Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Festival du Schmoul 2006
D'accord Leon - Orly Chap - Les fils de Teuhpu - Strup X  (Bain de Bretagne)  27 et 28 janvier 2006

Comme d'habitude en cette froide fin du mois de janvier, une foule attend l'ouverture des portes devant la salle polyvalente de Bain de Bretagne, jolie petite ville du sud de Rennes.

Seul festival d'Ille et Vilaine en janvier, le Schmoul est un rendez vous modeste mais immanquable pour les amateurs de tous les styles de rock et de la bonne chanson française. 5ème édition et toujours des surprises même si cette année, la troisième couverte par Froggy's Delight, la neige viendra y mettre son grain de sel pour notre plus grand malheur.

Ce vendredi soir, les premiers à monter sur scène sont les locaux de D'Accord Léon.

Dès les premières notes on sent que ce sera la révélation de la soirée.

Deux filles, trois garçons, un accordéon, une flûte, une guitare, un clavier et une batterie toute en douceur pour des chansons joliment écrites, des petites histoires malignes et une interprétation sans faille par les 5 compères plaisantins.

Les musiciens jouent de mimiques, s'installent au bord du plateau pour une chanson acoustique et proposent leur univers proche des têtes raides ou des ogres de Barback.

Un excellent concert qui nous a poussé à les rencontrer après le spectacle.

Aussitôt le concert terminé, une dizaine de jeunes filles s'installent au milieu du public pour un spectacle de danse orientale. C'est cela le Schmoul, pas de répit, de la musique non stop même pendant les changements de plateau.

Les danseuses seront suivies par des percussions qui rempliront toutes les pauses de la soirée pour compléter les vidéos de l'asso D'Click.

Après cet intermède, c'est au tour d'Orly Chap de fouler le grand plateau du festival.

Un peu d'électro, beaucoup de guitares et surtout une chanteuse déchainée sur le devant de la scène. Voix androgyne nous promettait le programme.

Certes mais surtout une poésie toute personnelle soutenue par un accompagnement sans faille.

Une ode à Bacchus, une reprise de Prince et au final un bon concert de cette artiste méconnue devant une foule applaudissante.

A mi-chemin entre la fanfare et le ska, la chanson festive et le rock à cuivres, les fils de Teuhpu ne sont plus à présenter.

Presque une heure de délires à la trompette, au trombone ou au banjo. Le bassiste alterne entre tuba, contre-poubelle ou encore pelle-contrebasse.

Le public est conquis et danse sur les chansons principalement instrumentales de cette fanfare moderne.

Après un dernier passage des percussions de Toubabouh, les Strup X arrivent sur scène et l'orage tant attendu souffle dans la salle de Bain de Bretagne.

Révélés l'an dernier par les Trans, ces alchimistes du son détournent les genres et mélangent une grosse tendance électro à du rock à guitares.

Peut être un peu trop d'électronique d'ailleurs mais la formule marche bien au vu de la foule en délire pour terminer la soirée.

Samedi 28, après une journée de neige, les routes bretonnes sont si enneigées et verglacées qu'il faut une vingtaine de minutes pour faire 10 kilomètres . Le festival aura-t-il été gêné par ces soucis météo ?

Toujours est-il que malgré une énorme envie de voir enfin Tétard dans l'ouest ainsi que le toujours étonnant DJ Zebra, la 106 de votre serviteur n'a pas voulu risquer sa tôle.

Espérons que les concerts furent réussis et à l'année prochaine les Schmouls !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Interview de D'accord Léon
Strup X en concert au Festival Les Transmusicales de Rennes 2004 (samedi)

En savoir plus :

Le site officiel de D'accord Léon
Le site officiel d'Orly Chap
Le site officiel de Les fils de Teuhpu
Le site officiel de Strup X

Crédits photos :Fred (plus de photos sur Taste of indie)


Fred         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 23 juin 2019 : Un festival de festivals

On vous parle bientôt du Hellfest, on vous parle déjà du Magnifique Society, on va partir au festival de Beauregard... bref, c'est l'été, la saison des festivals et on va vous tenir compagnie tout l'été, histoire de vous rafraichir les idées pendant que votre corps suera à grandes eaux sous le soleil caniculaire. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Une clairère" de Jérôme Minière
"Cheval fou" de Marie Claire Buzy
"Le pas de côté" de Matthieu Malon
"Trust in the Lifeforce of the Deep Mystery" de The Comet Is Coming
"Years to burn" de Calexio & Iron and Wine
"Tutto va vene" de Alex Rossi
"The coffin train" de Diamond Head
"Black Haze" de Lloyd
Compte rendu du Magnifique Society à Reims :
- Vendredi avec Delgrès, Franz Ferdinand, The Fat White Family...
- Samedi avec Pond, Bagarre, Sebastian etc.

et toujours :
"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Why ?" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Evaporés" au Théâtre de la Tempête
"Elle voit des nains partout !" au Café de la Gare
"Nous deux et personne d'autre" au Lavoir Moderne Parisien
"Roger, Roger et Roger" au Café de la Gare
"Olympicorama - Epreuve n°2 : Le disque" à la Grande Halle de La Villette
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Natan, le fantôme de la rue Francoeur" de Francis Gendron
Oldies but Goodies avec "L'Age d'or" de Luis Bunuel
et la chronique des films à l'affiche en juin

Lecture avec :

"Avis de décès" de Zhou Haohui
"L'évasion du siècle" de Brendan Kemmet
"La lame" de Frédéric Mars
"La solitude Caravage" de Yannick Haenel
"Malamorte" de Antoine Albertini
et toujours :
"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=