebasse sur "Les Animaux", pour un détour plus acoustique. Le raccourci accueille superbement "Les Ondes Martenot" de Christine Ott. Enfin, les Têtes Raides et le groupe The Ex se retrouvent pour "De Kracht", titre d'une intensité rock et d'une efficacité redoutable.

"Je comprends que les gens qui comprennent que je ne les comprends pas je les comprends".

"Je voudrais pas crever" est certainement un des meilleurs titres de l'album, tant la musique du combo parisien arrive à porter les mots de Boris Vian. Cela aurait pu être bancale, ici au contraire c'est un des meilleurs moments de l'album, les deux univers se mariant de manière remarquable.

Fragile met en avant la fibre militante des Têtes Raides, la radicalité de la musique s'associant au regard lucide de Christian Olivier notamment sur "Constipé", chanson s'inscrivant dans la lignée de "l'Identité".

Fragile va en décontenancer plus d'un. L'univers du groupe est ici plus dense et il est sans doute moins aisé d'y rentrer. Cependant, une fois passée la première écoute et l'effet de "surprise" qui peut en résulter, la dernière galette des Têtes Raides est une belle claque et une belle réussite.

C'est tellement bon de voir des artistes sortir des sentiers balisés et prendre les chemins de traverse. Ils ne sont pas beaucoup à oser ce pari, alors quand le résultat est de cette teneur…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Banco des Têtes Raides
La chronique de l'album Corps de mots de Têtes raides
La chronique de l'album Les Terriens de Têtes Raides
Têtes Raides en concert au Festival Solidays 2004 (dimanche)
Têtes Raides en concert au Festival des Terre-Neuvas de Bobital 2004
Têtes Raides en concert au Festival des Terre Neuvas à Bobital (Galerie photos)
Têtes Raides en concert au Festival Solidays 2005 (samedi)
Têtes Raides en concert au Zénith (30 mars 2006)
Têtes Raides en concert au Festival Art Rock 2006 (Dimanche)
Têtes Raides en concert au Festival Class'Rock 2006
Têtes Raides en concert à La Maroquinerie (26 novembre 2007)
Têtes Raides en concert au Festival Paroles et Musiques #20 (édition 2011) - vendredi
Têtes Raides en concert au Festival Foreztival 2011 (7ème édition)
La conférence de presse des Têtes Raides (9 juillet 2005)
L'interview des Têtes Raides (24 mars 2006)
L'interview de Têtes Raides (vendredi 12 avril 2013)
L'interview de Têtes Raides (lundi 17 février 2014)

Christian Olivier en concert à Théâtre des Bouffes du Nord (28 février 2005)
Christian Olivier en concert au Festival Les Nuits de l'alligator 2007 (mardi)

En savoir plus :
Le site officiel de Têtes Raides
Le Myspace de Têtes Raides
Le Facebook de Têtes Raides


Groggy         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=