Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Gorillaz
Song Machine, Season One : Strange Timez  (Parlophone)  octobre 2020

Rapide présentation : Gorillaz est un collectif visuel britannique formé en 1998 par Damon Albarn (leader du groupe de britpop Blur) et Jamie Hewlett (auteur des B.D. Tank Girl) avec un premier album qui a déjà plus de vingt ans. Leur musique se traduit par une collaboration avec de nombreux musiciens dans différents genres musicaux incluant rock, musique alternative, rap, pop, électronique, etc.

Song Machine, Season One : Strange Timez est leur septième album. Il faut reconnaître que depuis Pastic Beach (2010), on avait lâché en considérant que leur concept s’essoufflait totalement et que leur capacité à innover et à surprendre s’était éteinte.

Avec un lancement programmé sur plusieurs étages, le premier single "Momentary Bliss"  (avec en invités le rappeur anglais Slowthai et les néo punks de Slaves) sorti en janvier de cette année avait immédiatement posé la barre très haute et attiré notre attention. Voici un titre qui donne la pêche en offrant un cocktail rock/rap explosif. On avait également été convaincu par le second single dépaysant de février, "Désolé", avec la malienne Fatoumata Diawara. Ensuite Gorillaz a enchaîné chaque mois un titre composant ce nouveau disque illustré par un clip. Gorillaz reste toujours un concept très inventif sur le plan visuel.

L’album se compose donc des onze titres (et six morceaux supplémentaires sur la version deluxe) qui constituent la première saison de cette nouvelle aventure. Le premier invité est Robert Smith sur l’étrange mais sympathique "Strange Timez". On retrouve également Peter Hook (et une grosse ligne de basse new ordienne), Beck ou Elton John sur un étonnant titre avec le rappeur 6lack. Gorillaz arrive sur chaque titre à s'approprier les styles musicaux de tous ses invités. Sur la version deluxe du disque, on relèvera la présence du batteur Tony Allen, mort en avril dernier avec son rire sur les dernières secondes qui clôturent le disque. Une jolie conclusion de cet album un peu fourre-tout mais qui présente une belle radiographie de la musique actuelle naviguant du Mali vers le Japon en passant par Northampton ou L.A.

Vous l’aurez compris, avec Song Machine, Season One : Strange Timez, on est reconcilié avec Gorillaz qui retrouve ainsi un nouveau souffle. A noter que si tout va bien, Gorillaz fera trois dates en France en juin 2021 : We Love Green, Nîmes et Garorock.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album D-sides de Gorillaz
La chronique de l'album Plastic Beach de Gorillaz
La chronique de l'album Humanz de Gorillaz
Gorillaz en concert au Festival International de Benicàssim #16 (dimanche 18 juillet 2010)
Gorillaz en concert à Zénith (lundi 22 novembre 2010)
Gorillaz en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2018 - Samedi 21

En savoir plus :
Le site officiel de Gorillaz
Le Soundcloud de Gorillaz
Le Facebook de Gorillaz


David Drx         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 novembre 2020 : Culture Globale

Ca y est vous n'avez plus d'excuse pour ne pas vous rendre dans les librairies, disquaires et autres lieux de culture chers à nos coeurs, alors FONCEZ ! si vous avez besoin d'un prétexte : On n'a jamais été aussi proche de Noël !

Du côté de la musique :

"I know that you know" de Eau Rouge
"In town" de Switch Trio
"May our chambers be full" de Emma Ruth Rundle & Thou
"The messenger" de Hélène Grimaud
"Songs" de Patrick Messina & Fabrizio Chiovetta
"Star feminine band" de Star Feminine Band
"Signs" de Vaiteani
"Stay" de Valerie June
"Grand plongeoir" de Yves Marie Bellot
"Selectorama" Le nouveau mix (S2M4) de Listen In Bed
"De là" de Clarys
et toujours :
"Sweet roller" de Al Pride
"After the great storm" et "How beauty holds the hand of sorrow" de Ane Brun
"Bisolaire" de Fredda
"Stillness" de Laetitia Shériff
"Un soir d'été" de Aurore Voilqué Trio
"Warning bell" de Daniel Trakell
"Trip" de Lambchop assortie de la nouvelle émission de Listen in Bed "Lambchop's Trip"
"Glo" de Manuel Bienvenu
"Serpentine prison" de Matt Berninger
"Je ne vous oublierai jamais" de Morgane Imbeaud
"Lockdown care bundle EP" de Nadeah
"Nashville tears" de Rumer

Au théâtre at home :
avec les captations vidéo de :
"Les Géants de la montagne" de Luigi Pirandello
"Très chère Mathilde" de Israel Horovitz
"Une des dernières soirées de carnaval" de Carlo Goldoni
"Un amour de jeunesse" de Ivan Calbérac
"La Vérité" de Florian Zeller
"Ils se sont aimés" de Pierre Palmade et Muriel Robin
"La croisière ça use" de Emmanuelle Hamett
"Cyrano m'était conté" de Sotha
et un air d'opéra avec "Miranda" d'après Shakespeare et Purcell

Expositions :

en virtuel :
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"Cristo et Jeanne Claude" au Centre Pompidou
"Jim Dine - A day longer" à la Galerie Templon

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris
"Pierre Soulages" à l'espace culturel départemental Lympia à Nice
"La "Collection Emil Bührle" au Musée Maillol
"Paris Romantique 1815-1848" au Petit Palais
"Léonard de Vinci" au Musée du Louvre
"La vitrine Gallé" au Musée des Arts et Métiers
et les collections du Musée Guggenheim de New York

Cinéma :

at home en steaming gratuit :
"Caché" de Michael Haneke
"Au loin s'en vont les nuages" de Aki Kaurismaki
"Une valse dans les allées" de Thomas Stuber
"La Lune de Jupiter" de Kornel Mundruczo
"L'enfant d'en-haut" de Ursula Meier
"Le beau monde" de Julie Lopes Curval

Lecture avec :

"L'intériorité dans la peinture" de Pierre Soulages & Anne-Camille Charliat
"Coco de Paris" de France de Griessen
"Considérations sur le homard tome 2" de David Foster Wallace
"Intuitions" de Paul Cleave
"Les aveux" de John Wainwright
"Les ratés de l'aventure" de Titayna
"Un été de neige et de cendres" de Guinevere Glasfurd
et toujours :
"Lire les morts" de Jacob Ross
"La mer sans étoiles" de Erin Morgenstern
"Les filles mortes ne sont pas aussi jolies" de Elizabeth Little
"Batailles" de Isabelle Davion & Béatrice Heuser
"De Gaulle et les communistes" de Henri Christian Giraud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=