Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Kate Bush
Aerial  (Capitol Records)  novembre 2005

Ah, Mon dieu…

J'étais confortablement installé dans le salon, affalé sur le sofa en face de la baie de vitrée qui donne sur la forêt quand mon fiston s'est pointé et s'est écroulé dans le fauteuil latéral.

Je me suis levé, j'ai inséré le deuxième cd du dernier Kate Bush dans le lecteur puis je suis retourné à ma place. L'autre dodelinait de la tête, des écouteurs minuscules sur les oreilles.

Je suis son père quand même.

"- Eh, gamin, t'entends ça ?"

Pas de réponse, aucun mouvement des paupières.

Je le regarde. Son visage est vide, blanc, comme s'il manquait d'air. Sa casquette, rabattue en arrière se soulève, découvrant son front, laissant apparaître des cheveux bruns, comme ceux de sa mère.

Bon. C'est mon fils. Enfin, théoriquement.

Je me sens obligé de tenter une approche. Je me relève, m'approche de lui. Il ne sent même pas ma présence. Je demeure quelques secondes comme cela, percevant un gouffre d'inconnu à la vue du doux slogan qui orne son tee-shirt.

"Kiss my ass".

Putain.

Mais qu'est-ce que je peux encore faire pour lui ? Lui filer du fric. Et puis ? Je le secoue par la manche.

"- Humm… C'est quoi ?"

Je lui fais signe avec les mains d'enlever ses oreillettes.

"-Ah, P'pa. C'est toi… Qu'est-ce tu veux ?
- T'écoutes quoi ?"

Il se frotte les yeux. Ils sont brillants. Je remarque l'odeur d'herbe qui flotte autour de lui. Je suis sûr qu'il doute que c'est bien son paternel qui lui adresse la parole.

"- Linkin Park.
- Ah ? Quel genre ?
- Du mét… Euh… Du rock.
- Connais pas.
- Hin-hin…"

J'hésite encore – la deuxième fois en moins de dix minutes-.

"- T'entends ce qui passe ?
- Ouais…
- T'aimes bien ?
- Ouais !
- Te fous pas de ma gueule.
- C'est quoi ?"

Je suis soudain saisi par un sentiment de fierté. J'ai réussi à l'intéresser à quelque chose. Oui, ce garçon en loques qui ne ressemble à rien d'autre qu'un épouvantail à corbeaux est bien mon gamin : il a hérité de son père sa curiosité légendaire pour tout ce qui est musical.

"- C'est le dernier Kate Bush.
- Ah ouais ! C'est celle qui chantait "Babooshka".
- Cool ! Tu connais Kate Bush !
- Yop, cool ! Hin-hin… C'est mon pote Fred qui m'a fait écouté. Il m'a aussi dit qu'il aimerait bien la baiser."

Eerkk !

"- Ton ami est un petit con.
- Hin-hin. Il a une excuse : il est jeune.
- Y a pas d'âge pour être con : il y en a certains qui commencent très tôt et d'autres qui arrêtent tard, très tard. Souvent trop tard.
- Ces petits oiseaux, ces synthés, ce piano, cette voix rassurante… C'est marrant, ça ressemble presque à du Murat ce truc."

Je suis interloqué.

Le bougre, il a raison. Il a des accents de "Dordogne" et de "Terre de France" ce "Sky Of Honey". En plus, ça explique que Lenoir adore.

Mon torse se gonfle, je suis aux anges : mon fils est un génie, un futur rock-critic ! Le Lester Banks du vingt-et-unième siècle.

"- En plus tu connais Murat.
- Ouais… Fred m'a fait écouté. Il a plein de vieilles merdes en vinyles que collectionnait son frangin. Toi aussi, t'en as."

Je descends de douze étages. Ce… ce **** là en face de moi, ce n'est pas un humain. Il n'a pas de cœur.

"- Ce que fait Murat, c'est plutôt chouette…
- Chais pas. Mais tu as raison : on peut être con à tout âge.
- Ah ! Tu vois…
- Ouais. Murat, lui, c'est un vieux con."

Là, je suis à terre. J'abandonne. Je pousse à fond le volume de la chaîne et rejoins ma place sur le canapé.

Il est pourtant bien cet album de Catherine Bush, on l'attendait depuis douze ans… Construit en deux parties, il propose une alternance de morceaux plus ou moins rythmés ("King of the mountain", "How to be invisible", "Joanni" est son beat trip-hop) sur "A sea of honey", portés par la sublime voix de l'anglaise, de titres carrément acoustiques ("Bertie", "Miss Bartolozzi"), de chants poussés tantôt, susurrés parfois avec l'intrusion surprenante d'une voix mâle.

Et puis, la deuxième partie, "A sky of honey", est encore plus intimiste, tout en cordes et en lenteurs (avec petits oiseaux et rires d'enfant…) : une véritable fenêtre ouverte sur l'âme de Miss Bush, sur sa vie.

Bref tout cela à les allures d'un album qui vieillira merveilleusement. De haute volée, bourré d'idées, aérien, enivrant et reposant comme un bain de jouvence, l'auditeur sortira apaisé, enveloppé de voluptés de l'écoute du disque.

Ce jour-là, j'ai pris la plus importante décision de ma vie : je n'ai JAMAIS eu d'enfant. Ceux qui habitent sous mon toit ne sont pas de moi.

Et puis je n'ai plus qu'une idole : Kate Bush.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Director's Cut de Kate Bush

En savoir plus :

Le site officiel de Kate Bush


Olivier K         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 2 août 2020 : Une petite pause s'impose

Le mois d'août arrive. Sans les festivals, l'actualité culturelle sera plus calme mais nous serons toujours là pour vous tenir compagnie chaque semaine notamment sur Twitch. Commençons par le replay de la Mare Aux Grenouilles #8 (la prochaine sera le 29 août) et bien entendu le sommaire habituel.

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

chez soi avec des comédies blockbusters at home :
"Lady Oscar" de Guillaume Mélanie
"La vie de chantier" de Dany Boon
"Post-it" de Carole Greep
"Mon meilleur copain" de Eric Assous
"L'ex-femme de ma vie" de Josiane Balasko
"Un point c'est tout" de Laurent Baffie
et de l'eclectisme lyrique avec :
"L'Ange de feu" de Serge Prokofiev revisité par Mariusz Trelinski
les antipodes stylistiques avec "L'Enfant et les Sortilèges" de Maurice Ravel par James Bonas et "Dracula, l'amour plus fort que la mort" de Kamel Ouali
et le concert Hip-Hop Symphonique avec des figures du rap et l'Orchestre Philharmonique de Radio France

Expositions :

en virtuel :
"Warhol" à la Tate Modern de Londres Exhibition Tour avec l'exhibition tour par les commissaires et et 12 focus
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des impressionnismes de Giverny
avec l'audioguide illustré ainsi qu'une approche en douze focus
en real life :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
du vintage avec la version restaurée de "Quelle joie de vivre" de René Clément
un documentaire "Dawson City : le temps suspendu" de Bill Morrison
des films récents dans son salon :
"Hauts les coeurs !" de Solveig Anspach
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert
"Pieds nus sur des limaces" de Fabienne Berthaud
"Le Voyage aux Pyrénées" de Jean-Marie Larrieu et Arnaud Larrieu
"Dans Paris" de Christophe Honoré
"La promesse" de Luc et Jean-Pierre Dardenne

Lecture avec :

"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=