Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Maroq'n roll 2006 (vendredi)
Servo - Dead Pop Club - Lab - Boogers  (Paris (La Maroquinerie))  13 janvier 2006

Depuis 8 ans et 3 albums, dont le petit dernier Food a reçu un bel accueil, le power trio pop-rock'n'roll montpellérien Servo démontre une belle cohérence tout en ne cessant d'évoluer heureusement.

Pop, rock ou dance-punk, il délivre un très bon set plutôt noisy qui allume la salle.

Ca bouge bien et en guise de final, le bassiste finit dans un délire sonique à la Thurston Moore, ce qui s'avère un modèle plutôt talentueux, en lançant sa basse à terre pour tenter de la transformer en planche de surf et lui extirper son dernier râle !

Dead Pop Club, artisan d'un "Emo-pop-punk since 1997" est assurément un groupe de scène qui va faire pogoter à fond la Maroquinerie avec un avant goût de leur tout prochain album "Trailer park" dont la sortie est prévue pour février 2006.

Résolument punk-rock, le quator, guitares/basse/batterie conservent néanmoins son inspiration britain rock.

Guitares incisives et tranchantes, ryhtmique imparable et voix ad hoc, c'est à la fois mélodique et pugnace, hargneux et groovant. Que demander de plus ?

Depuis 1999, Lab, étiqueté noise-dub, a évolué davantage vers le post-rock ainsi que l'atteste son dernier album Mus.

Avec sa thématique plutôt sombre et ses morceaux progressifs, Lab affectionne les rythmes envoûtants dans les infra basses distillés dans une ambiance lumineuse plus que tamisée.

Bien que dans un registre plus difficile, le public ne s'y est pas trompé.

 

Boogers joue dans le restau de la Maroquinerie, situation qu'il prend d'ailleurs avec humour, en disant qu'il est le plus indépendant des indépendants qui se produisent aujourd'hui puisqu'il ne se produit même pas dans une salle de concert !

Qu'à cela ne tienne ! Le public répond présent et lui servira même d'ingénieur lumière en jouant avec les spots orientables.

Découvert lors de la compilation CQFD 2005 des Inrocks, il a sorti l'été dernier In the step un premier album complètement déjanté qui ravira les fans de bidouillages en tous genres.

Avec ses vinyls triturés et sa voix braillante, le set de boogeRS est comme un cocktail maison : on mélange les fonds de bouteilles, on secoue le shaker avec un air inspiré et il en sort un breuvage à la couleur indéfinissable et au goût pour le moins bigarré pour amateurs de découvertes, en l'occurrence, auditives.

BoogeRS revendique pour influences Clash, Weezer et les Beastie Boys . A vous de voir !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Le jeudi au Festival Maroq'n'roll
Le samedi au Festival Maroq'n'roll

Dead Pop Club en concert à Batofar (21 octobre 2005)
La chronique de l'album And now it's time to go de MR Lab !
La chronique de l'album Post industrial ceremony de Mr Lab !
La chronique de l'album Team Up ! de Variety Lab
La chronique de l'album Lucioles de Azad Lab
Lab en concert au Festival Fnac Indétendances 2005
L'interview de Variety Lab (février 2009)
Boogers en concert à La Maroquinerie (9 mai 2006)
Boogers en concert au Fil (30 avril 2010)
Boogers en concert au Festival FNAC Indétendances 2010 (vendredi 13 août 2010)

En savoir plus :

Le site officiel de Servo
Le site officiel de Dead Pop Club
Le site officiel de Boogers

Crédits photos :Fabrice (plus de photos sur Taste of indie)


        
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Le morceau caché, Stereolab (13 octobre 2008)


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=