Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tropique de la violence
Théâtre de la Cité Internationale  (Paris)  janvier 2021

Comédie dramatique de Natacha Appanah, adapation et mise en scène de Alexandre Zeff, avec Mia Delmaë, Thomas Durand, Mexianu, Medenou, Alexis Tieno, Assane Timbo et la musicienne Yuko Oshima.

Avec "Tropique de la violence", l'écrivaine mauricienne Natacha Appanah a décrit sans complaisance le "plus grand bidonville de France", Kaweni, surnommé Gaza, qui ne se trouve ni en métropole ni en Palestine, mais à Mayotte, dans l'océan indien.

Son grand succès lui a valu d'être adaptée en bande dessinée, puis en film par Manuel Schapira en 2020. C'est donc fort logiquement qu'Alexandre Zeff a eu aussi envie d'en donner une version scénique.

Tout ici est noir, commence dans le noir et se prolonge dans la pénombre, une pénombre pervertie par des flashs de lumière aux endroits les plus inattendus de la scène ou de la salle où apparaissent les protagonistes généralement pour de longs monologues.

"Tropique de la violence", c'est une plongée dans un résidu colonial français oublié. Alors que la France donnait l'indépendance aux Comores, une des îles de l'archipel, Mayotte aspira à rester dans le giron de la République. Contre la doctrine de l'Onu, qui n'accepte pas la décolonisation par parties, la France fit de Mayotte, un département français.

Et ce qui arriva est fort logique : les autres Comoriens, forcément plus pauvres, ont été attirés par Mayotte. Devenus des migrants, ils sont venus dans l'île s'entasser dans le bidonville de Gaza.

C'est l'histoire de Moise (Alexis Tieno), arrivé clandestinement bébé et confié par sa mère biologique à Marie (Mia Delmaë), une infirmière blanche sans enfant. Quand celle-ci meure, Moise a quinze ans et décide de partir pour Gaza. Pur produit de la société coloniale blanche, Moïse va y découvrir ses racines et surtout faire face à la violence incarnée par Bruce (Mexianu Medenou), l'homme fort du bidonville qui revendique sa peau noire et son statut d'immigré.

Outre Marie, deux autres témoins, Stéphane (Thomas Durand), un éducateur, et Olivier (Assane Timbo), un policier, raconteront le destin hors du commun de Moïse pénétrant le cœur obscur de Mayotte, soumis à l'horreur et à la mort.

Soumis d'abord à une violence partout présente. Une violence que l'on retrouve dans le discours véhément de Bruce, dans la musique métallique des percussions que fait entendre la musicienne (Yuko Oshima), sur les écrans vidéo utilisés pour faire surgir de menaçants éclats de lumière ou pour montrer des images réelles de Gaza-Kaweni, sur la scène où les acteurs sont condamnés à patauger constamment dans une eau stagnante.

Alexandre Zeff déploie un dispositif polyphonique. On crie, on chante, on danse, on hurle, on se bat. Le chaos n'est pas loin et l'affrontement entre Bruce et Moïse n'est qu'un acte de plus qui annonce pour le futur une inexorable éruption de ce volcan presque réveillé...

"Tropique de la violence" est un constat transcendé par l'écriture de Natacha Appanah et relayé ici par la vision très sombre d'Alexandre Zeff. Certains refuseront son manichéisme, d'autres, au contraire, y verront la fidèle retranscription d'un univers impitoyable, d'un monde où la colère annonce le pire. On ne tranchera pas.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 octobre 2022 : La culture bien au chaud

C'est l'automne, on reste au coin du feu et on écoute de la musique, on lit des bouquins et on se connecte à la TV de Froggy's Delight pour le concert de Colin Chloé vendredi 7 octobre ! Pour les sorties culturelles, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Ti'bal tribal" de André Minvielle
Rencontre avec Bukowski autour de leur album du même nom, "Bukowski"
"Time is color" de Cédric Hanriot
"Stravinsky, Ravel, Prokofiev : Ballets" de Jean-Baptiste Fonlupt
"Ozark" le retour de Listen In Bed pour la saison 4 en direct (ou presque) de Malte
"Viva la vengeance" de Panic! At The Disco
"Symphonie Fantastique, Hector Berlioz" de Quatuor Aeolina
quelques petites news de Shaggy Dogs, KissDoomFate, Trigger King et Mind Affect
"Emerson enigma" de Thierry Eliez
et toujours :
"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'Homosexuel ou la difficulté de s'exprimer" au Théâtre de la Cité Internationale
"Les Enfants" au Théâtre de l'Atelier
"Pères & fils" au Théâtre des Abbesses
"Le comble de la vanité" à la Pépinière Théâtre
"Boulevard Davout" au Théâtre de la Colline
"Et pourquoi moi je devrai parler comme toi" au Théâtre de la Colline
"Black Legends, le musical" à Bobino
"Gazon maudit" au Théâtre Les Enfants du Paradis
"Jean-Paul Farré - Dessine-moi un piano" au Studio Hébertot
les reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre de la Tour Eiffel
"Le Montespan" au Théâtre du Gymnase
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
"Los Guardiola - La Comédie du Tango" au Théâtre Essaion
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génie" au Studio Hébertot
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Grand Point Virgule
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre de l'Oeuvre
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Face au soleil" au Musée Marmottan Monet
"Yves Klein, l'infini du bleu" aux Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence
les autres expositions de la rentrée :
"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle :
"Les Mystères de Barcelone" de Luis Danès
en streaming gratuit :
"A ma soeur" de Catherine Breillat
"Barbara" de Christian Petzold
"So long my son" de Wang Xiaoshuai
"Borga" de York-Fabian Raabe
"Love trilogy" de Yaron Shani
et le cinéma de Claire Denis en 3 films

Lecture avec :

"L'inconnue de Vienne" de Robert Goddard
"Mordew" de Alex Pheby
"Napalm et son coeur" de Pol Guasch
"Un bon indien est un indien mort" de Stephen Graham Jones
et toujours :
"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=